Welcome to the ScoutWiki Network

Languedoc-Roussillon

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Languedoc-Roussillon
Blason
Blason
Nombre de groupes (approx.) :
Nombre d'habitants : 2,61 millions
Densité de population : 95 hab./km²
Taux de boisement : 43 %
Languedoc-Roussillon

Le Languedoc-Roussillon est une région française bordée au sud par l'Espagne, Andorre et la mer Méditerranée (le golfe du Lion). Elle est composée de cinq départements : l'Aude (11), le Gard (30), l'Hérault (34), la Lozère (48) et les Pyrénées-Orientales (66).

Scoutisme en Languedoc-Roussillon

Groupes et mouvements scouts

Environ 4% des jeunes de France métropolitaine âgés de 3 à 25 ans habitent en Languedoc-Roussillon (9e rang)[1] mais la région représente 8 à 9% des groupes EEUDF, qui sont particulièrement présents dans le Gard et l'Hérault. Pour les articles de Scoutopedia relatifs aux groupes du Languedoc-Roussillon, voir la page : groupe du Languedoc-Roussillon.

Pour la liste des groupes recensés par mouvement, ainsi que l’organisation des régions ou territoires scouts (subdivisions géographiques définies par les principales associations de scoutisme) :

Lieux liés au scoutisme

section à développer

Histoire du scoutisme

section à développer
M. Henri Bel, bibliothécaire, fonde un groupe à Montpellier (Hérault), le 15 mai 1913. En novembre, un autre groupe est en formation à Béziers (Hérault). M. Justin Freu, professeur d’éducation physique, crée aussi une section des Éclaireurs de France à Narbonne (Aude). Elle reçoit son drapeau au cours d'une cérémonie solennelle, le 5 avril 1914. M. Charles Lordat, négociant, en fonde un autre groupe à Carcassonne (Aude). Les sections EDF de Nîmes, Alès, Cette (devenue depuis Sète) et Castelnaudary sont toutes formées avant la guerre. Mais la mobilisation va priver ces unités de nombreux cadres. Certains éclaireurs aident dans l'administration ou les services de santé, les plus âgés s'engagent parfois. Quatre nouvelles sections sont pourtant créées dans l’Hérault : à Cournonterral, à Agde, puis à Roujan et Lodève. Une section est aussi en formation à Mende (Lozère) en 1917[2].
En même temps, vers 1914, les éclaireuses (future FFE) se développent à Uzès, Alès, Anduze, Nîmes (Gard) et à Montpellier (Hérault)[3].
Les Éclaireurs unionistes se développent aussi dans la région. En 1922, les secteurs d'Alais (ou Alès, Gard), de l'Hérault (Cette ou Sète, Montpellier I et II), de Nîmes (Nîmes et Vauvert), de Saint-Jean-du-Gard (Anduze, Bagard-et-Boisset, Branoux, Saint-Jean-du-Gard) et du Vigan (Le Vigan, Saint-Hippolyte-du-Fort, Sumène) sont rattachés à la région du Midi des EUF.

A l'été 1973, près de 10 000 responsables guides et scouts de France se réunissent à Mons-La Trivalle (Hérault), en dessous du Larzac, pour le "Rendez-vous du désert" : ils débattent très librement de leur conception du scoutisme et du guidisme, de l'avenir du mouvement, de son rôle dans la société.

Camper en Languedoc-Roussillon

Plus d'informations sur l'histoire, l'administration, l'économie etc. sont disponibles sur Wikipedia.


Wikipedia-logo.png Voir l'article Wikipédia : Languedoc-Roussillon


Information Information
Certains lieux de la région sont exposés à des risques d'inondation ou d'incendies.

Le Gard, l'Hérault et la Lozère peuvent être affectés par des pluies violentes, appelées orages cévenols, qui provoquent souvent de graves inondations (1999, 2002, 2003, 2005, 2010 et 2011). Ces épisodes cévenols sont fréquents en septembre, octobre et novembre, mais ils peuvent aussi se produire en mars ou en avril. Le département de l'Aude subit un phénomène proche au pied de la Montagne Noire. Le Vidourle, le Lez, le Tarn et ses affluents comme la Dourbie, le Gard et ses affluents connaissent parfois des crues violentes[4].
Les feux de forêts, de landes, de maquis ou de garrigues sont importants au printemps (mars) et en été (de juillet à septembre).

Géographie – topologie

Avec 1,2 million d'hectares de forêt, la région présente un taux de boisement de 43 %, supérieur à la moyenne nationale (29 %) comme ceux des autres régions méditerranéennes[5].

section à développer

Climat

section à développer

Faune et flore

section à développer

Culture et patrimoine

section à développer

Liens et références

Liens internes

Liens externes

Nature

Histoire et culture

Jeunesse



Notes et références


  1. En 2010, d'après les estimations de l'INSEE, le Languedoc-Roussillon compte 26% de jeunes entre 3 et 25 ans (27% en France métropolitaine), soit environ 680 000 jeunes.
  2. Mémoire d’histoire contemporaine de Nelly Pagès, Université Paul Valéry de Montpellier, cité dans l'article Les débuts en Languedoc-Roussillon sur le site de l'Association pour l'histoire du scoutisme laïque.
  3. Messages d'Old GIlwellian du 23 juin 2008 sur La fraternité du scoutisme
  4. Observatoire des risques naturels en Languedoc-Roussillon
  5. Inventaire forestier national, résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 pour la région Languedoc-Roussillon.