Région SDF Alsace

De Scoutopedia
Région Alsace
Scouts de France Scouts de France
Région Alsace
Fondation : 1961
Fermeture : 2004
Chef(s) / Directeur(s) / Délégué(s) : {{{chef}}}
Commissaire garçon : {{{commissaire}}}
Commissaire fille : {{{commissaire2}}}
Adresse : {{{adresse}}}
Téléphone : {{{téléphone}}}
E-mail :
{{{mail}}}
Site web :
[{{{site}}} {{{site}}}]

Groupes : {{{nombre de groupes}}}
Unités : {{{nombre d'unités}}}
Jeunes : {{{nombre de jeunes}}}

La région Alsace est une région des Scouts de France. Les régions ont été créées en 1961, elles ont remplacé les provinces et disparaitront avec la création des Scouts et guides de France. Elle remplace alors la province l'Alsace.

Description[modifier | modifier le wikicode]

La région Alsace recouvrait les départements du Bas-Rhin (67) et du Haut-Rhin (68). Elle a remplacé la province Alsace en 1961.

Insignes - Foulard régional[modifier | modifier le wikicode]

Foulard régional[1]

L'insigne de la région était brodé sur la pointe du foulard.

Organisation administrative[modifier | modifier le wikicode]

Logo région Alsace en encart de document (1966)[2],[3]

Région Alsace[modifier | modifier le wikicode]

Coreg :

  • Florent Wenger (1956[AMS 1]-)
  • Lucien Spitz
  • Jean Benoit (1962[4]-1966)[3]
  • Antoine Gruninger (1968-1972)[4]
  • -
  • Georges Frech (1978-1982[AMS 2])
    • Charles Meyer (relation franco-allemand DPSG)
    • François Brusset (relations)
    • Alphonse Heinrich (formation)
    • Claude Kling (Equipement)
  • Alphonse Heinrich (1982[4]/1983[AMS 3] et 1984)
  • -
  • Jacky Weiss(en 1986 et 1989/1990[5]) et Mercedes Weiss (en 1989-1990)
    • Alphonse Heinrich Adj (en 1986)
    • Georges Frech Adj (en 1986)
    • François Brusset Adj (en 1986)
  • -
  • Dany & M-Odile Meyer (1993-1994)
  • François et Odile Brusset (1994-1995)[AMS 1]
  • Mick & Claude Braunschweig (2001/02)

Aumônier régional :

  • abbé Rèbre (1965-1966)[6]
  • abbé Charles Keller (en 1980[AMS 4]-1982)[AMS 2]
  • Prosper Remmy (1982/1983)[AMS 3]
  • Père Rémy Prosper (en 1984-1990)
  • Père Pierre Haag (1993-1994)
  • Dominique Joly (1994-1995)[AMS 1]

Secrétaire Régional :

Délégué régional à la Formation :

  • Mick et Claude Braunschweig (1994-1995)[AMS 1]

Trésorier régionaux :

Délégué Scoutisme Français :

Délégué régional aux équipes :

Délégué Envir. Adultes :

Chargé de Mission relations publiques :

  • Jean-Pierre Fecht(1994-1995)[AMS 1]

Archives :

Crafts :

Crafts :

  • Guy et Monique Schramm (1994-1995)[AMS 1]

Sarabandes

  • Nathalie Monteillet et Agnès Trog (1994-1995)[AMS 1]

Louveteaux-Louvettes

  • Mariette Hiltenbrand (1980-1981)[AMS 4]
  • Bernadettes et Philippe Clad (1994-1995)[AMS 1]

Scouts-Scoutes

  • Jean-gérard Jung (1994[AMS 1]-1998) et (2000-2004)

Pionniers-Pionnières

Compagnon

Département du Bas-Rhin - 67[modifier | modifier le wikicode]

Codep :

  • Jean Benoit (1965-1966)[6]
    • Henri Berguez (adjoint en 1965-1966)[6]
  • François Brusset (-1978[4])
  • Xavier Gillig et Marie Hélène (?) Gillig (1978-1984)[AMS 5],[AMS 2]
  • Philippe et Annick Baudeau (en 1986-1990)
  • Jean-Pierre & Jeanny Bernard (1993-1995)[AMS 1]
  • Yves Lutzing (2001/02)
    • Hervé Hangouet (animation territoriale)
    • Monique et Raphaël Meyer (animation territoriale)
    • Marc Schaming (relations publiques)
    • Michel Auberty (comptable)

Aumônier :

Mate-Scouts

  • Jacques Gondrexon (1994-1995)[AMS 1]

Delegues départementaux plein vent

  • Catherine et Jean-Pierre Demange (1994-1995)[AMS 1]

Sarabandes

  • Nathalie Monteillet et Agnès Trog (1994-1995)[AMS 1]

Louveteaux-Louvettes :

  • Marie Klotz (1967-1968)[7]
  • Gabrielle Hemberger et Pierre Haag aumônier (1981-1982)[AMS 2]
  • François et Françoise Martinez (1994-1995)[AMS 1]
    • Anne Barth (adjoint en 1994-1995)[AMS 1]
    • Yannick Durringer (adjoint en 1994-1995)[AMS 1]
    • François Laugel (adjoint en 1994-1995)[AMS 1]
    • Claire Rivet (adjoint en 1994-1995)[AMS 1]

Ranger puis Scouts-Scoutes

  • A. Meyer (1966-1967)[2]
  • Jean-Charles Witz et Rémy Metz, Alain Schmitt aumônier (1981-1982)[AMS 2]
  • Jean-Gérard Jung (1994-1995)[AMS 1]
    • Gwenola Connan (adjoint 1994-1995)[AMS 1]
    • François Ingenbleek (adjoint 1994-1995)[AMS 1]
    • Didier Willig (adjoint 1994-1995)[AMS 1]
    • Catherine Ruelle (adjoint 1994-1995)[AMS 1]
    • Philippe Jerineck (adjoint 1994-1995)[AMS 1]

Eclaireur-Pionnier puis Pionnier-Pionnière

  • Bernard Thiebaut (1965-1966)[6]
  • Béatrice et Alain Roos et François Matt aumônier (1981-1982)[AMS 2]
  • Caroline et Yves Lutzing (1994-1995)[AMS 1]
    • Alain et Laurence Barrere (adjoint 1994-1995)[AMS 1]
    • Denis Falch (adjoint 1994-1995)[AMS 1]
    • Michèle Reimel (adjoint 1994-1995)[AMS 1]
    • Jen-Luc Caspar (aumônier départemental Pionnier-Pionnière en 1994-1995)[AMS 1]

Compagnon

  • Michel Gambarelli (1981-1982)[AMS 2]
  • Michel Brix, Dominique et Bernadette Haessig, Jean-François et Claudine Corbe (1994-1995)[AMS 1]
    • Dominique Joly (aumônier départemental compagnon en 1994-1995)[AMS 1]

Département du Haut-Rhin - 68[modifier | modifier le wikicode]

Codep :

Haut-Rhin (68)
  • ?
    • Marc de Schittly 1977-79
  • Yves Herrbach (1978/79)
  • Mick et Claude Braunschweig (en 1980[4]-1986)
  • -
  • Jean-Louis et Marie-Thérèse Vogel (en 1989-1995)
CODEPIE Haut-Rhin (Nord) (68-1) CODEPIE Haut-Rhin (Sud) (68-2)
  • Denis & Pia Volpato (2001/2002)
  • Dominique & Thérèse Poyet (2001/2002)

Louveteaux-Louvettes

  • François et Françoise Deyber (1993-1995)[AMS 1]

Scouts-Scoutes

  • Joël et Marie - Claude Thiriot (1993-1995)[AMS 1]

Pionniers-Pionnières

  • Denis et Valérie Kuster (1994-1995)[AMS 1]

Compagnon

Organisation administrative[modifier | modifier le wikicode]

Le secrétariat départemental s'ouvre le 1er octobre 1963 à la Délégation de l'Action catholique à Mulhouse, tandis que celui du Bas-Rhin reste cumulé avec le secrétariat régional au 27 rue des Juifs à Strasbourg. Notons que l'évêque prend en charge une partie de ces services du mouvement.

Liste des groupes Scout de France du Haut Rhin (1961 à 2004)[modifier | modifier le wikicode]

Année 1993 à 1995[modifier | modifier le wikicode]

District de Colmar / Ribeauvillé et Colmar (1977/1979)[modifier | modifier le wikicode]


District de Mulhouse / Est et ouest (1977/1979)[modifier | modifier le wikicode]

  • Mulhouse
    • 1er Mulhouse (Dornach) (disparue 92/93) > ST barthélémy 77/78 / présent 86
    • 2e Mulhouse > disparue (86)
    • 3e Mulhouse (1977/1979) > St etienne
    • 5e Mulhouse
    • 6e Mulhouse (1977/1978) > St antoine
    • 10e Mulhouse (1977/1979) > Ste Afre
    • 13e Mulhouse (1977/1978) > Ste Thérèse
    • 14e Mulhouse (1977?/?95) > couvent > riedisheim (86)
    • 16e Mulhouse (1977/1986) > St luc
    • 17e Mulhouse (1977/1986) > St François
    • 16e/17e Mulhouse (92-93)
    • 18e Mulhouse (1977/1979) > Sts Pierre-Paul
    • Mulhouse centre (1986)
  • Moschwiller-Le-Bas : fermé en 1994 et en cour de réoganisation en 1992-1994
  • Illzach-Modenheim-Sausheim : rajout de Sausheim en 1994 et réoganisation en 1993-1994, trace 92
  • 1er Rixheim (Saint Leger)
  • Modenheim (1977-1994)
  • Brunstatt (1977/1979)
  • Flaxlanden (1977/1986)

District Sud / Saint Louis, Vieil-Armand, Mulhouse est (77-79)[modifier | modifier le wikicode]

  • Altkirch
  • Huningue : en cour des réorganisation en 1993-1995 rien a signaler 93/94 trace 77/93
  • Lutterbach (77/95)
  • Pfastatt (77/95)
  • St Louis (77/95)
  • Sierentz : en cours de réorganisation en 1994-1995 > 1er trace 1992-1993
  • Ottmarsheim (77/95)
  • Illfurth : apparition en 1994
  • Village-neuf (77-79)
  • Hesingue (77-79)
  • Landser/Dietwiller (1986)
  • Habsheim (1986)
  • Burnhaupt-le-Haut (1986)

District Centre / Guebwiller et Vieil-Armand (77-79)[modifier | modifier le wikicode]

  • 1er Guebwiller (77/95)
  • Haut Florival (Lautenbach-Linthal-Buhl) (93/95)
  • Lautenbach-Linthal (86/93)
  • Lautenbach (77/79)
  • Linthal (77/79)
  • Soultz (77/95)
    • Compagnon (7 octobre 1992)[8]
  • Thann
  • Cernay (77/95)
  • Cernay-Uffholtz (1986)
  • Wittelsheim (86/95)
  • Ensisheim (77/86)
  • Wintfelden (77/78)
  • Issenheim (77/79)
  • Buhl (78/79) > reste que les JEM
  • Rouffach (86)

Unités du Bas-Rhin[modifier | modifier le wikicode]

Annuaire 1971/1972 des Scouts de France de Strasbourg[9][modifier | modifier le wikicode]

Liste générale des groupes SDF du Bas-Rhin[modifier | modifier le wikicode]

Groupes de Strasbourg[modifier | modifier le wikicode]

Tableau historique des groupes scouts de France du Bas Rhin
1961/1962 1971/1972[AMS 6] 1975/1976[AMS 7] 1979/1980[AMS 8] 1980/1981[AMS 4] 1981/1982[AMS 2] 1982/1983[AMS 3] 1985/1986[AMS 9] 1987/1988[AMS 10] 1990/1991 1994/1995[AMS 1] 2003/2004
Strasbourg Strasbourg Strasbourg Strasbourg Strasbourg Strasbourg Strasbourg Strasbourg Strasbourg
1re/21e Strasbourg (Paroisse cathédrale) 1re/21e Strasbourg (Paroisse cathédrale) 1re/21e Strasbourg (Paroisse cathédrale) 1re Strasbourg

(Cathédrale)

1re Strasbourg

(Cathédrale)

1re Strasbourg

(Cathédrale)

1re Strasbourg

(Cathédrale)

1re Strasbourg

(Duguesclin Monseigneur)

1re Strasbourg

(Duguesclin Monseigneur)

2re/3re Strasbourg

(St-Maurice)

2re/3re Strasbourg

(St-Maurice)

2re Strasbourg

(St-Maurice)

4e Strasbourg

(St-Florent)

4e Strasbourg

(St-Florent)

4e Strasbourg

(St-Florent)

4e Strasbourg 4e Strasbourg 4e Strasbourg

(St-Florent)

4e Strasbourg

(St-Florent)

4e Strasbourg

(St-Florent)

4e Strasbourg

(St-Florent)

4e Strasbourg

(St-Florent)

5e Strasbourg

(St-Pierre-le-jeune)

5e Strasbourg

(St-Pierre-le-jeune)

5e Strasbourg

(St-Pierre-le-jeune)

5e Strasbourg

(St-Pierre-le-jeune)

5e Strasbourg

(St-Pierre-le-jeune)

5e Strasbourg

(St-Pierre-le-jeune)

5e Strasbourg

(St-Pierre-le-jeune)

5e Strasbourg

(Ernest Psichari)

5e Strasbourg

(Ernest Psichari)

5e Strasbourg

(Ernest Psichari)

7e Strasbourg

(St-Jean)

7e Strasbourg

(St-Jean)

7e Strasbourg

(St-Jean)

7e Strasbourg

(St-Jean)

7e Strasbourg

(St-Jean)

7e Strasbourg

(St-Jean)

7e Strasbourg

(St-Jean)

7e Strasbourg

(Maréchal Leclerc)

7e Strasbourg

(Maréchal Leclerc)

7e Strasbourg

(Maréchal Leclerc)

7re Strasbourg

(Notre-Dame-de-Lourdes)

8e Strasbourg 3

(Sacré-coeur)

8e Strasbourg

(Montagne-Verte) Sacré-coeur

8e Strasbourg

(Sacré-coeur Montagne-verte)

8e Strasbourg 8e Strasbourg 8e Strasbourg

(Sacré-coeur)

8e Strasbourg

(Sacré-coeur)

8e Strasbourg

(Sacré-coeur)

10re Strasbourg

(Saint-Louis)

10re Strasbourg

(Saint-Louis)

11e Strasbourg-Meinau

(St-Vincent-de-Paul)

11e Strasbourg-Meinau

(St-Vincent-de-Paul)

11e Strasbourg-Meinau

(St-Vincent-de-Paul et St-Amand )

11e Strasbourg 11e Strasbourg 11e Strasbourg

(St-Vincent-de-Paul)

11e Strasbourg

(St-Exupéry)

11e Strasbourg

(St-Exupéry)

11e Strasbourg

(St-Exupéry)

11e Strasbourg

(Prosper Remmy)

12e Strasbourg-Robertsau

(Saint-Louis)

12e Strasbourg-Robertsau

(Saint-Louis)

12e Strasbourg-Robertsau

(Saint-Louis)

12e Strasbourg 12e Strasbourg 12e Strasbourg

(St-Fiacre)

12e Strasbourg

(St-Fiacre)

12e Strasbourg

(St-Fiacre)

12e Strasbourg

(St-Fiacre)

12e Strasbourg

(St-Fiacre)

13e Strasbourg

(Fustel de Coulanges)

13e Strasbourg

(Fustel de Coulanges)

14e Strasbourg-Neudorf

(Saint-Aloyse)

14e Strasbourg-Neudorf

(Saint-Aloyse)

14e Strasbourg-Neudorf

(Saint-Aloyse)

19e Strasbourg

(St-Léon)

20e Strasbourg

(St-Urbain)

> Strasbourg-Neudorf

14e Strasbourg

(St-Aloyse)

14e Strasbourg

(St-Aloyse)

14e Strasbourg

(St-Aloyse)

14e Strasbourg

(St-Aloyse)

14e Strasbourg

(Jean Bosco)

14e Strasbourg

(Jean Bosco)

14e Strasbourg

(Jean Bosco)

15e Strasbourg

(St-Etienne)

15e Strasbourg

(St-Etienne)

15e Strasbourg

(St-Etienne)

15e Strasbourg

(St-Etienne)

15e Strasbourg

(St-Etienne)

16e Strasbourg 3

(St-Joseph)

16e Strasbourg 3

(St-Joseph)

16e Strasbourg

(St-Joseph)

16e Strasbourg 16e Strasbourg 16e Strasbourg

(St-Joseph)

16e Strasbourg

(St-Joseph)

16e Strasbourg

(St-Joseph)

17e Strasbourg-Neuhof

(Saint-Ignace)

17e Strasbourg-Neuhof

(Saint-Ignace)

18e Strasbourg

(Ste-Madeleine)

18e Strasbourg

(Ste-Madeleine)

18e Strasbourg

(Ste-Madeleine)

18e Strasbourg

(Ste-Madeleine)

18e Strasbourg

(Ste-Madeleine)

18e Strasbourg

(Ste-Madeleine)

18e Strasbourg

(Ste-Madeleine)

18e Strasbourg

(Au vieux loup)

18e Strasbourg

(Ste-Madeleine)

19e Strasbourg-Neudorf

(St-Léon)

20e Strasbourg-Musau

(St-Urbain)

20e Strasbourg-Musau

(St-Urbain)

20e Strasbourg

(St-Urbain)

20e Strasbourg

(St-Urbain)

20e Strasbourg

(St-Urbain)

20e Strasbourg

(St-Urbain)

20e Strasbourg

(Guy de Larigaudie)

22e Strasbourg

(St-Bernard)

22e Strasbourg

(St-Bernard)

22e Strasbourg

(St-Bernard)

22e Strasbourg

(St-Bernard)

22e Strasbourg

(St-Bernard)

22e Strasbourg

(St-Bernard)

22e Strasbourg

(St-Bernard)

22e Strasbourg

(St-Bernard)

22e Strasbourg

(St-Bernard)

25e Strasbourg 3

(St-Antoine)

25e Strasbourg -Cronenbourg

(St-Antoine)

25e Strasbourg 25e Strasbourg 25e Strasbourg

(St-Antoine)

25e Strasbourg

(St-Antoine)

26e Strasbourg

(St-Jean Bosco)

27e Strasbourg-Meinau

(St-Amand)

29e Strasbourg

(Christ-Ressuscité)

29e Strasbourg-Esplanade

(Christ-Ressuscité)

30e Strasbourg

(Trinité)

30e Strasbourg-Esplanade

(Trinité)

30e Strasbourg

(Trinité)

30e Strasbourg

(Très Sainte Trinité)

30e Strasbourg

(Très Sainte Trinité)

30e Strasbourg

(Très Sainte Trinité)

30e Strasbourg

(Très Sainte Trinité)

30e Strasbourg

(Très Sainte Trinité)

30e Strasbourg

(Très Sainte Trinité)

30e Strasbourg

(Très Sainte Trinité)

Saint Léon (Neudorf)
Bon pasteur
Pionnier St Antoine
Unité coéduquée St-Florent
Strasbourg Hautepierre
Sud Bas-Rhin Sud Bas-Rhin Sud Bas-Rhin Sud Bas-Rhin
1re Erstein 1re Erstein 1re Erstein 1re Erstein 1re Erstein 1re Erstein 1re Erstein

(St-Martin)

1re Erstein

(Général Leclerc)

1re Erstein

(Général Leclerc)

1re Erstein

(Général Leclerc)

1re Benfeld 1re Benfeld 1re Benfeld 1re Benfeld 1re Benfeld 1re Benfeld (St-Laurent)
1re Molsheim 1re Molsheim 1re Molsheim 1re Molsheim 1re Molsheim 1re Molsheim Molsheim

(St-Materne)

1re Molsheim

(St-Materne)

1re Molsheim

(St-Materne)

1re Molsheim

(St-Materne)

1re Schirmeck 1re Schirmeck 1re Vallée de la Bruche

(Saint François d'Assise)

1re Obernai 1re Obernai 1re Obernai 1re Obernai 1re Obernai 1re Obernai Obernai

(Mgr Freppel)

1re Obernai

(Mgr Freppel)

1re Obernai

(Mgr Freppel)

1re Fergersheim
1re Duttlenheim
1re Illkirch

(Notre-Dame de la paix)

1re Illkirch 1re Illkirch 1re Illkirch 1re Illkirch

(Notre-Dame)

1re Illkirch

(Notre-Dame de la paix)

1re Illkirch

(Notre-Dame de la paix)

1re Illkirch-Graffenstaden

(St-Symphorien)

1re Illkirch-Graffenstaden

(St-Symphorien)

1re Graffenstaden 1re Graffenstaden 1re Graffenstaden 1re Graffenstaden 1re Graffenstaden

(St-Symphorien)

1re Graffenstaden (Henry de Bournazel) 1re Graffenstaden (Henry de Bournazel) 1re Graffenstaden (Henry de Bournazel)
1re Achenheim
1re Lingolsheim 1re Lingolsheim 1re Lingolsheim 1re Lingolsheim 1re Lingolsheim 1re Lingolsheim 1re Lingolsheim

(Ste-Croix)

1re Lingolsheim

(Bayard)

1re Lingolsheim

(Bayard)

1re Lingolsheim

(Bayard)

Gerstheim Gerstheim Gerstheim

(St-Denis)

Gerstheim

(St-Denis)

Gerstheim

(St-Denis)

1re Sélestat 1re Sélestat Sélestat

(St-Georges)

1re Sélestat

(St-Georges)

1re Sélestat

(St-Georges)

1re Sélestat

(St-Georges)

Eschau 1re Eschau (Ste-Trophime) 1re Eschau (Ste-Trophime)
1re Villé
1re Fegersheim (création)
Nord Bas-Rhin Nord Bas-Rhin Nord Bas-Rhin Nord Bas-Rhin Nord Bas-Rhin Nord Bas-Rhin Nord Bas-Rhin
1re Schilitigheim

(Sainte Famille)

1re Schilitigheim

(Sainte Famille)

1re Schilitigheim

(Sainte Famille)

1re Schilitigheim 1re Schilitigheim 1re Schilitigheim 1re Schilitigheim

(Alphonse-Adam)

1re Schilitigheim

(Alphonse-Adam)

1re Schilitigheim

(Alphonse-Adam)

1re Schilitigheim

(Alphonse-Adam)

1re Bischeim 1re Bischeim (St-Laurent) 1re Bischeim 1re Bischeim 1re Bischeim 1re Bischeim 1re Bischeim

(Christ-roi)

1re Bischeim

(Robert Kieffer)

1re Bischeim

(Robert Kieffer)

1re Bischeim

(St-Laurent)

2e Bischeim 2e Bischeim
1re Hoenheim 1re Hoenheim 1re Hoenheim 1re Hoenheim 1re Hoenheim 1re Hoenheim 1re Hoenheim

(Christ-roi)

1re Hoenheim

(St-Joseph)

1re Hoenheim

(St-Joseph)

1re Hoenheim

(St-Joseph)

1re Dingsheim 1re Dingsheim 1re Dingsheim 1re Dingsheim

(St-Kilian)

1re Mundolsheim
1re Saverne 1re Saverne 1re Saverne 1re Saverne 1re Saverne 1re Saverne 1re Saverne

(Nativité)

1re Saverne

(Ste-Marie)

1re Saverne

(Ste-Marie)

1re Saverne

(Ste-Marie)

1re Hochfelden 1re Hochfelden 1re Hochfelden 1re Hochfelden
1re Brumath 1re Brumath 1re Brumath 1re Brumath 1re Brumath 1re Brumath 1re Brumath

(St-Nazaire)

1re Brumath

(St-Nazaire)

1re Brumath

(St-Nazaire)

1re Haguenau 1re Haguenau 1re Haguenau 1re Haguenau 1re Haguenau 1re Haguenau

(St-Nicolas)

1re Haguenau

(St-Nicolas)

1re Haguenau

(St-Nicolas)

1re Haguenau

(St-Nicolas)

1re Haguenau

(St-Nicolas)

2e Haguenau

(St-Georges)

2e Haguenau

(St-Georges)

2e Haguenau

(St-Georges)

2e Haguenau

(St-Georges)

2e Haguenau

(St-Georges)

1re Walbourg 1re Walbourg
1re Wissembourg 1re Wissembourg 1re Wissembourg 1re Wissembourg 1re Wissembourg 1re Wissembourg 1re Wissembourg

(Christ-roi)

1re Wissembourg

(Christ-roi)

1re Wissembourg

(Christ-roi)

1re Wissembourg

(Christ-roi)

1re La Wantzenau 1re La Wantzenau 1re La Wantzenau

(St-Wendelin)

1re La Wantzenau

(St-Wendelin)

1re La Wantzenau

(St-Wendelin)

1re La Wantzenau

(St-Wendelin)

Bischwiller Bischwiller 1re Bischwiller Oberhoffen 1re Bischwiller Oberhoffen
1re Baden-Baden 1re La Souffel

(St-Alain)

1re Marlenheim

(Ste-Richarde)

1re Marlenheim

(Ste-Richarde)

1re Marlenheim

(Ste-Richarde)

1re Pfaffenhoffen

(Charles de Foucauld)

1re Val de Moder

(Charles de Foucauld)

1re Baden-Baden

(Turenne)

Groupe en dehors de Strasbourg[modifier | modifier le wikicode]

  • Oberhoffen sur/Moder (1er St Augustin) > 86/87
  • 1er Marlenheim (Ste Richard) > 86/87

Les relations franco-allemandes[modifier | modifier le wikicode]

Écusson du camp 1974 entre les Scouts de France de la région Alsace et les DPSG de Freiburg

Chronologie[modifier | modifier le wikicode]

  • Juillet 1964, le premier camp franco-allemand est organisé par la 12e Mulhouse dans les Alpes varoises avec les DPSG de Niederwürzbach en Sarre comme partenaire. Le camp retour se déroula en Allemagne près de Rothenburg ob der Tauber et se terminera par un accueil chaleureux dans les familles allemandes de la région[AMS 1].
  • 1974, camp en commun entre les Scouts de France de la région Alsace et les DPSG de Freiburg, le camp se déroule en Bretagne, une région exotique pour tous.
  • En 1974 a eu lieu la 1re rencontre franco-allemande scoute transfrontalière au Heissenstein, elle se renouvelle en 1978[10].
  • Les 24 et 25 septembre 1994, les équipes franco-allemandes de 1974 fêtent au Heissenstein 20 ans d’amitié et de rencontres transfrontalières[10].

Vie scoute en Alsace[modifier | modifier le wikicode]

Chronologie[modifier | modifier le wikicode]

  • Deuxième trimestre 1963/1964, la branche éclaireur anime la campagne "Scouts contre la faim". Des milliers de colis d'une valeur de 50 à 100 francs sont ramassés et envoyés aux pays en voie de developpement[AMS 1].
  • Gala du film "Mary Poppins" (7 Février 1966)[3]. Les Scouts de France ont l'honneur d'organiser le gala du film "Mary Poppins" qui a eut lieu au cinéma Capitole à Strasbourg le 7 février 1966 à 20h30. Ce gala a été placé sous la haute présidence de Monsieur Bayen, Recteur de l'Université de Strasbourg.
  • 1982, à l’occasion de leur 60e anniversaire, les Guides de France et les Scouts de France d’Alsace organisent un grand rassemblement au Mont National, à Obernai, qui réunit 1 300 Scouts et 1 100 Guides[11]. Au total 6 000 personnes avec les parents et les amis participent à la fête du scoutisme. Un nouveau jalon y est posé sur la route du scoutisme catholique alsacien[4]
  • 1985, Premier Jamboree national de la branche Scoute dans les Yvelines. Le village Alsace regroupant à lui seul 700 scouts[11]
  • Le Heissenstein accueille à la Pentecôte 1986 un rallye régional des Scouts de France et des Guides de France (17, 18, 19 mai), cinq grands chantiers sont mis en œuvre et le rallye reçoit la visite du secrétaire général adjoint de l’Unesco. Le week-end a lieu dans la boue compte tenu de la forte pluie qui est tombée dans la nuit de samedi à dimanche. La messe est présidée par Monseigneur Brand.
  • Le 7 mai 1989, le Heissenstein fête ses 30 ans lors d’une kermesse. Après la célébration, un carrefour « Les Scouts de France aujourd’hui » réunit les anciens. Un Forum des compétences (ateliers techniques) a lieu tout l’après-midi et un feu de la Saint Jean termine la journée[10].
  • Mars 1989, Euroscopi : Rassemblement de la branche Pionnier à Strasbourg (10000 jeunes en mars 1989)[11]
  • Le 7 mai 1989, le Heissenstein fête ses 30 ans lors d’une kermesse. Après la célébration, un carrefour « Les Scouts de France aujourd’hui » réunit les anciens. Un forum des compétences (ateliers techniques) a lieu tout l’après-midi et un feu de la Saint Jean termine la journée.
  • Insigne de région avec la couleur de la branche
  • Louveteaux

    Louveteaux

  • Pionnier

    Pionnier

écusson personnalisé de la région Alsace (années 90)
  • À la Pentecôte 1996 a lieu au Heissenstein un Rallye Régional Scouts de France. « Plein Feu » se déroule pendant trois jours sous la pluie et dans la boue ! Les participants arrivent par trains spéciaux en gare d’Epfig et la montée se fait à travers le vignoble vers le Heissenstein signalé au loin par un mini dirigeable gonflé à l’hélium. Un grand podium entièrement en rondins est monté devant un immense PH. Malgré la pluie qui tombe sans discontinuer, le spectacle sur scène, animé des Pionniers, a lieu en extérieur. La célébration de la Pentecôte est reportée au lendemain, mais la pluie toujours aussi drue oblige Monseigneur HÉGELÉ, Evêque Auxiliaire, à raccourcir l’office et à distribuer la Communion au « Congo »[10].
    carte postale de Futuroscout 2002
  • Futuroscout 2002 (Le temps de l'aventure - Time of adventure - El tiempo de la aventuria), camp international Scout de France, Région Alsace, au Heissenstein. Au printemps 2002 le rassemblement FUTUROSCOUT réunit 400 jeunes avec pour objectifs : S’ouvrir au monde. Découvrir l’autre. S’engager. Prendre des initiatives. Partager ses projets et ses rêves. Chanter. Jouer. Chaque troupe scoute bas-rhinoise accueille une troupe jumelée d’une autre nationalité[10].

Pèlerinage au Dompeter[modifier | modifier le wikicode]

Carnet de champ de la messe du 11 novembre 1991

Depuis 1933, les Scouts de France d'Alsace ont la charge de préserver et de garder l'église du Dompeter. En 1950 y sont ajoutés des panneaux avec inscrit dessus les noms des 214 scouts alsaciens tombés durant la Seconde Guerre mondiale. C'est depuis ce temps là que les scouts organisent tous les 11 novembre un pèlerinage suivi d'une messe pour que les anciens et les nouveaux scouts puissent célébrer la mémoire des scouts tombés durant la Seconde Guerre mondiale.

Statistique[modifier | modifier le wikicode]

Effectif adhérent et groupe Alsace
Année scolaire 1971/1972 1984
Groupe / unité
Bas-Rhin 35[4]
Haut-Rhin 43[4]
Total Groupe ou unité indépendante 78[4]
Effectif
Bas-Rhin 1370[4] 1600[4]
Haut-Rhin 1855[4] 1860[4]
Total adhérent 3 225[4] 3 400[4]
Statistiques scoutes Plus de 30 000 journées de camp pendant l'été 1984.

Des SDF alsaciens particulier ?[modifier | modifier le wikicode]

L'Alsace a eu depuis toujours la plus forte densité de scouts de toutes les provinces françaises et la plus grand total de journées de participation aux camps d'été de tous les mouvements de jeunesse de la région.

Vie scoute dans le département du Bas-Rhin[modifier | modifier le wikicode]

  • En 1979, le département Bas-Rhin des SDF et des GDF ont organisés au hall Rhenus une grande journée qui confirme la présence et la vitalité du mouvement[4].
  • En 1983, parrainage de la création des scouts vietnamiens à Strasbourg[4].

Branche Louveteaux et louvettes (Scouts de France)[modifier | modifier le wikicode]

autocollant branche scout du département Bas-Rhin (carré de 2 Centimètre par 2 Centimètre)

Journée départementale Louveteaux (19 mai 1968)[modifier | modifier le wikicode]

La journée départementale Louveteaux 19 mai 1968 à été organisé à Strasbourg[7].

Au cœur de celle-ci, deux manifestations ont particulièrement été prévues :

  • Une marche à patins à roulettes à laquelle participeront environ 150 louveteaux. Départ place de Bordeaux à 9h30, et arrivée au Wachen à 10h.
  • Un lâcher de 200 ballons, en fin d'après-midi, vers 17h, au Wachen.

Branche Ranger puis scout-scoute[modifier | modifier le wikicode]

Soirée d'information sur le thème : Les "Rangers" Scoutisme des 12-14 ans (25 novembre 1966)[modifier | modifier le wikicode]

La soirée a eut lieu vendredi 25 novembre 1966 à 20h30 au foyer culturel Saint-Louis, rue du Cygne[2]. Lors de cette soirée, il sera développé par Jacques Beauchard une soirée d'information sur le thème : Les "Rangers" Scoutisme des 12-14 ans. Jacques Beauchard est l'auteur de La grande équipée et Animateur national Rangers.

Soirée départementale de la branche Ranger pour préparer le Boum départemental (jeudi 13 avril 1967)[modifier | modifier le wikicode]

Dans le cadre de la préparation d'un boum départemental Ranger, axé sur les camps d'été et afin de définir les grandes lignes de ces camps, tout les chefs ranger du départements ont été invités[12] à une réunion de travail à laquelle a participé Raymond Fau (animateur National Rangers), spécialement chargé de la préparation des boums pré-camps.

La réunion a eu lieu le jeudi 13 avril 1967 à 20h15 au Munsterhof, 9 rue des Juifs à Strasbourg.

Boum Rangers (10 et 11 juin 1967)[modifier | modifier le wikicode]

Le boum départemental des Rangers Scouts de France est un rassemblement qui groupera les garçons des unités Ranger du Bas-Rhin les 10 et 11 juin 1967 au terrain du Kammerhof à Strasbourg-Neuhof[13]. On a pu voir les projets de camps des garçons dans le cadre d'un village-exposition, qui a mis en avant les démarches des projets. Les visiteurs ont pu aussi assister à de grandes compétitions sportives et applaudir à la présentation de ces projets sous forme de chants, mimes, jeux scéniques.

Samedi 10 juin à 20h30 : jeux scéniques (Les grands projets).

Dimanche 11 juin :

  • à partir de 9h, Grandes compétitions sportives au stade Michel Walter. A 11h30 remise des récompenses aux équipes gagnantes en présence des personnalités officielles.
  • 14h, visite du village-exposition
  • 15h30, célébration eucharistique

Camp groupé Rangers (30 juin au 15 juillet 1969)[modifier | modifier le wikicode]

La branche Rangers de la zone Alsace-Nord du département du Bas-Rhin a organisé un camp d'été à Doucier (39) du 30 juin au 15 juillet 1969, camp groupé Rangers avec la 1er Saverne, 2e Haguenau (Saint-Joseph), 22e Strasbourg, 1re Wissembourg[14]. Chaque unité conserve son autonomie autant sur le terrain (les camps seront dispersés) que pour le programme.

1re édition du FSHIT (1995?)[modifier | modifier le wikicode]

En 1995?, l’animateur de la branche scoute (11-14 ans) lance un nouveau jeu au Heissenstein : le "FSHIT" (Fédération Scoute de Hockey Inter Troupe) qui rassemble avec beaucoup d’enthousiasme et pendant de nombreuses années toutes les unités scoutes du département[10].

Nombre de participants (jeunes) Nombre d'équipes Classement garçon Classement fille
1993 421 44 1er : 11e Strasbourg-Meinau

2e : Saint-Pierre Strasbourg 3e : 4e Strasbourg

1er : 14e Strasbourg

2e : 4e Strasbourg 3e : 1re Schiltigheim

Branche Pionnier et éclaireur[modifier | modifier le wikicode]

Réalisation d'une entreprise "El Biar" (Week-end de Pentecote 1966)[6][modifier | modifier le wikicode]

La remise en état de l'écluse n'a pas été une mince affaire : Certaines des pierres de taille pèsent 200 à 300 kg. À noter : les pionniers ont réparé, ce que des vandales (probablement du même âge) avaient démoli - Photo DNA

Lundi de Pentecôte une grande animation régnait sur le sentier longeant l'Ehn à Obernai. Une douzaines de Postes Pionniers et quelques troupes éclaireurs Scouts de France du département Bas-Rhin venaient d'achever l'aménagement du sentier touristique, dans le cadre de leur "Entreprise : El Biar". Aménagement de place de repos 22 bancs, cinq tables, deux bacs à sable, une plage. Réparation des culées de trois passerelles, d'une écluse, réparation d'un barrage, aménagement de la source, élargissement du sentier débrousssaillage : rien n'a été omis.

À la réception des travaux assistaient : M. Gilg. secrétaire en chef de la sous-préfecture d'Ersein, représentant le préfet du Bas-Rhin, et le sous-préfet d'Erstein, M. Haeringer, chef du service départemental de la Jeunesse et des Sports : M. Dubs, consiller général : M. Eck, adjoint représentant M. Gillmann, maire d'Obernai : M. Schmitt, adjoint : le chanoine Sifferlen, représentant Mgr l'évêque M. Jean Benoit, commissaire départemental des Scouts de France : l'abbé Rèbre, aumônier régional : M.Y. Kempf, président du conseil départemental de la Jeunesse : M.W ill, ingénieur de la ville d'Obernai, qui avait fourni le matériel nécessaire à l'opération. De nombreuses autres personnalités, des anciens et parents soulignèrent la valeur du travail fourni et l'esprit de service qui avaient animé ces jeunes. MM.H enri Bergez, commissaire départemental adjoint, et Bernard Thiebaut, animateur départemental Pionniers, avaient organisé et animé cette entreprise.

Rallye départemental pionnier à Langenberg (16 mai 1976)[15][modifier | modifier le wikicode]

Gallet d'Or (1982-1985?)[modifier | modifier le wikicode]

Le Gallet d'Or étaot un événement départementales pionnier du Bas-Rhin, il consistait en une course de relais en solex pendant 5 heures et en équipe.

Règlement de la course :

- Article 9 : "Les véhiculent doivent être équipés de freins"

- Article 10 : "L'usage de pneus lisses est interdit"

  • Gallet d'Or 1982
  • Gallet d'Or 1983
  • Gallet d'Or 1984
  • Gallet d'Or 1985

Comme en 1984, les pionniers de Cronenbourg Saint-Florent et Saint-Antoine avaient remporté le troisième "Galet d'Or", ce sont eux qui avaient été chargés de préparer la quatrième édition de cette course de vélos-solex. La compétition s'est déroulé atour des abattoirs de Strasbourg-Cronenbourg sur un circuit de 1,2 km.

De 10h à 17h, 19 équipes ont tenté de décrocher le "Galet d'Or" 1985 ; la manifestation, ouverte aux filles et aux garçons de 14 à 18 ans, comprenait de nombreux scouts de France, des équipes de pionniers et de caravelles du Bas-Rhin mais aussi des membres d'associations socio-culturelles de Strasbourg. Certaines équipes, fort bien organisées, avaient deux engins dans la course.

Outre la compétition, M. et Mme.Speich, chefs de groupe scouts de Cronenbourg, et les jeunes proposaient d'autre animations comme, par exemple, une exposition réalisée par des caravelles présentant leurs principales activités et leurs projets, une tombola, une kermesse pour les enfants... Devant son ordinateur, Erwan annonçait tour après tour les vitesses de pointe des solex avant de proclamer à 17h les résultats.

Après la remise des coupes aux vainqueurs, le curé Rèbre, aumônier de Saint-Florent, a célébré un office.

Année vainqueur organisateur
1982
1983
1984 4e Strasbourg St-Florent et Saint-Antoine
1985 4e Strasbourg

(St-Florent)

Branche Compagnon[modifier | modifier le wikicode]

  • Noël 1984, quelque 90 scouts de 17 à 20 ans offrent un spectacle de trois quarts d'heures dan la chapelle Saint-Aloyse de Strasbourg-Neudorf. La sombre et émouvante "évocation scénique de l'histoire de la naissance du Christ" remplit le sanctuaire pour "conter de manière moderne l'histoire du Christ et d'établir des parallèles entre le passé et le présent ; pour démontrer qu'en cette belle fête de Noël il ne faut pas oublier ce qui se passe actuellement dans le monde[16],[17].

Vie et activité du département[modifier | modifier le wikicode]

pin's département Bas-Rhin, utilisé et diffusé dans les années 1990
  • Week-end départemental toutes branches mais réservé aux chefs les 6 et 8 septembre 2002, chaque participant(e) contribue à peindre un morceau de la nouvelle fresque du Congo[10].

Effectif[modifier | modifier le wikicode]

statistique département Bas-Rhin
1971/1972 1980/1981 1981/1982 1982/1983 1984 1985/1986 1994/1995
Nombre de groupe 38[AMS 6] 29[AMS 11] 33[AMS 5] 32[AMS 12] 35[4] 34[AMS 13] 27[AMS 1]
Jeunes
Adultes
Total adhérents 1 370[4] 1 600[4]

Organisation du département Bas-Rhin[modifier | modifier le wikicode]

Au début, le département du Bas-Rhin a conservé la nomination et le découpage des districts hérités de la province d'Alsace. Cette méthode a continué de porter ses fruits pendant plusieurs années. Cependant, les méthodes du passé sont adaptées au passé. Au fil des années, un déséquilibre s'est créé entre les différents districts en termes de dynamisme et de nombre de scouts et de groupes présents. Au tournant des années 90, le département a été réorganisé : tous les districts ont été fermés au profit de 3 territoires équivalents en nombre de groupes, représentant une logique d'organisation territoriale.

Le département des districts[modifier | modifier le wikicode]

  • Haguenau (outre-forêt)[AMS 2]
    • 1re Brumath
    • 1re Haguenau
    • 1re Wissembourg
  • Saverne (Vosges du Nord)[AMS 2]
    • 1re Saverne
    • 1re Hochfelden
  • Strasbourg-Nord[AMS 2]
    • 4e Strasbourg
    • 12e Strasbourg
    • 25e Strasbourg
    • La Wantzenau
    • 1re Schiltigheim
    • 1re Bischheim
    • 1er Hoenheim
  • Strasbourg-Centre[AMS 2]
    • 1re Strasbourg (Cathédrale)
    • 5e Strasbourg (St-Pierre-Le-Jeune)
    • 7e Strasbourg (St-Jean)
    • 14e Strasbourg (St-Aloyse)
    • 15e Strasbourg (St-Etienne)
    • 18e Strasbourg (Ste-Madeleine)
    • 20e Strasbourg (St-Urbain)
    • 22e Strasbourg (St-Bernard)
    • 30e Strasbourg (Trés Sainte Trinité)
  • Strasbourg-Sud[AMS 2]
    • 8e Strasbourg
    • 11e Strasbourg
    • 16e Strasbourg
    • 1re Illkirch
    • 1re Graffenstaden
    • 1re Lingolshei
  • Molsheim (montagne)[AMS 2]
    • 1re Molsheim
    • 1re Schirmeck
    • 1re Obernai
  • Selestat (Ried Sud)[AMS 2]
    • 1re Gerstheim
    • 1re Erstein
    • 1re Benfeld

Le département est découpé en 3 territoires vers les années 90[AMS 1][modifier | modifier le wikicode]

  • Territoire Basse Alsace, regroupe tout les groupes qui sont hors de Strasbourg et qui se trouve au Nord et à l'ouest de l'eurométropole[18].
    • 1re Haguenau (Saint Nicolas)
    • 2e Haguenau (Saint Georges)
    • 1re Souffel (Saint Alain)
    • 1re Marlenheim (Sainte Richarde)
    • 1re Saverne (Sainte Marie)
    • 1re Val de Moder (Charles de Foucauld)
    • 1re Wissembourg (Christ Roi)
    • 1re Baden-Baden (Turenne)
  • Territoire de Strasbourg, regroupe tout les groupes dans qui se trouve dans le Nord et le centre l'eurométropole[AMS 14]
    • 1re Bischheim (Saint Laurent)
    • 1re Hoenheim (Saint Joseph)
    • 1re Schiltigheim (Alphonse Adam)
    • 2e Strasbourg (Saint Maurice)
    • 4e Strasbourg (Saint Florent)
    • 5e Strasbourg (Ernest Psichari)
    • 7e Strasbourg (Marechal Leclerc)
    • 12e Strasbourg (Saint Fiacre)
    • 14e Strasbourg (Jean Bosco)
    • 30e Strasbourg (Très Sainte Trinité)
    • 1re Wantzenau (Saint Wendelin)
  • Territoire de Moyenne-Alsace, regroupe tout les groupes Sud de l'eurométropole et du sud Bas-Rhin[AMS 15]
    • 1re Vallée de la bruche (Saint François d'Assise)
    • 1re Erstein (Général Leclerc)
    • 1re Graffenstaden (Henry de Bournazel)
    • 1re Lingolsheim (Bayard)
    • 1re Molsheim (Sainte Materne)
    • 1re Obernai (Monseigneur Feppel)
    • 1re Selestat (Saint Georges)
    • 11e Strasbourg (Prosper Remmy)

Vie scoute dans le département du Haut-Rhin[modifier | modifier le wikicode]

  • En 1963, le premier Rallye haut-rhinois "Rallye de l'Amitié" rassembla plus de 1 500 campeurs au Bollenberg à Orschwihr[AMS 1].
  • En 1972, le Haut-Rhin fête le 50e anniversaire par un spectaculaire rallye de Pentecôte au Val-du-Patre. Une plaquette festive éditée pour l'occassion retrace l'historique du mouvement en Alsace et les grands événements illustrés par les souvenirs des ainés[4].
Pin's SDF Haut Rhin, crée dans les années 80 ou 90
  • En 1978, le district de Mulhouse lance les 24 Heures de Baden Powell, qui est un relaie à vélo pour les unités bleue et rouge du district. La course commence le samedi minuit et termine le dimanche à 12H.

Organisation du département Haut-Rhin[modifier | modifier le wikicode]

  • 1984 : 6 districts

Effectif[modifier | modifier le wikicode]

statistique département Haut-Rhin
1971/1972 1984
Nombre de groupe

ou unité indépendant

43[4]
Jeune
Adulte
Total adhérent 1 855[4] 1 860[4]

Promo-scouts[modifier | modifier le wikicode]

Antenne Haut-Rhin[modifier | modifier le wikicode]

Antenne Bas-Rhin[modifier | modifier le wikicode]

1994 /1995[AMS 1]

  • 28 rue du Lièpvres 67100 Strasbourg
  • Mercredi (10h à 18h) / Vendredi (15h à 19h) / Samedi (9h à 12h) / fermé pendant les vacances

Les formations de la région Alsace : STIP et STAP[modifier | modifier le wikicode]

Pour les stages STIP et STAP les stagiaires devaient se renseigner auprès du secrétariat régional.

STIP[modifier | modifier le wikicode]

Louveteaux[modifier | modifier le wikicode]

  • 24 mars au 1er avril 1989[19]
  • 25 avril au 2 mai 1992[20]

Scouts[modifier | modifier le wikicode]

  • 24 mars au 1er avril 1989[19]
  • 25 avril au 2 mai 1992[20]

Pionnier[modifier | modifier le wikicode]

  • 28 avril au 5 mai 1991[21]

STAP[modifier | modifier le wikicode]

Louveteaux[modifier | modifier le wikicode]

  • 25 mars au 1er avril 1989[19]
  • 25 avril au 2 mai 1992[22]

Scouts[modifier | modifier le wikicode]

  • 25 mars au 1er avril 1989[19]
  • 20 avril au 26 avril 1992[22]

Pionnier[modifier | modifier le wikicode]

  • Pionnier : du 28 avril au 5 mai 1991[21]

STEN[modifier | modifier le wikicode]

  • 29 octobre au 1er novembre 1988[19]
  • 11 au 13 novembre 1988[19]
  • 10 et 11 décembre 1988[19]

Stage compagnon (stage de base BAFA)[modifier | modifier le wikicode]

  • 25 mars au 2 avril 1989[19]

Suite de l'aventure avec les SGDF[modifier | modifier le wikicode]

Liens internes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Références cote 19Z12 archives municipales de Strasbourg
  1. 1,00 1,01 1,02 1,03 1,04 1,05 1,06 1,07 1,08 1,09 1,10 1,11 1,12 1,13 1,14 1,15 1,16 1,17 1,18 1,19 1,20 1,21 1,22 1,23 1,24 1,25 1,26 1,27 1,28 1,29 1,30 1,31 1,32 1,33 1,34 1,35 1,36 1,37 1,38 1,39 1,40 1,41 1,42 1,43 1,44 1,45 1,46 1,47 et 1,48 Annuaire 1994-95 Bas-Rhin des Scouts de France
  2. 2,00 2,01 2,02 2,03 2,04 2,05 2,06 2,07 2,08 2,09 2,10 2,11 2,12 2,13 2,14 2,15 2,16 2,17 et 2,18 Annuaire 1981-1982 Bas-Rhin des Scouts de France
  3. 3,00 3,01 3,02 3,03 3,04 3,05 3,06 3,07 3,08 3,09 et 3,10 Annuaire 1982-1983 Bas-Rhin des Scouts de France
  4. 4,0 4,1 4,2 4,3 4,4 et 4,5 Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :2
  5. 5,0 5,1 et 5,2 Annuaire 1981-1982 Bas-Rhin des Scouts de France
  6. 6,0 et 6,1 Annuaire 1971/1972 des Scouts de France du Bas-Rhin
  7. Annuaire 1975/1976 des Scouts de France du Bas-Rhin
  8. Annuaire 1979/1980 des Scouts de France du Bas-Rhin
  9. Annuaire 1985-1986 du Bas-Rhin des Scouts de France
  10. Annuaire 1987-1988 du Bas-Rhin des Scouts de France
  11. Annuaire 1980/1981 du Bas-Rhin des Scouts de France
  12. Annuaire 1982-1983 du Bas-Rhin des Scouts de France
  13. Annuaire 1985-1986 du Bas-Rhin des Scouts de France
  14. Annuaire Scouts de France du Bas-Rhin, 1994-1995, p. 21
  15. Annuaire Scouts de France du Bas-Rhin, 1994-1995, p. 35
Autres références
  1. Cette représentation du foulard n'est pas fidèle à la réalité. Se reporter à la description textuelle pour plus de détails. Voir aussi l'article Philippe Giron, « Les foulards régionaux » sur Scout un jour, 1er avril 2004.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Invitation au préfet du bas-Rhin par les SDF du Bas-Rhin à venir à une soirée d'information du 25/11/1966 sur les Rangers, 21/11/1966, scoutisme, archives d'Alsace (Strasbourg)
  3. 3,0 3,1 et 3,2 invitation au gala du film "Mary Poppins",scoutisme, côte 659 D 55, archives d'Alsace (Strasbourg)
  4. 4,00 4,01 4,02 4,03 4,04 4,05 4,06 4,07 4,08 4,09 4,10 4,11 4,12 4,13 4,14 4,15 4,16 4,17 4,18 4,19 4,20 4,21 4,22 et 4,23 Encyclopédie de L'Alsace, vol. 11 : Rhin-Strasbourg, Editions Publitotal, Strasbourg, 1985, « Scoutisme », p. 6808
  5. carte adhérent Bernard Weigel (1990-1992), "scoutisme", fond Bernard Weigel, archives municipales de Wissembourg
  6. 6,0 6,1 6,2 6,3 et 6,4 « Une belle réalisation des scouts de France à Obernai », dans Dernière Nouvelles d'Alsace, 2 juin 1966.
  7. 7,0 et 7,1 Demande d'autorisation des SDF du Bas-Rhin au préfet du Bas-Rhin d'autoriser le rassemblement départemental louveteaux du 19 mai 1968, scoutisme, côte 659 D 55, archives d'Alsace (Strasbourg)
  8. 8,0 8,1 8,2 8,3 8,4 et 8,5 Demain, janvier-février 1993, n°78, p. 82.
  9. Cote 19Z12, archives municipales de Strasbourg
  10. 10,0 10,1 10,2 10,3 10,4 10,5 et 10,6 La petite histoire et les grands évènements du Heissenstein, page 6 sur SGDF du Heissenstein. Consulté le 5 janvier 2024
  11. 11,0 11,1 et 11,2 Histoire du scoutisme en Alsace sur alsace.catholique.fr, 28 mars 2022. Consulté le 13 décembre 2023
  12. Lettre de l'équipe départementale aux chefs ranger du Bas-Rhin, 4 avril 1967, scoutisme, côte 659 D 55, archives d'Alsace (Strasbourg)
  13. Lettre invitation au boum ranger 1967 du 10 et 11 juin 1967, scoutisme, côte 659 D 55, archives d'Alsace (Strasbourg).
  14. Lettre aux chefs des troupes Rangers de Wissembourg-Saverne- 2e Haguenau - 22e Strasbourg, 10 avril 1969, fonds Bernard Weigel, archives municipales de Wissembourg
  15. Carnet de chant du rallye départemental pionniers Langenberg 16 mai 1976, fonds Bernard Weigel, archives municipales de Wissembourg
  16. D.-E. Wirtz, « L'Histoire du Christ racontée par les scouts de Neudorf », dans Dernières Nouvelles d'Alsace, 1er janvier 1985.
  17. Encyclopédie de L'Alsace, vol. 11 : Rhin-Strasbourg, Editions Publitotal, Strasbourg, 1985, « Scoutisme », p. 6805
  18. Annuaire Scouts de France du Bas-Rhin, 1994-1995, p. 9
  19. 19,0 19,1 19,2 19,3 19,4 19,5 19,6 et 19,7 Demain, octobre-novembre-décembre 1988, n°51, p. 36
  20. 20,0 et 20,1 Demain, mars-avril-mai 1992, n°74, p. 65
  21. 21,0 et 21,1 Demain, janvier-février 1991, n°65, p. 59
  22. 22,0 et 22,1 Demain, mars-avril-mai 1992, n°74, p. 66


Scouts de France.svg L'organisation territoriale des
Scouts de France
Drapeau français
De la création de l'association à 1961, les Scouts de France sont organisés en Provinces :

Métropole :
Aisne-PicardieAlsaceAquitaineNavarreArtoisAunis-Saintonge-AngoumoisAuvergneBerry-BourbonnaisBourgogneBretagneChampagneDauphinéFlandresFranche-ComtéGascogne-PyrénéesÎle-de-FranceNotre-Dame-RoyaleBas-LanguedocHaut-LanguedocLanguedocLimousinLoire-VendéeLorraineLyonnaisForezMaine-AnjouOrléanais-TouraineNormandieBasse-NormandieHaute-NormandiePoitouProvenceMarches-de-ProvenceMarseille-MéditerranéeProvence-RomaineSavoieRhinÉtranger

Outre-mer :
AlgérieAlgerConstantineOranMarocTunisieLevantMadagascarOutre-MerIndochine

De 1961 à la création des Scouts et guides de France, les Scouts de France sont organisés en Régions :
AlsaceAquitaineAuvergneBourgogneBretagneCentreChampagneFranche-ComtéLanguedocLimousinPays-de-la-LoireLorraineMidi-PyrénéesNord-Pas de CalaisNormandieÎle-de-France OuestÎle-de-France Sud-EstPicardiePoitou-CharenteProvence Côte-d'AzurRhône-AlpesÎle-de-France Centre