Welcome to the ScoutWiki Network

Projet éducatif des éclaireurs neutres de France

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
ENF angon.svg

Voici le projet éducatif des éclaireurs neutres de France.

Mission du scoutisme

Depuis son origine en 1907, le scoutisme, complémentaire de l’éducation familiale, cherche à former des jeunes citoyens joyeux et utiles à leur pays. Il a ainsi contribué à éduquer des millions de garçons et de jeunes filles. Il reste étonnamment moderne et adapté aux jeunes d’aujourd’hui..

Sa mission, contribuer à l’éducation des jeunes afin de participer à la construction d’un monde meilleur, peuplé de personnes épanouies et efficaces, prêtes à jouer un rôle constructif dans la société. Pour y parvenir, le scoutisme propose à chaque jeune d’entrer, tout au long de ses années de formation (de 8 à 21 ans), dans un processus d’éducation volontairement consenti.

Le scoutisme utilise une méthode originale, basée sur l'aspect éducatif du jeu et de la confiance. Il se joue dans le cadre de la Nature faisant vivre des jeunes au sein de petites communautés dans lesquelles ils exercent des responsabilités. Il fait appel au sens de l'honneur et au respect de la parole donnée pour promouvoir un idéal qui fait de chacun le principal artisan de son propre développement (auto éducation) pour devenir une personne, autonome, solidaire, responsable, engagée, approfondissant son idéal et ses convictions.

Sur le plan individuel il développe la personnalité et sur le plan social l'esprit de service. Le scoutisme aide chaque jeune à développer un système de valeurs basé sur des convictions personnelles et sur les principes spirituels, individuels et sociaux, exprimés dans la promesse et dans la loi scoute. Le scoutisme s’adresse à l’homme en son entier : corps, âme, pour faire de lui un citoyen complet, utile, capable de prendre ses responsabilités au sein de la société ... un éclaireur.

Fondements du scoutisme

Le Scoutisme tel qu’il a été défini par son fondateur Lord Baden Powell (B.P.) repose sur cinq moyens caractéristiques qui en forment l’ossature originale :

Dans le cadre de la dimension spirituel de l’Homme. Il voit dans la Loi scoute le code moral de la méthode et l'expression de la finalité du scoutisme. La promesse est signe d'adhésion volontaire à l'idéal scout et sur l'honneur à faire tous ses efforts pour vivre conformément à cette Loi.

L'idéal scout, exprimé par la Loi scoute et la Promesse, libre et sincère, repose sur la confiance dans la parole donnée, sur les principes de liberté individuelle, de fraternité entre tous les scouts, d'amitié envers tous les hommes. Il englobe le sens de l'honneur, l'esprit de service, l'amour de la paix, le patriotisme, le civisme, l'altruisme, la tolérance, la volonté d'élévation spirituelle, le tout constituant une éthique dans laquelle le scoutisme trouve sa plénitude. C’est l’Esprit Scout.

Le système des petites équipes (sizaines – patrouilles – équipes) est fondamental dans l'application de cette méthode. A chacun son poste, à chacun sa responsabilité.

Le jeu, clé de la motivation, de la découverte, est une activité instinctive et irremplaçable, de même que la vie dans la nature. Indispensable à l'exercice des facultés physiques et mentales des jeunes, il constitue un élément essentiel.

Les techniques scoutes ont un but directement éducatif. Elles développent l'esprit d'observation et l'habileté manuelle. Elles font appel à la persévérance, à l'esprit d'initiative, à l'ingéniosité. Elles encouragent la progression individuelle des enfants et des adolescents. Elles leur permettent de participer pleinement aux activités, d'acquérir la capacité d'aider les plus jeunes à se perfectionner, et de jouer un rôle de plus en plus utile dans la vie scoute, les camps, l'animation des groupes et la société.

La vie scoute se déroule selon les normes de sécurité dans le cadre de petits groupes autonomes par tranches d’âge. Dans chacune de ces branches pédagogiques, les enfants et les adolescents font l’expérience d’une large autonomie, d’un apprentissage concret des libertés et des exigences de la vie communautaire. Elle apprend ainsi aux jeunes à devenir des citoyens utiles et capables de prendre des responsabilités au sein de la société.

Première étape, branche jaune

La découverte des structures sociales, de ses règles, et de ses lois qui contribuent au bon équilibre de la société et, en son sein, à la primauté de la personne. Chaque enfant découvre que son action personnelle contribue à l’activité de la collectivité : par là il accroît son désir d’apprendre, d'évoluer et s’inscrit dans une démarche de progression personnelle.

Cette étape se fait à la meute pour les 8/11 ans dans le cadre du jeu et de la nature.

Seconde étape, branche verte

La découverte et l’apprentissage de l’autonomie au sein d’un petit groupe, la patrouille, placé sous la responsabilité d’un de ses aînés. Chaque adolescent(e) tient un ou plusieurs postes d’action dans cette micro société ainsi constituée. Pour ce faire chacun est invité à progresser en esprit scout et en technique. Le cadre d’application se situe dans la nature et passe par le jeu.

Cette étape se déroule dans la patrouille et au sein de la troupe pour les 12/17 ans.

Troisième étape, branche rouge

La découverte de sa responsabilité propre dans la société, par son engagement personnel, social, professionnel, spirituel, au travers de l'Aventure voulue et du Service aux autres. Le cadre de vie se situe dans la nature et dans la société des Hommes.

Objectifs : découvrir sa personnalité profonde dans toutes ses facettes et mettre tout en œuvre pour connaître et réaliser son potentiel au services des autres. Cette étape se fait en équipe, au clan, pour les 17/21 ans.

Pour chaque branche, l’année scoute commence en septembre, par la définition d’un projet pédagogique qui détermine l’Aventure du camp de juillet ou d’août. Un programme est nécessaire afin de définir les étapes à franchir tous ensemble, tout au long de l’année. Ce programme comprend la progression attendue de chacun. Le projet d’Aventure est choisi par les jeunes avec leurs encadrants. Leurs motivations sont fortes pour aboutir au succès de l’entreprise. Cet ensemble est décrit dans le projet pédagogique de chaque unité.

Le scoutisme est donc une éducation complémentaire, progressive et complète, en ce sens qu'il fortifie le corps et l'esprit. Il est actif, parce qu'il fait confiance au jeune en cultivant son goût de l'effort et son sens des responsabilités. Il l'incite à prendre lui-même en main sa propre formation selon ses aptitudes dans un cadre approprié, tout au long de chaque année, de chaque étape. La conviction de chacun, sa foi, sa croyance sont respectées et développées selon le choix parental et se retrouveront dans l’Idéal de chaque scout.

En cela le scoutisme est spécifique : son action, passe par une formation adaptée, librement consentie et progressive où l’enfant, devenu adolescent puis jeune, prend une part de plus en plus prépondérante pour devenir un citoyen adulte autonome, capable de discernement, engagé et responsable dans la société.

Spécificités des ENF

1 - L’association des Eclaireurs Neutres de France est une association laïque nationale de scoutisme fondée en 1947 et agréée par le ministère de tutelle depuis 1960. Elle se définit comme un mouvement d’éducation complémentaire à la famille et l’école.

La confiance et le soutien des parents sont gages de réussite pour notre scoutisme. Les parents ont leur place dans le scoutisme et nous avons un devoir d’informations et d’échanges réguliers avec eux pour le plus grand profit des enfants qui nous sont confiés.

L'association des ENF a pour base les fondements généraux du Scoutisme. Elle a pour but de contribuer à l'éducation complète, physique, morale, spirituelle, civique et sociale de la jeunesse dans le cadre défini précédemment.

Nos objectifs précis correspondent aux bases sur lesquelles Lord Baden Powell (B.P.) a fondé le scoutisme.

Développement de :

  • caractère et volonté
  • santé et entraînement physique
  • ingéniosité pratique et connaissance de la nature
  • esprit de service
  • vie spirituelle et idéal moral

Elle se préoccupe d'épanouir, dans la joie, la personnalité de l’enfant et de l’adolescent, tout en répondant dans l'immédiat aux aspirations de leur nature profonde.

Elle vise en même temps à les conduire à l'âge adulte en les aidant à devenir, fortifiés et grandis, des êtres équilibrés, possédant le sens du devoir, des responsabilités civiques et humaines, "précieux pour leur pays" (B.P.), droits, loyaux, fraternels et secourables, ayant la volonté d'aider les autres et capables de le faire avec efficacité.

L’association des E.N.F. est laïque, elle n’a aucun engagement politique ou religieux. Mais surtout elle accueille toute personne physique ou morale (pour les personnes morales cela implique un protocole d’accord * qui définit les conditions : devoirs et droits.) qui souhaite approfondir ses convictions tout en respectant celles des autres. Elle est la seule association scoute en France qui développe cette particularité. Notre scoutisme est respectueux de l’engagement spirituel de chacune et de chacun, dans le cadre de la législation, il est donc neutre ! Notre seul soutien provient des personnes qui partagent notre vision d’un monde de compréhension, de respect donc de paix. Ceci est particulièrement souligné par le 5ème article de la loi scoute E.N.F. : " L’éclaireur(se) approfondit ses convictions et respecte celles des autres ".

L’engagement citoyen relève de la conscience de chacun selon ses propres critères. Les E.N.F. s’interdisent toute prise de position et toute implication dans la vie politique. Tous les adhérents ont le devoir de tenir cette ligne de conduite. L’association ne peut être engagée politiquement par quiconque. Etre scout est déjà un engagement citoyen.

2 - L’association des E.N.F. est d’une neutralité totale et active. Respectueuse de toutes les convictions, elle est ouverte à tous, sans distinction d’origine sociale ou confessionnelle. Elle s’interdit toute discussion ou prise de position d’ordre politique ou religieux. Nous accueillons donc croyants et non croyants dans le cadre de la légalité.

En matière confessionnelle. nous ne pouvons négliger la position religieuse de nos filles ou garçons. En effet, la religion, à l’inverse de la politique joue chez l’enfant né dans une famille croyante un rôle profond dès ses premières années d’existence... Nous ne pouvons donc lui demander de laisser son idéal religieux au vestiaire en entrant.

Quels que soient les motifs qui ont fait venir à nous les filles et les garçons dont nous nous occupons, nous considérons que l’adhésion de chacun à un idéal spirituel est indispensable. Nos chefs doivent donc amener nos jeunes à approfondir cet idéal parallèlement à leur développement moral. Nous maintenons que l’orientation de l’enfant, en matière spirituelle, de même que sa formation religieuse elle-même, repose strictement quant au choix sur les décisions de ses parents ou de sa famille.

Tout jeune, quelle que soit son origine, peut vivre notre Loi... qu’il soit croyant ou non... Nous voulons qu’il vive ainsi ses convictions spirituelles personnelles et nous souhaitons les voir s’améliorer en même temps qu’il monte en progression scoute et qu'il croît en âge.

" Le scoutisme de Baden-Powell est incontestablement d’inspiration chrétienne. Nous sommes conscients d’y rester strictement attachés et fidèles... car nous en respectons l’esprit et les méthodes, ainsi que les buts de progrès humain et spirituel.

Notre idéal est celui d’Homme libre, en actes, comme en pensées, capable d’un choix : Idéal d’aimer son prochain, celui de vouloir unité, fraternité. C'est celui d’hommes respectant la liberté d’autrui, y compris de ses convictions. Pour nous autres chefs, c’est celui d’amener nos jeunes à cette notion, ce qui nous oblige à veiller à leur progression spirituelle comme à la nôtre. "

3 - Afin de vivre ce principe, il appartient aux chefs d’unités de veiller à ce que leurs programmes d’activités permettent aux enfants de satisfaire à leurs obligations et devoirs religieux.

Il leur appartient d’avoir préalablement pris contact avec les parents afin de savoir leurs exigences à ce sujet. Il est enfin de leur ressort de veiller à ce que les filles ou les garçons en activité scoute satisfassent à leurs obligations religieuses au moins aussi bien que lorsqu’ils sont sous l’autorité de leurs parents.

Le chef E.N.F. se montre positif, et non indifférent ou partisan. Il favorise dans ses activités E.N.F. les pratiques religieuses de chacun, et veille à la place des parents (dont il est le représentant) à leur accomplissement. Il crée un climat de respect mutuel vivant et un esprit de fraternité concret.

Cependant, il ne peut être question de demander à nos chefs d’être les conseillers de toutes les religions... Ce n’est pas leur rôle. Si une cheftaine ou un chef constate qu’une intervention est nécessaire sur le plan spirituel, il lui appartient de provoquer le contact entre l’enfant et le conseiller religieux, et d’abord, d’en parler avec les parents, dont la décision est primordiale.

Les E.N.F. accueillent aussi des groupes confessionnels, dans ce cadre la présence d’un conseiller religieux est reconnue et souhaitable.

Pour les non croyants, les non pratiquants, selon le choix des parents, nous proposons des thèmes de réflexion axés sur des valeurs civiles, comme la générosité, le service, etc... D’ailleurs, pour tous, il est proposé chaque mois et chaque jour de camp de faire un effort sur un thème précis à vivre au mieux (exemple : penser aux autres, rendre service à la maison).

Buts

Dans la continuité de l’éducation parentale, notre but est de contribuer au développement équilibré de toutes les dimensions de la personne humaine en aidant, de façon joyeuse, chaque jeune à s'épanouir.

  • à développer sa santé physique
  • à développer sa santé morale
  • à acquérir le sens du concret
  • à savoir se mettre au service des autres
  • à découvrir le spirituel de sa vie.

Par les 5 leviers qui sont :

  • l’intérêt
  • l’action
  • la responsabilité
  • le système des petites équipes, sizaine, patrouille, équipe
  • les conseils.

Selon 5 dimensions concrètes :

  • la nature et les camps
  • la meute ou la patrouille ou l’équipe
  • la règle du jeu : la Loi scoute
  • le civisme, le service.
  • l’engagement par la promesse

Règle du jeu

La confiance dans la parole donnée.

La loi : La règle du scoutisme. Cette loi est basée sur du positif et ne comprend pas d’interdiction, c’est là sa force. Elle donne les limites, fixe des repères et des axes de progression.

La Promesse : son sens, l’idéal scout (être prêt à servir de son mieux.)

  • sa cérémonie
  • son engagement
  • son salut.

La Promesse c’est l’engagement personnel et solennel d’un enfant, qui donne sa parole pour faire de son mieux pour aider les autres. C’est la base du scoutisme. L’enfant est cru puis aidé concrètement. C’est aussi la base de toute la fraternité scoute. Tout membre de l’association est engagé par sa Promesse, il demeure attentif aux autres et leur doit entraide. La vie scoute commence à la Promesse. Chaque enfant, jeune ou adulte engagé par sa Promesse, a un droit d’expression au sein du Conseil auquel il participe (Cf. annexe).

L'association des E.N.F. a établi un Cérémonial, qui précise les éléments de l'uniforme scout propre à chaque branche, ainsi que la nature des emblèmes, insignes, saluts, signes de reconnaissances autorisés.

Ce Cérémonial définit également les institutions d'unités et conseils. Il prévoit l'ordonnance des cérémonies, le déroulement des rassemblements, des mouvements, des inspections. Il évoque les rites et traditions du scoutisme. Le port de l'uniforme et le respect du Cérémonial, de même que l'attachement aux coutumes scoutes, contribuent à fortifier le sentiment d'appartenance à une communauté fraternelle.

Cette conscience et les éléments qui la favorisent, sont d'une aide certaine dans la poursuite de l'Idéal Scout, dans la fidélité à une ligne de conduite que l'on suivrait plus difficilement seul. Fiers de leur uniforme, les membres savent qu'ils portent avec lui, l'honneur et la réputation de toute l'association.

Structure et fonctionnement de l'association

Notre association fonctionne comme suit :

Tous les ans une assemblée générale composée de tous les membres adhérents de plus de 17 ans se réunit.

Celle-ci élit chaque année des membres qui participeront au comité directeur et sanctionne par son vote la gestion et les orientations prises par le comité directeur sous la responsabilité de son président.

Le comité directeur élit le bureau qui comprend : le président, le vice-président (obligatoirement de sexe opposé), le secrétaire, le trésorier. Le comité est renouvelé par tiers tous les ans.

Le président nomme un commissaire général pour un an (renouvelable) qui assure la direction de l’Association dans les conditions fixées par le règlement général. Il est responsable d’un budget, de l’animation, de la formation des chefs et des branches.

Le commissaire général nomme et dirige les commissaires généraux adjoints, les membres de l’Equipe Nationale et de formation, les commissaires de branche, les commissaires de région, les chefs de groupes. Il rend compte au comité directeur. Il répond de l’application du projet éducatif de l’association. Il est responsable de la mise en place et de la teneur des projets pédagogiques.

Pour cela, sous l’orchestration et la responsabilité du commissaire général, l’équipe nationale assure et sanctionne les formations des chefs d’unités, de camp et assistants. Elle anime les branches en s’appuyant sur les revues dont elle a la responsabilité, elle contrôle par des inspections régulières les activités et les camps. Elle est responsable de l’application de la réglementation.

le lien avec les autorités de tutelles régionales ou départementales est assuré par des délégués régionaux ou départementaux, qui sont mandatés a cet effet par le président.

Les chefs de groupe avec leurs chefs d’unité assurent l’animation locale, ils sont les instigateurs des projets pédagogiques et en assurent le suivi dans le respect des règles de sécurité, ils ont un contact permanent avec les parents pour faire le point sur l’évolution de leur enfant. Le Chef de Groupe représente l’association sur le plan local.

Il participe au Conseil National des Chefs de Groupe avec l’Equipe Nationale, le Commissaire Général et le Comité Directeur.

Les ENF : une organisation non mixte

L'association des E.N.F. est organisée en deux sections : féminine et masculine. Chaque section comporte trois branches :

  • Section féminine : Louvettes, Éclaireuses ou Guides, Éclaireuses ou Guides Aînées
  • Section masculine : Louveteaux, Éclaireurs ou Scouts, Routiers

La pédagogie, l'animation, les thèmes et les activités sont différenciés et adaptés à la tranche d'âge et au sexe. Parce que chaque enfant a besoin de grandir en s’épanouissant dans ce qu'il est, une fille ou un garçon.

Le scoutisme E.N.F. veut permettre à chacun d’affirmer son identité sans concurrence entre sexes. Ce respect des différences et des spécificités n'implique aucune ségrégation entre les sexes : filles et garçons ont fréquemment l'occasion de se rencontrer dans les activités locales (fêtes ou réunions).

Groupes masculins et féminins sont indépendants et fonctionnent séparément (encadrement, locaux, camps ...) Des unités de section différentes peuvent être regroupées au sein d'un même Groupe. Dans ce cas, le Chef de Groupe doit avoir obligatoirement un(e) adjoint(e) de l'autre section.

Organisation selon les âges

Branche jaune

Entre 8/11 ans, les Louvettes ou Louveteaux suivent la méthode Jungle (en référence à l’ouvrage de Rudyard Kipling), le petit d’Homme découvre, sous forme de jeu, la vie en société et ses règles. Les enfants sont regroupés en sizaine (par 6) sous la direction d’un des leurs, reconnu par ses chefs, pour ses compétences techniques et son esprit. Il est assisté d’un second. Dans la sizaine: chacun à une place spécifique. Les encadrants portent les noms des amis de Mowgli : Akéla, Baloo etc. Les activités se passent pour l’essentiel en Meute, toutes les sizaines ensemble avec la maîtrise. Les décisions sont prises en conseils où les enfants sont écoutés. La meute sort dans la nature, campe certains week-ends, en mini séjours et en camps.

La devise : FAIRE DE SON MIEUX. Une Promesse, une Loi.

Branche verte

De 12/17 ans, les éclaireuses ou les éclaireurs, les guides ou les Scouts, sont fidèles au système des patrouilles, à l’éducation du jeune par le jeune, à la vie dans la nature par le jeu scout. Ils sont sensibilisés à l'esprit de service par la Bonne Action. La patrouille est dirigée par le Chef de Patrouille (C.P.) et son second. Chacun a un poste de responsabilité qui permet la bonne marche de la patrouille (Cf. annexe). Construire son " village " être capable de bâtir une table, des bancs, de préparer son repas, de vivre bien et en sécurité dans la nature par tous les temps, de partir en autonomie sans encadrant durant 4 jours (maximum 3 nuits) sont des exemples concrets de la vie de patrouille tout comme les sorties les week-ends et mini camps. Celle-ci permet vraiment le jeu scout, la prise de responsabilité et l’apprentissage de l’autonomie. Progressivement chacun va acquérir la connaissance, la pratique, la maîtrise des diverses techniques scoutes, entre autres: secourisme, froissartage, campisme, expression, chant, topographie, orientation, cuisine, connaissance de la nature et de l’environnement etc. Les adolescents pourront aussi tester leurs connaissances reconnues par un séjour ne pouvant excéder 48 heures (comprenant une seule nuit) dans la nature à deux (âge minimum 14 ans, niveau de progression 2ème classe), voire seul (âge minimum 15 ans, niveau d’acquisition de progression 1ère classe) dans le cadre absolu de la législation. Sous l’autorisation et le contrôle express de leurs encadrants, toutes les mesures de sécurité sont prises et à tout moment l’encadrement doit pouvoir être joint, parents prévenus et consentants.

La somme des progressions individuelles permet la réalisation du projet pédagogique de l’année. La devise : ETRE PRET. Une Promesse , la Loi Scoute.

Branche rouge

Vers 17 ans et jusqu’à 21 ans, la Route ou les Aînées : les activités du jeune se font en équipe. Chaque équipe choisit son chef, en accord avec le chef de clan, définit ses propres exigences d’équipe, choisit son Aventure d’année et son ou ses Services d’année tournés vers les besoins des autres dans la société.En cours d’année des activités ont lieu dans la nature en plus des services et en fin d’année un camp est organisé qui voit l’aboutissement du projet pédagogique de l’équipe au travers d’un service et d’une Aventure. Chacun s’efforce de bien définir les orientations de sa future vie d’adulte, dans tous les aspects de son être, pour un objectif bien précis : se découvrir et devenir ce qu’il est, en exploitant tous ses potentiels corps et âme. Le jeune se prend en main, définit son cap de vie et ses objectifs pour devenir un citoyen adulte responsable, utile à son pays, formé, engagé au service de la communauté des Hommes. Ce temps privilégié doit permettre au jeune, à travers la formation en camps-écoles, de s’engager dans l’animation puis l’encadrement dans l’association. Ayant trouvé sa voie, sa Route, il (elle) prend alors son départ Routier pour s’engager dans sa vie d’Homme, de Citoyen et de Scout.

La devise : SERVIR , Une Promesse, la Loi.

Les conseils

De la branche Louvettes, Louveteaux jusqu’au Comité Directeur, toutes les décisions importantes sont prises au cours d’un Conseil. Chacun s’y exprime, à condition d’être engagé par sa Promesse. C’est la base de l’apprentissage librement consenti. Ils permettent la prise en compte de chacun, la progression et la gestion.

Les conseils louvettes/louveteaux :

  • Conseil de sizaine
  • Conseil d’Akéla
  • Conseil du Rocher Conseil au Clair de Lune

Les conseils Eclaireuses/Eclaireurs, Guides/Scouts :

  • Conseil de Patrouille
  • Conseil des Chefs
  • Cour d’Honneur

Les conseils Route ou Aînées :

  • Conseil d’équipe
  • Conseil de Clan

Le Conseil de Groupe rassemble le Chef de groupe et les chefs des unités

Le Conseil de Région rassemble le commissaire de région et ses chefs de groupe et d’unités

Le Conseil national rassemble les Chefs de groupe, l’Equipe Nationale, le Comité Directeur.

Le Conseil annuel concerne tous les adhérents de 17 ans et plus, il a lieu lors de l’Assemblée Générale de l’association.

Ajoutons à cela : les réunions de branches par région et nationale. Les réunions avec les parents : au moins deux par an, et les rencontres individuelles avec chaque famille.

Conclusion

Chaque tranche d’âge a donc ses propres objectifs répondant à une pédagogie spécifique avec un apprentissage progressif de l’autonomie de plus en plus large. Parce qu’il croit en la parole donnée par chaque jeune, parce qu’il l'aide à concrétiser cette parole par des actes, le scoutisme le fait grandir au travers de responsabilités vraies, adaptées, mesurées et progressives selon son âge et ses compétences. La parole, les remarques de chacun sont prises en compte lors de ces Conseils. Ce qui est valable pour les jeunes l’est aussi pour les adultes de l’association.

La progression

On ne peut rendre service sans compétence et sans connaissance. La progression de chacun contribue aussi à la progression de tous et permet de rendre des services efficaces.

Chaque tranche d’âge a un carnet de progression où chacun, partant d’un tronc commun, choisit des jalons lui convenant au mieux. C’est par son envie, sa motivation et son choix que le jeune devient acteur de sa propre progression.

C’est l’une des bases pédagogiques du scoutisme. Un ensemble de connaissances confirmé par des réalisations, soutenu par un esprit scout reconnu est validé par une ou deux étoiles à la Meute (branche jaune) ou des niveaux de classe (seconde et première) pour la branche verte .

Une technique passionne un jeune, il lui est conseillé de se spécialiser et ensuite d'en faire profiter son unité. Cela se matérialise par la remise d’un insigne qui signale à tous sa spécialité.

Il en est de même pour la branche rouge où la progression consiste en un approfondissement technique, personnel, social, spirituel, individuel avec les exigences correspondant à l’âge du jeune adulte.

Les projets d'année

Les objectifs sont soutenus par des projets concrets : l’aventure, émane de la volonté des jeunes. Le projet retenu sera ensuite travaillé et vécu tout au long de l’année. Il comprend sorties, mini camps, camps avec mini séjours en autonomie. L’autonomie et son acquisition sont la base des actions et projets pédagogiques scouts.

L’encadrement devra mettre tout en œuvre pour en permettre la réalisation, sans remplacer les jeunes dans leurs missions. L’ encadrement devra aussi s’ assurer de la réelle possibilité de réalisation (projet compatible avec l’âge, le niveau, la volonté des jeunes) en validant tous les points de sécurité et en vérifiant l’intérêt pédagogique qui permettra à chacun de progresser.

L’ ensemble du programme d’ année et l’ aventure constituent le projet pédagogique. Chaque unité a le sien qui intègre les objectifs fondamentaux du scoutisme et la spécificité des E.N.F.

Dans la mise en œuvre des projets, l'association peut faire appel à des intervenants extérieurs pour des actions spécifiques (éducateurs et moniteurs diplômés d'état). De même, dans le cadre de ses activités, elle peut utiliser les espaces mis à disposition par les collectivités ou autres associations (formation).

Le financement

L'association assure le financement des projets et des formations grâce à une cotisation annuelle, une participation des familles aux camps et sorties, la sollicitation de subventions très aléatoires et la mise en vente de calendriers E.N.F. ou autres produits : revues, insignes, publications, etc. Elle peut recevoir des dons.

Les groupes peuvent organiser des manifestations locales, selon la législation, afin de financer leurs projets. La finalité des jeunes chez les E.N.F n’étant pas de " faire de l’argent " ceux-ci sont très peu sollicités. Les chefs payent leur formation et leur côte-part aux activités.

Les cadres sont tous bénévoles. Les comptes sont validés en Assemblée Générale chaque année.

L’association des E.N.F. est faite pour les jeunes, encadrés par des adultes formés qui ont pour mission de leur laisser vivre le jeu scout en toute sécurité dans un espace de liberté et qui veillent, dans le cadre de la législation en vigueur, au respect des règles pédagogiques et de sécurité.

Pour la plupart, mais cela n’est pas une obligation, nos cheftaines et chefs sont issus des rangs des unités. Ils ont acquis le sens des responsabilités, le respect des autres, savent élaborer et réussir un programme progressif d’année et de camp en utilisant les méthodes adaptées, tout en suivant la législation.

Les enfants et adolescents sont au cœur de toutes leurs préoccupations afin de les faire progresser dans tous les domaines. Pour cela, nos encadrants qui se veulent être des exemples suivent les stages de formation prévus. Ces formations sont sanctionnées par la licence de cheftaine ou de chef.

Pour être chef de camp confirmé, il faut effectuer au minimum, 2 stages théoriques de 8 jours, 2 stages pratiques de 20 jours et un an d’activité en poste. Ce chef aura été inspecté plusieurs fois par son chef de groupe et par l’équipe nationale.

En moyenne un chef ENF donne bénévolement plus de cent jours par an aux jeunes qu’il encadre pour faire face à toutes ses obligations.

Formation et sécurité

Les E.N.F. laissent au jeune lui-même, la responsabilité des actions qu’il est capable d’assumer en toute sécurité avec l’aide de ses cheftaines et chefs. Le fonctionnement de chaque unité est assuré par son équipe de chefs ou de cheftaines, qui lui procure organisation, direction, esprit et enthousiasme. Ces chefs reçoivent au sein de l'Association, une formation dans les unités et dans les camps-écoles. Leur formation progressive et constante est complétée par des manuels, brochures, publications, revues, bulletins, réunions, rencontres.

Notre formation scoute, reconnue par notre ministère de tutelle est obligatoire pour tout encadrement. Elle est sanctionnée par une licence de chef qui comprend 2 niveaux.

  • Assistant E.N.F.
  • Directeur .

Chaque stagiaire sera suivi durant toute sa vie de chef

La Licence de Chef

Qualification assistant E.N.F. 1er Niveau : licence capacitaire E.N.F. : animateur- assistant du directeur, permet des activités en autogestion pour un maximum de 3 nuits. Un engagement en C.E.P. E.N.F. est demandé. Validité 10 mois.

2ème Niveau : licence de chef de 1er degré Simple E.N.F. : assistant au chef d’unité, permet des activités en autogestion pour un maximum de 3 nuits. diplôme C.E.P. 1 E.N.F. remis après Camp Ecole Préparatoire E.N.F. 1er degré.

Qualification Directeur, chef de camp, chef d’unité

1er Niveau : licence capacitaire E.N.F. permet toutes les activités en cours d’année, y compris petits camps de 3 nuits au plus. Un engagement en C.E.P. E.N.F. est demandé. Validité 10 mois.

2ème Niveau : 1er degré certifié licence de chef de 1er degré E.N.F. : permet de diriger toutes les activités en cours d’année, y compris camps de 11 nuits au plus. Validité 10 mois, diplôme C.E.P. 1 E.N.F. et C.E.P. 2 E.N.F. en préparation.

3ème Niveau : licence de chef de 2ème degré E.N.F. permet de mener toutes les activités en cours d’année, et de diriger les petits et grands camps sans limitation. Remise du diplôme 2ème degré E.N.F. après Camp Ecole préparatoire 2ème degré E.N.F. un an de fonction réelle de chef d’unité, un stage pratique de grand camp, inspections positives par C.D.G. et E..N. E.N.F. et remise du rapport par le stagiaire faisant le bilan de ses activités.

4ème Niveau : licence de chef de 3ème degré E.N.F. permet de mener toutes les activités en cours d’année, et de diriger les petits et grands camps sans limitation. Le 3ème degré reconnaît la compétence du chef dans tous les domaines. Un chef 3ème degré E.N.F. peut devenir un formateur de Camp Ecole.

L’exemple, base du scoutisme

Chaque chef aura à cœur d’être un exemple pour son unité et garder en mémoire ce texte de Michel Menu.

" Si tu ralentis, ils s’arrêtent. Si tu faiblis, ils flanchent. Si tu t’assoies, ils se couchent. Si tu doutes, ils désespèrent. Si tu critiques, ils démolissent. Si tu marches devant, ils te dépasseront. Si tu donnes ta main, ils donneront leur peau. Et si tu pries, ils deviendront des saints. "

Enfin nous ne saurions parler formation sans mettre l’accent sur la sécurité. La vie dans la nature, les prises de responsabilités contrôlées, l’encouragement à l’autonomie des jeunes sont des facteurs d’éducation mais aussi de risques. Aussi nous nous appliquons à minimiser ceux-ci en formant et informant tous nos chefs régulièrement.

Un chef n’accordera sa confiance qu’aux jeunes qui se seront pleinement investis à la mériter, cela se vérifiera grâce aux jalons de progression des classes et brevets. Aucun niveau de compétence ne sera décerné si l’esprit scout n’est pas présent.

Solidaire du scoutisme en France, l’association des E.N.F. rencontre les autres associations scoutes agréées qui le souhaitent et partage en toute fraternité avec elles un souci constant d’amélioration.

Ensemble, nous dégageons, dans le respect de nos associations, une énergie plus forte profitable à tous, et surtout aux jeunes qui nous sont confiés. Cette unité nous permet également d’être un véritable partenaire auprès des autorités de tutelles avec lesquelles nous souhaitons coopérer le plus possible dans l’intérêt des jeunes, du scoutisme et de la nation .

C’est ainsi que l’association des Eclaireurs Neutres de France est signataire du message aux familles du 17 septembre 1999 et l’un des membres fondateurs de la Conférence Française de Scoutisme. Dans la mesure de nos moyens, nous essayons de bâtir un monde de paix.

Les engagements des ENF

Vis à vis des familles

Nous nous engageons à considérer que la sécurité physique et morale des enfants et des jeunes accueillis constitue un objectif prioritaire.

Nous nous engageons à ce que tout notre encadrement soit formé, à le contrôler et à en assurer le suivi.

Nous nous engageons à respecter l’orientation spirituelle choisie par les parents et à mettre tout en œuvre pour que l’enfant puisse la vivre pleinement, sans aucun prosélytisme.

Nous nous engageons à informer régulièrement les familles des projets pédagogiques mis en place et de l’évolution de leurs enfants.

Vis à vis des enfants et des jeunes

Nous nous engageons à offrir à chaque jeune des moments de joie et d'aventure par la pratique du Jeu Scout.

Nous nous engageons à une obligation permanente de sécurité tout en favorisant l'apprentissage de l'autonomie et l'accès aux responsabilités ceci dans le respect total de l’intégrité de la personne : physique, morale, et spirituelle.

Nous nous engageons à être loyalement au service de chaque jeune, de chaque enfant, sans en attendre aucun avantage matériel.

Nous nous engageons à faire découvrir à l'enfant et au jeune, le respect de l’engagement pris et le goût des responsabilités civiques dans une société à sa dimension.

Nous proposons aux jeunes d'élargir leurs horizons en allant à la rencontre des autres au-delà de toutes les frontières, en favorisant les coopérations et échanges internationaux dans une démarche fraternelle.

Nous nous engageons à leur faire découvrir que le véritable chemin du bonheur est de donner celui-ci aux autres.

Dans le prolongement de l’éducation parentale, le scoutisme E.N.F. qui s’inscrit dans le plein respect de la personne et de la législation, espère aider chaque jeune à développer heureusement sa personnalité dans toutes ses composantes, de façon à ce que chacun apporte un peu plus de bonheur aux autres, donc à soi même et au monde.


Éclaireurs neutres de France Cet article fait partie de la série
Éclaireurs neutres de France
Éclaireurs neutres de France
Président : Dominique Bartolisi
Commissaire général : Charles Coussement
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : Louveteaux et louvettesÉclaireursÉclaireusesÉclaireuses Aînées et Routiers
Organes : {{{organes}}}
Évènements : {{{évènements}}}
Centres : La Clavarine
Publications : Carnet de jungleGrand jeuÊtre éclaireuseL'angon
Histoire : Chronologie
Associations adhérentes : Scouts de RiaumontScouts et guides Saint-LouisEuropa scouts
Personnalités : PrésidentsCommissaires GénérauxCommissaires NationauxAutres personnalités...
UniformeProjet éducatifPortail de progression