The ScoutWiki Network server was upgraded on June 3rd, 2020. We're currently seeing some problems with long page loads on certain pages (for example Recent changes on large wikies). Sorry for the inconvenience!

Auvergne

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Auvergne
Blason historique de l'Auvergne
Blason historique de l'Auvergne
Nombre de groupes (approx.) :
Nombre d'habitants : 1,34 millions
Densité de population : 51 hab./km²
Taux de boisement : 28 %
Auvergne

L’Auvergne est une ancienne province de France et une région administrative située dans le Massif central. La région administrative regroupe quatre départements : l'Allier (03), le Cantal (15), la Haute-Loire (43) et le Puy-de-Dôme (63). Cette région a été réunie à la région Rhône-Alpes pour former la grande région Auvergne-Rhône-Alpes.

Scoutisme en Auvergne

Groupes et mouvements scouts

Environ 2% des jeunes de France métropolitaine âgés de 3 à 25 ans habitent en Auvergne (19e rang)[1]. On trouve donc peu de groupes scouts dans cette région dont la densité de population est très faible (51 hab./km²). Pour les articles de Scoutopedia relatifs aux groupes d'Auvergne, voir la page : groupe d'Auvergne.

Pour la liste des groupes recensés par mouvement, ainsi que l’organisation des régions ou territoires scouts (subdivisions géographiques définies par les principales associations de scoutisme) :

Lieux liés au scoutisme

Histoire du scoutisme

section à développer
Vers 1924, le Général de Salins demande à Auguste Courbon de fonder une première troupe catholique à Saint-Étienne. Elle sera affiliée aux Scouts de France en 1926 (voir l'histoire du scoutisme dans le Forez).
En 1942, le Père Paul Doncœur et les Scouts de France appellent les jeunes gens de France à un pèlerinage au Puy-en-Velay. Le jour de l'Assomption, près de 10 000 jeunes et 25 statues de Notre-Dame venant de toute la France (dont ND de Strasbourg, en zone annexée, et ND de Boulogne-sur-mer, en zone occupée) convergèrent vers le sanctuaire.
En juillet 1945, le camp national du Chant nouveau regroupe 2 000 éclaireurs israélites au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire).
En juillet 1956, Michel Menu rassemble près de 5 000 raiders à la Banne d'Ordanche (Puy-de-Dôme) pour leur 2e rallye national.

Voir aussi : Histoire du scoutisme dans le Forez

Camper en Auvergne

Carte actuelle des pays traditionnels d'Auvergne

Plus d'informations sur l'histoire, l'administration, l'économie etc. sont disponibles sur Wikipedia.


Wikipedia-logo.png Voir l'article Wikipédia : Auvergne


Géographie – topologie

Une large partie sud de la région appartient au Massif central, massif hercynien datant de la fin de l'ère primaire, redessiné à l'ère tertiaire par contrecoup du soulèvement alpin : formation de plateaux entaillés de vallées profondes, de bassins d'effondrement et édifices volcaniques (dont les plus récents, datant de l'ère quaternaire, ont seulement quelques milliers d'années). La morphologie d'ensemble de la région se présente comme un entonnoir ouvert au nord (plaines des Limagnes et du Bourbonnais) et resserré au sud (gorges de l'Allier), s'encastrant dans les formations collinéennes et de moyenne montagne : Monts de la Madeleine, du Livradois, du Forez et du Velay à l'Est ; Collines des Combrailles, de l'Artense et de Châtaigneraie, Monts d'Auvergne et d'Aubrac à l'Ouest. L'Auvergne culmine à 1886 mètres au Puy de Sancy. d'après Wikipedia

Le taux de boisement de la région est de 28 %, proche de la moyenne nationale (29 %). Les départements les plus montagneux ou les plus escarpés sont aussi les plus boisés (Haute-Loire, Puy-de-Dôme et Cantal dans une moindre mesure). La forêt privée occupe 85 % de la surface forestière régionale (contre 75% au niveau national)[2].

Climat

Adossée aux versants septentrional et méridional du Massif central, la région présente d'importants contrastes climatiques générés par le relief, avec une continentalisation rapide d'ouest en est. Trois influences interagissent sur cette région:

  • Au sud-ouest l'influence océanique est très sensible, le relief réactivant les perturbations d'origine atlantique (flux de sud-ouest à nord-ouest). Les précipitations sont régulières, partout supérieures à 110 cm/an, abondantes en montagne - optimum estimé à 250 cm dans les Monts du Cantal - occasionnant un enneigement conséquent bien qu'irrégulier en raison de redoux marqués. Cette région porte bien son surnom de « pays vert » ; on la compare aussi à l'Irlande ou aux highlands d'Écosse (l'ensoleillement y est néanmoins supérieur). Le versant méridionnal de l'alignement montagneux allant des Monts Dore aux Monts d'Aubrac constitue une franche limite climatique, caractérisée par un effet de foehn et une altération de l'influence océanique.
  • À l'est et au nord de cette ligne - soit sur l'essentiel du territoire régional - la tendance continentale se renforce, avec un accroissement de l'amplitude thermique été-hiver et de la part des orages dans le total des précipitations. A altitude égale, les hivers sont plus froids et beaucoup plus secs, et les étés plus chauds (la température peut dépasser 40° en plaine). Les précipitations sont de l'ordre de 50 à 80 cm/an en plaine (on relève localement des records d'aridité pour la France continentale), 100 à 140 cm en montagne (où l'enneigement est généralement moins abondant mais plus régulier que sur les montagnes du sud-ouest).
  • Une timide influence méditerranéenne, qui lors de cycles perturbés, se manifeste notamment dans les parties méridionales de la Haute-Loire et du Cantal.

d'après Wikipedia

Faune et flore

section à développer

Culture

La région administrative couvre trois régions historiques et culturelles :

  • L'Auvergne proprement dite qui correspond aux départements du Cantal et du Puy-de-Dôme, ainsi qu'au tiers ouest de la Haute-Loire.
  • Le Velay, qui constitue les deux tiers est du département de la Haute-Loire, a connu une histoire distincte. Autrefois rattaché au vaste Languedoc, l'éloignement de Toulouse et Montpellier lui donnait une relative autonomie, marquée notamment par l'existence des États du Velay.
  • Le Bourbonnais, qui coïncide approximativement avec le département de l'Allier, est partagé entre l'occitan (langue d'oc) au Sud (Vichy, Montluçon) et le français (langue d'oïl) au Nord (Moulins). Son territoire historique était légèrement plus étendu que le département actuel.

d'après Wikipedia

Gastronomie

La cuisine auvergnate traditionnelle a gardé la réputation d’être simple et roborative. D’origine paysanne, on y trouve souvent des plats à base de choux. Avec les cochonnailles, ce légume est à l’origine de plats tels que la potée, le chou farci, ou la saucisse de choux.

Les salaisons auvergnates ont une réputation de grande qualité : jambons et saucisses d'Auvergne séchées en altitude, petit salé accompagné de lentille vertes du Puy (AOP).

Également les charcuteries comme les pieds de porc panés ou au vin blanc sont les mets les plus appréciés.

La pomme de terre, à la culture adaptée au climat d'altitude, est à l'origine de plats tels que la truffade, un plat composé de pommes de terre sautées et de tome fraîche de cantal. L’aligot est une purée faite avec la tome du même fromage et de l’ail. Le pounti est un mets de la région du Carladès. La patranque est un plat à base de cantal doux et de pain de campagne. Ces préparations culinaires sont communes à certaines parties septentrionales des départements limitrophes à la Haute Auvergne.

Dans le Bourbonnais et les Combrailles le pâté aux pommes de terre est préparé avec de la crème fraiche. Parmi les nombreux desserts, la fouace, la pompe aux pommes et les cornets de Murat fourrés à la crème fraîche sont les plus connus.

Du côté sucré, on trouve la pâte de fruits, qui est la spécialité culinaire de Clermont-Ferrand.

Liens et références

Liens internes

Liens externes

Nature

Histoire et culture

Jeunesse


Notes et références


  1. En 2010, d'après les estimations de l'INSEE, l'Auvergne compte 24% de jeunes entre 3 et 25 ans (27% en France métropolitaine), soit environ 330 000 jeunes.
  2. Inventaire forestier national, résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 pour la région Auvergne.