The wikis have been updated to MediaWiki 1.36 on 4 June 2021. There are still some small problems, but they are being worked on. If you see any other problems, please let us know as soon as possible and we will try to solve them.

Chronologie des ENF

De Scoutopedia
Aller à la navigation Aller à la recherche
Travaux.gif

Cette page est en travaux.

Il est donc propable qu’elle comporte des incohérences ou des oublis, vous pouvez consulter la page de discussion pour en savoir plus.


Aller directement à une date :

1947 - 1948 - 1950 - 1952 - 1953 - 1954 - 1957 - 1959 - 1960 - 1961 - 1962 - 1963 - 1964 - 1965 - 1966 - 1969 - 1970 - 1971 - 1974 - 1982 - 1983 - 1987 - 1989 - 1992 - 1993 - 1996 - 1997 - 1998 - 1999 - 2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 - 2007 - 2009 - 2022 - 2012


Cette chronologie rassemble les évènements marquants de l'histoire des Éclaireurs neutres de France.

1947[modifier]

  • Création de l'association des Éclaireurs neutres à Nantes par Marcel Lepage (journal officiel du 22 juillet 1947). Le premier Président est M. Raymond Jan.

1948[modifier]

  • Les EN fédèrent les Hirondelles de la paix, et forment la Fédération des éclaireurs neutres (FEN). Marcel Lepage étant alors président de la FEN.

1950[modifier]

  • Le groupe de la Tramontane de Marseille se fédère à la FEN.

1952[modifier]

  • Georges Bertier, en désaccord avec les évolutions de son mouvement au sujet de la neutralité, quitte les Éclaireurs de France pour rejoindre la Fédération des éclaireurs neutres de France dont il prendra la présidence.
  • En mai sort le premier numéro de Feu de Camp, la revue des EN.

1953[modifier]

  • Le mouvement abandonne son statut fédéral pour adopter le nom d'Éclaireurs neutres de France.
  • Premier camp national à Séranon (Alpes-maritimes) : 300 participants, en forêt du Logis du Pin.
  • Le groupe EDF parisien Jacques Cartier rejoint les ENF, sa Compagnie des Grands lacs rejoignant la FFE (Section neutre). Il s'agit donc d'un Groupe "bi-associatif" (une curiosité !) De même fonctionnent les Groupes Vieux Castor (Paris) et Richelieu I et II (Versailles), d'autres encore à Nantes (Groupe "Mellinet"), St-Nazaire, Toul, Metz, Héricourt, Nice (Groupe "Roland Garros", C.G. Pierre Beck), les Groupes marins L'Herminier (Paris) à Nantes et Bordeaux... Un Groupe d'"Éclaireurs de l'air" à Casablanca

1954[modifier]

  • L’AG officialise le nom des Éclaireurs neutres de France
  • Parution du premier numéro de l'Angon, la revue des cadres ENF. Acquisition du "Georges-Marcel" (Prénoms de G. Bertier et M. Lepage)

1957[modifier]

Le Groupe EDF de Douai (C.G. Lucien Desmaretz, Louis Hemez étant chef) rejoint les ENF.

1959[modifier]

1960[modifier]

  • Agrément d’éducation populaire par le ministère de l'Éducation nationale (arrêté du 2 janvier 1961).

1961[modifier]

  • Premier camp national des chefs (CNC) à St Paul en Chablais.

1962[modifier]

1963[modifier]

  • Création d’un Groupe ENF au lycée français de Bruxelles, d'un Groupe marin Groupe Cdt Charcot) à St-Maur (94).
  • Congrès de Lyon : sous l'impulsion d'Henri Viaux et de Lucien Desmaretz, rédaction des textes de base ("Le scoutisme chez les ENF" et "La spiritualité chez les ENF"). Mise en place de structures régionales. Le Domaine de Treillières (près de Nantes) devient propriété des ENF. Créations de Groupes à Mantes-la-Jolie ("Henri Dunant") puis à Vélizy (78) ("Pierre et Marie Curie")

1964[modifier]

Suite à la dissolution de la Fédération française des éclaireuses, une partie de ces sections neutres (Le Havre, Douai, Tours) rejoignent les ENF, entraînant la création officielle de la branche féminine. De même, suite à la dissolution des Éclaireurs Français, les groupes de Paris, Vincennes et Limoges (Groupe "Pierre de Coubertin") rejoignent les ENF, les Éclaireurs Français de Provence se constituent en association indépendante.

1966[modifier]

1969[modifier]

1970[modifier]

1971[modifier]

  • Départ de Marcel Lepage, à la suite d'un désaccord sur le cumul des postes à la direction de l'association.
  • André Leroux Président.
  • Louis Hemez Commissaire général, puis Président (1972-1984).

1974[modifier]

1982[modifier]

  • 1er Camp national Route, à Treillières.

1983[modifier]

1987[modifier]

1989[modifier]

  • Acquisition du Siège actuel : 11 rue Henri Chevreau - 75020 Paris. Installation du Secrétariat national.

1992[modifier]

  • Le 10 octobre, inauguration de la Base régionale de Verny (57).

1993[modifier]

  • Camp national féminin à Ouzouer sur Loire (Loiret), 30 ans de la branche (Chef de camp : Marie-Odile Lamouret (Bouffon") Commissaire Nle Eclaireuses. Alain Maurice (Cerf) est Commissaire général en succession d'Hélène Léglise (depuis 1990).

1996[modifier]

  • 2e camp national Route, en Écosse : Chef de camp François Brandenbourger (Xerus).

1997[modifier]

Camp national à Peyrat le Château (Haute-Vienne), 50e anniversaire. Pierre Guichard (Ours) est Commissaire général, en succession d'Alain Maurice.

1998[modifier]

1999[modifier]

2000[modifier]

  • Co-fondateur de la CFS avec l'AGSE et la FEE.
  • Les ENF mettent fin à leurs projets communs avec la FEE.
  • Livre blanc des ENF.
  • Ouverture des statuts aux groupes confessionnels et personnes morales qui adhérent au projet éducatif ENF. Didier Torres, CG, entame les discussions à travers des rencontres et des camps écoles à une approche avec différents mouvements de scoutisme.

2001[modifier]

2002[modifier]

2003[modifier]

  • Accord de fonctionnement avec l’association « La Clavarine » à Clavas en Haute-Loire.

2004[modifier]

  • Installation de la base nationale de "La Clavarine ENF" à Clavas (Haute-Loire)par le CG Didier Torres qui grâce à ses relations a pu négocier de l'apport de la propriété de La Claverine aux ENF dotant ainsi les ENF d une base nationale, en remplacement de celle de Treillières (44).

2005[modifier]

  • En janvier, les ENF deviennent propriétaire des locaux de l'association Clavarine, à Clavas.

2007[modifier]

2009[modifier]

  • Ouverture d'un groupe ENF à Tokyo.

2011[modifier]

2012[modifier]

  • 30 décembre 2012 : Décès de Louis Hemez (Elan), ancien Commissaire général, Président, Vice-président, Directeur des publications etc, etc...

2019[modifier]

  • La direction des ENF met fin unilatéralement au protocole d'accord avec les Scouts de Riaumont.


Éclaireurs neutres de France Cet article fait partie de la série
Éclaireurs neutres de France
Éclaireurs neutres de France
Président : Dominique Bartolisi
Commissaire général : Charles Coussement
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : Louveteaux et louvettesÉclaireursÉclaireusesÉclaireuses Aînées et Routiers
Organes : {{{organes}}}
Évènements : {{{évènements}}}
Centres : La Clavarine
Publications : Carnet de jungleGrand jeuÊtre éclaireuseL'angon
Histoire : Chronologie
Associations adhérentes : Scouts et guides Saint-LouisEuropa scouts
Personnalités : PrésidentsCommissaires GénérauxCommissaires NationauxAutres personnalités...
UniformeProjet éducatifPortail de progression