A new ssl certificate is installed on the ScoutWiki's. Everyone can now connect to the ScoutWiki again securely..

Randscouts

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Logo js barre.jpg    En France, ce mouvement ne fait pas partie des neuf mouvements pratiquant officiellement l’accueil de scoutisme.
Nuvola apps important.png   Tout ou partie du contenu de cet article est sujet à débat ou à polémique. Veuillez ne pas le modifier inconsidérément.

Pour savoir sur quoi porte le débat où pour y prendre part, utilisez la page de discussion.

Randscouts

Randscouts


Fondation : 1979
Disparition : {{{disparition}}}
Fondateurs : Renaud Sicard
Président : {{{président}}}
Commissaire général : {{{commissaire}}}
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège : 2, chemin de la ferme, 91680 Courson-Monteloup
Site web : http://www.randscouts.com
E-mail : {{{mail}}}
Effectifs : à peu près 300 membres.
Effectifs : {{{effectif jeunes}}} jeunes.
{{{effectif responsables}}} responsables.

mouvement aconfessionnel

Mouvement aconfessionnel.

Le mouvement Randscout est un mouvement de scoutisme se voulant traditionnel (i.e. fidèle à la méthode de BP), mais neutre et motorisé, dans l'esprit des raiders de Michel Menu.

Le but propre de la pédagogie des Randscouts est de «donner à l'adolescence toute sa dimension». Les maîtres-mots sont : «Tradition, convivialité, fraternité, techniques scoutes, mécanique, aventure, sport, nature, solidarité».

Ce mouvement est parfois contesté dans le milieu scout, notamment à cause des dénominations particulières en usage dans ce mouvement.

Tranches d'âge

Le mouvement est divisé en quatre tranches d'âges, non mixtes (sauf pour les louveteaux) :

  • Les Louveteaux et Louvettes (de 8 ans révolus à 10 ans)
  • Les Cadettes et les Cadets (de 10 à 12 ans)
  • Les Guides et les Éclaireurs (de 12 à 16 ans)
  • Les Guides-Ainées et les Routiers (de 16 à 22 ans)

Activités

Les activités des Randscouts ont lieu toutes les trois semaines. Elles peuvent comporter des activités variées (randonnée, VTT, grands jeux, voile…), des journées de formation (mécanique, topographie, Chef de Patrouille…), quatre camps saisonniers et des camps à thème tels que le parachutisme ou la voile.

  • Camps parachutistes sanctionnés par l’obtention du brevet scout parachutiste.
  • Camps marine : pratique de la voile ( dériveur et croisière), plongée sous-marine, kayak, voiliers, canoës).
  • Journées Athlétiques Scoutes : sortes de jeux olympiques par équipes.
  • Camps itinérants (pédestres, en VTT, motorisés...).
  • Camps Alpins : ascension du Mont Blanc.
  • Le Camp d’Hiver : une semaine pendant les vacances d’hiver. Toutes les unités se retrouvent dans un chalet en moyenne montagne (Massifs du Jura, des Vosges ou Alpins). C’est l’occasion de pratiquer des activités de neige (ski de randonnée, raquettes, luge, construction d’igloos,...) et de participer à de grands jeux tout en profitant de l’ambiance chaleureuse d’un chalet de montagne.

Le domaine de Monteloup

Le centre national des Randscouts est situé à "la Base", une ferme proche du château de Courson (Essonne). Celle-ci est placée sous la direction d'un chef nommé Sénéchal en Chef, qui dirige les unités chargées, mois par mois, de l'entretien du lieu. La base c'est :

  • Un lieu où le Randscoutisme peut vivre en dehors des activités et des camps.
  • Un lieu de rassemblement (départ de camp, préparation de raid, réunions …)
  • Un moyen d'expression de la vision de la collectivité et de l'esthétique du Randscoutisme.
  • Un lieu de stockage (matériel, administratif, véhicules, pièces de rechange… ).
  • Un lieu de convivialité (repas, soirées,...).
  • Un moyen pédagogique (entretien, travaux, répartition des tâches,...).

Visite guidée :

  • La cuisine
  • La salle de réunion
  • Le bureau
  • Le foyer
  • Le dépôt
  • L'atelier
  • La Halle
  • La bibliothèque
  • La forge

Le château de Courson ou se situe la base randscoute est situé dans la commune française de Courson-Monteloup, dans l'ancienne province de Hurepoix, aujourd'hui département de l'Essonne et la région Île-de-France, à trente-deux kilomètres au sud-ouest de Paris. Le château abrite de nombreux objets et tableaux datant des Premier et Second Empires.

À l'origine maison de la famille Lamoignon, le château est resté dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Son parc historique a été dessiné dans le style formel par un élève de Le Nôtre au XVIIIe siècle[réf. nécessaire]. Lors du XIXe siècle, les jardins ont été redessinés deux fois, une première fois vers 1820 pour le duc de Padoue par le paysagiste Louis-Martin Berthault et une nouvelle fois vers 1860 par les frères Denis et Eugène Bühler.

Spécificités

Un mouvement motorisé

Les Randscouts sont un mouvement scout motorisé, comme peuvent l'être certaines branches aînées d'autres mouvements. Cependant, c'est le seul mouvement présentant cette caractéristique en France, et le seul dont la motorisation soit liée à la pédagogie.

Leur parc automobile comprend :

  • 13 camions légers Renault Goélette 4X4
  • 1 Poids lourd 6X6 Berliet type GBC8KT
  • 2 Poids lourd 4X4 Mercedes Unimog type 404-114
  • 3 4X4 Land-Rover Defender
  • 3 Renault 4L en cours de rénovation par la IIIe embole

Chacun de ces véhicules est placé sous la responsabilité d'un scout, nommé RVE : Responsable Véhicule d'Embole.

Tous sont équipés d'un système de radio, qui permet la liaison entre véhicules et lors d'activités où les scouts sont eux aussi équipés de CB.

La plupart de ces véhicules proviennent des stocks de l'armée française, et ont été rachetés en pièces détachées à l'administration des Domaines. Ils sont peints en beige et marqués d'une bande blanche horizontale ; chacun d'eux est baptisé du nom d'une race ou d'un type de cheval.

Particularités scoutes

Le vocabulaire scout, différent des autres mouvements scouts, est tiré, entre autre, de l'antiquité gréco-latine. Ainsi les troupes deviennent des «Emboles». Des noms tirés de cette même antiquité gréco-latine ont été choisis pour les différents stades de progression des Randscouts. Ainsi, les éclaireurs et les éclaireuses ayant passées leur promesse deviennent pour les garçons des «vélites», et pour les filles des «alumna».

Lorsqu'ils deviennent un peu plus âgés, vers 16 ou 18 ans, ils peuvent passer d'autres épreuves témoignant de leur volonté de prendre des responsabilités dans leur patrouille, leur troupe et leur mouvement : c'est le «couteau», nommé ainsi car son passage permet le port à la ceinture d'un couteau, qui symbolise la responsabilité prise et la volonté de son porteur de s'émanciper. Les garçons sont alors appelés «hoplites».

Un dernier stade de progression existe encore pour ceux qui désirent accéder à de plus hautes responsabilités au sein du mouvement. Ce passage est constitué d'épreuves physiques, pour témoigner de la maturité du corps, comme une longue marche, et de connaissances témoignant de la maturité mentale du candidat. Il est nommé «calot» pour les cheftaines, qui sont alors nommées «épiclères» et portent un calot bleu, et «béret» pour les chefs, qui sont alors nommés «hastaires» et portent un béret vert. L'origine de ce choix remonte à la création du Raiderisme par Michel Menu. Les troupes qui accédaient au niveau de troupes raider se voyaient autorisées au port du béret vert. Chez les Randscouts, les jeunes qui atteignent le stade de progression d'hastaire changent ainsi de béret, signe du pas en avant accompli et marque de la qualité du scoutisme qu'ils pratiquent.

Liens externes


Mouvements scouts Les mouvements de scoutisme en France Drapeau français
Mouvements agréés par l'État :
Le scoutisme français :
Éclaireuses et éclaireurs de FranceÉclaireuses et éclaireurs unionistes de FranceScouts et guides de FranceÉclaireuses et éclaireurs israélites de FranceScouts musulmans de FranceÉclaireurs de la nature

Conférence française de scoutisme :
Éclaireurs neutres de France (Adhérents : Riaumont · Europa · St Louis) • Fédération des éclaireuses et éclaireursAssociation des guides et scouts d'Europe

Indépendant : Scouts unitaires de France

Mouvements non agréés par l'État :
Catholiques : Scouts de DoranScouts Godefroy de BouillonFédération ordre scoutScouts de ClusesScouts Saint BenoîtÉcuyers de St MichelScoutisme pour tous

Protestants : Éclaireurs évangéliques de FrancePorteurs de FlambeauxFlambeaux et Claires FlammesJeunesse AdventisteRoyal rangers

Autres : Éclaireurs neutres européensRandscouts

Autres petits mouvementsgroupes indépendants