A new ssl certificate is installed on the ScoutWiki's. Everyone can now connect to the ScoutWiki again securely..

Scouts et guides de France

De Scoutopedia
(Redirigé depuis SGDF)
Aller à : navigation, rechercher
Logo js.jpg    En France, ce mouvement fait partie des neuf mouvements pratiquant officiellement l’accueil de scoutisme.
Scouts et Guides de France

Scouts et Guides de France


Fondation : 2004[1]
Disparition : {{{disparition}}}
Fondateurs : Scouts de France et Guides de France
Président : Marie Mullet-Abrassart
Délégué général : Olivier Mathieu
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège : 65 rue de la Glacière - 75013 Paris
Site web : http://www.sgdf.fr
E-mail : {{{mail}}}
Effectifs : {{{effectif total}}} membres.
Effectifs : 55 000[2] jeunes.
19 000[2] responsables.

mouvement catholique

Mouvement catholique.
Agrément :

Agrément JS

Reconnu par Jeunesse et Sports comme mouvement de scoutisme.
Scoutisme Français Scoutisme français.
Organisation mondiale du mouvement scout OMMSAssociation mondiale des guides et des éclaireuses AMGE
Conférence internationale catholique de scoutisme Conférence internationale catholique de scoutisme
Conférence Internationale Catholique du Guidisme Conférence Internationale Catholique du Guidisme

Les Scouts et guides de France (SGDF) ont été créés en 2004 par le renommage de l'association des Guides de France (GDF, créées en 1923) et la fusion-absorption de l'association des Scouts de France (SDF, fondés en 1920)[1]. L’association, reconnue d'utilité publique, compte 77 841 [3] membres au 31 août 2016, plusieurs responsables salariés (130), et recense 814[4] groupes locaux en France métropolitaine et d’outre-mer. Elle est membre du Scoutisme Français et donc, à ce titre, de l'OMMS et de l'AMGE ; elle est aussi membre de la CICS (créée par le père Sevin) et de la CICG.

Projet éducatif


Searchtool.svg Voir l’article détaillé : Projet éducatif des scouts et guides de France


Les Scouts et Guides de France proposent aux jeunes d’agir en réponse aux nouvelles questions qui engagent l’avenir de notre société comme l’environnement, la solidarité, le respect des différences, l’éducation à la paix. Ils fondent leur action en accompagnant enfants et adolescents de 6 à 21 ans dans le développement de leurs compétences et dans la réalisation de leurs projets d’équipe. Ce projet vise l’accueil de tout enfant, de tout jeune quel qu’il soit.


Dimension spirituelle

Mouvement éducatif de l'Église catholique, il propose une pédagogie fondée sur l'action qui conduit à la réflexion personnelle et en équipe, à la découverte de l'intériorité, à la connaissance de l'Évangile et du Christ, à une vie spirituelle animée par l'Esprit Saint, à l'expérience de la vie en Église. Ouvert à tous, le mouvement accompagne chaque enfant et chaque jeune, quelle que soit son origine sociale, culturelle ou religieuse, dans le développement de sa vie spirituelle.


Les propositions pédagogiques

Les Scouts et guides de France sont divisés en 4 branches, accueillant selon les effectifs des garçons, des filles, ou les deux, répartis selon les âges des enfants. Chaque branche possède une pédagogie différente et est associée à une couleur. Suite à la fusion des Scouts de France et des Guides de France, le nouveau mouvement a entamé une réflexion nationale afin de préciser son projet éducatif et refondre ses différentes propositions pédagogiques pour ouvrir le Scoutisme à encore plus de jeunes.

Les branches et services


Searchtool.svg Voir l’article détaillé : Liste des branches des scouts et guides de France


.

Les branches actuelles sont le résultat de la fusion de celles qu'on trouvait chez les Scouts de France et Guides de France.

Pour les anciennes propositions des Scouts de France et Guides de France, voir :

Les services :

Tenue


Searchtool.svg Voir l’article détaillé : Uniforme (SGdF)



Les propositions adaptées

Unité scoutisme pour tous

Le service "Scoutisme pour tous" (qui se nommait jusqu'en 2009 "plein-vent" chez les SDF ou "soleil" chez les GDF) vise à ouvrir le mouvement afin d'accueillir des jeunes issus des milieux modestes, des cités...

Le scoutisme est un projet éducatif original et ne pas le proposer à ces jeunes va contre son intuition.

En 1991, au cours de l'AG, Bertrand Chanzy, Commissaire Général des Scouts de France, a confié à Gilles Vermot-Desroches la responsabilité de créer une proposition susceptible d'être une réponse éducative aux maux des banlieues. Christian Guérin dans L'utopie Scouts de France en 1995, écrit : c’est sur le plan de l’ouverture vers l’extérieur que la politique de Chanzy semble avoir été la plus originale. A travers la proposition Plein Vent, animée depuis 1992 par un jeune et énergique commissaire, a été tentée une ouverture aux jeunes des banlieues. Déjà deux camp nationaux ouverts à tous, dont celui de Sillé-le-Guillaume en 1994, a fait passer le mouvement de bonnes intentions à des réalisations concrètes bien que encore limitées...

Ce service a rapidement tissé de nombreux liens avec les associations de quartier afin d'accompagner les jeunes adultes qui les fondaient. Rapidement la proposition de stages BAFA campés à ces jeunes qui en profitaient pour découvrir la nature fut le moyen de rapidement être présent dans plus de 100 cités. C'est avec eux, dans des maîtrises associant jeunes de quartiers et chefs scouts d'autres quartiers qu'ont été inventés les camps-pour-tous qui ont accueilli à chaque fois plusieurs milieux de jeunes des quartiers et qui ont toujours été salués par les responsables politiques : Michel Delebarre, Ministre d'Etat, Ministre de la Ville a signé une première convention en 1992, Michèle Alliot-Marie, Ministre de la Jeunesse et des Sports est venu rentre hommage à cette initiative lors du Camp de Morteau, 1993. Simone Veil, Ministre d’État, ministre de la Ville a visité le camp de Sillé-le-Guillaume tout comme François Fillon alors président du conseil général de la Sarthe. Française de Veyrinas a visité un camp-pour-tous à Jambville. Eric Raoult a séjourné au camp-Pour-tous de Lozère en 1996. Il a même passé une nuit sous la tente avec les jeunes venus du 93. A la suite de cette visite il a appelé Gilles Vermot-Desroches à son cabinet comme conseiller technique en charge de l'animation dans les quartiers de la politique prioritaire. De nombreux évêques sont venus aussi saluer ces initiatives d'ouverture à l'instar de Lucien Daloz, Archevêque de Besançon, Georges Gilson, Evêque du Mans.

Plus de 300 Chefs ont effectué en 5 ans un service Ville (précurseur du service civique) de nombreux ont pris depuis des responsabilités dans le mouvement (Arnaud Poincelet, Thibaut Vibert, Philippe Morachini, Xavier Mancel ou même Erik Paris, devenu par la suite président des Guides et Scouts d'Europe entre 2010 et 2013). Des groupes ont rapidement vu le jour à Marseille Nord, Mantes-la-Jolie, Saint-Germain-en-Laye...

Le projet Plein Vent a eu comme conséquence pour tout le mouvement de revisiter les fondamentaux du scoutisme pour, partant d’eux, proposer une méthode éducative originale correspondant à ce nouveau défi (écriture de la loi du groupe, remise du foulard, etc.).

Unité Vent du large

Les unités Vent du large sont adaptées à l'accueil de jeunes adultes et d'adultes en situation de handicap intellectuel ou mental.

Propriétés

Les SGDF possèdent plusieurs propriétés utilisées comme lieux d'activités, de formation, de camps ...

Mais aussi Bainville, Untere Bers, la Braconne, BT de Caen

En chiffres[5]

Effectifs

Les Scouts et Guides de France forment le premier mouvement en terme d'effectifs en France. C'est ainsi en 2015 :

  • 74 406 adhérents répartis comme suit :
  • 814 groupes locaux dont 51 en Outre-mer et 8 à l’étranger
  • 67 territoires
  • 8 centres de ressources
  • 18 bases de scoutisme

Activités et formations

  • 29 896 journées de formation (BAFA, BAFD, etc...)
  • 6 246 bénévoles formés
  • 3 200 jeunes partis à l’étranger à l’été 2012
  • 83 formations habilitées BAFA/BAFD
  • 120 nouveaux formateurs formés

Administration

  • 81 732 K€ : budget général de l’association
  • 48 012 K€ : bénévolat valorisé soit 2 521 700 heures
  • 130 salariés (120 équivalents temps plein)
  • 88 volontaires en service civique et volontaires de Solidarité Internationale

Filiales

L'association des Scouts et guides de France développe un certain nombre d'activité à travers des filiales. La plus importante, Scoutik, à été entériné en septembre 2015[6] et regroupe plusieurs activités dont certaines étaient déjà sous la forme de filiales : La Boutique du scoutisme, les centres nationaux (Jambville, Mélan - les Feux Nouveaux...), Les presses d'Île de France... Cette filiale permet de consolider les modalités de gestion, de fiscalité et de développement ces activités. Nicolas Bertrand est le directeur de la structure Scoutik depuis le 1er janvier 2016[7].

Annexes

Liens internes

Liens externes



Scouts et guides de France Cet article fait partie de la série
Scouts et guides de France
Scouts et guides de France
Président : Marie Astrid Abrassart
Délégué général : Olivier Mathieu
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : Branches : Louveteaux et jeannettesScouts et guidesPionniers et caravellesCompagnons

Services : FarfadetsScouts marins • Scoutisme en quartiers • Scoutisme et Handicap

Organes : {{{organes}}}
Évènements : Assises de la foiTop-RougeParole de liberté, paroles d'avenirQuels talents !Vis tes rêves !Tous les événements ...
Centres : JambvilleMélan - les Feux NouveauxNature-Environnement • Le DompeterLe BreuilTous les centres ...
Publications : Manuels : Joue l'escapadeSecret de veilleurVivre l'aventureInukshukDiapasonCompagnons de routeGPS

Revues : YakajouéTribuOzeAzimut • (Anciennes : Ludik100% pimentCNNN)

Calendriers

Toutes les publications…

Histoire : Scouts de FranceGuides de France
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : PrésidentsDélégués générauxAumôniers générauxResponsables nationauxMembres d'honneurAutres personnalités...
Lois et chartesProjet éducatifTenuePortail de progressionPlan d'orientation


Mouvements scouts Les mouvements de scoutisme en France Drapeau français
Mouvements agréés par l'État :
Le scoutisme français :
Éclaireuses et éclaireurs de FranceÉclaireuses et éclaireurs unionistes de FranceScouts et guides de FranceÉclaireuses et éclaireurs israélites de FranceScouts musulmans de FranceÉclaireurs de la nature

Conférence française de scoutisme :
Éclaireurs neutres de France (Adhérents : Riaumont · Europa · St Louis) • Fédération des éclaireuses et éclaireursAssociation des guides et scouts d'Europe

Indépendant : Scouts unitaires de France

Mouvements non agréés par l'État :
Catholiques : Scouts de DoranScouts Godefroy de BouillonFédération ordre scoutScouts de ClusesScouts Saint BenoîtÉcuyers de St MichelScoutisme pour tous

Protestants : Éclaireurs évangéliques de FrancePorteurs de FlambeauxFlambeaux et Claires FlammesJeunesse AdventisteRoyal rangers

Autres : Éclaireurs neutres européensRandscouts

Autres petits mouvementsgroupes indépendants

Notes et références