The MobileFrontend should be working again on the ScoutWikis

Katholische Pfadfinderschaft Europas

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Katholische Pfadfinderschaft Europas

Katholische Pfadfinderschaft Europas


Fondation : 15 février 1976
Disparition :
Fondateurs : Andreas Hönisch SJ, Günther Walter
Président :
Commissaire général : {{{commissaire}}}
Commissaire Général Scout: Thomas Rieger
Commissaire Générale Guide: Judith Christoph
Siège : Herbstein-Rixfeld
Site web : http://www.kpe.de
E-mail : {{{mail}}}
Effectifs : 2 500 membres.
Effectifs : jeunes.
{{{effectif responsables}}} responsables.

mouvement catholique

Mouvement catholique.
Union internationale des guides et scouts d'Europe Union internationale des guides et scouts d'Europe

La Katolische Pfadfinderschaft Europas ou KPE (scoutisme catholique d'Europe) est une petite association scoute catholique allemande fondée en 1976[1], membre de l'union internationale des guides et scouts d'Europe depuis 1977.

Très liée à la congrégation des serviteurs de Jésus et de Marie, la KPE est parfois décrit comme un mouvement traditionaliste ; certains groupes sont attachés à la messe tridentine (en latin).

Histoire

Les membres fondateurs de la KPE sont issus du Deutsche Pfadfinderschaft Sankt Georg, qu'ils quittèrent suite aux réformes menées dans ce mouvement au cours des années 1960 et 70 ; ne trouvant plus possible d'y pratiquer leur vision du scoutisme et de la spiritualité.

Ils furent soutenu par un jésuite, le père Andreas Hönisch SJ, qui fut à cause de cela exclu de son ordre. Il continua cependant à les soutenir après être devenu curé de paroisse dans le diocèse d'Augsburg, où il fonda en 1988 l'ordre des servites de Jésus et de Marie (SJM) avec des anciens du mouvement, ordre dédié notamment au soutien spirituel du KPE. Durant cette période, le KPE fut reconnu comme association de jeunesse catholique par le diocèse d'Augsburg en 1992. À noter que les SJM furent reconnus comme congrégation de droit papal en 1994, mais expulsés du diocèse d'Augsburg en 1995. Jusqu'à son décès en janvier 2008, le père Hönisch sera resté aumônier fédéral du mouvement.

En 1986, plusieurs groupes quittèrent la KPE pour fonder un autre mouvement, les Europapfadfinder Sankt Michael (scouts d'Europe saint Michel).

En mars 2014, le cardinal Joachim Meisner exprime dans une lettre l'importance du mouvement pour l'archidiocèse de Cologne, et confirme la reconnaissance de la KPE comme faisant partie de l'engagement pastoral[2]

Projet éducatif

Le projet éducatif des scouts d'Europe se base sur celui inventé par Robert Baden-Powell et enrichi notamment par le père Jacques Sevin au sein des Scouts de France pour le scoutisme catholique. Il vise à l'épanouissement des enfants et des adolescents par le jeu et l'aventure dans la nature et la prise de responsabilités au sein du groupe. Les activités organisées ont pour but d'aider le jeune à s'épanouir dans cinq domaines appelés "les cinq buts du scoutisme".

Les cinq buts du scoutisme[3]

  • Gesundheit (Santé) : Baden Powell disait que les jeunes ont besoin d'être en bonne santé. Par les activités en pleine nature, et le rythme de celle ci que nous pouvons améliorer notre santé physique.
  • Sinn für das Konkrete (Sens du concret) : dans le scoutisme le jeune apprend beaucoup de technique scout, mais le scout n'est pas fait pour la théorie il est la pour l'appliquer. Le jeune a un rôle actif a jouer dans la société.
  • Charakterbildung und Entwicklung der Persönlichkeit (Formation du caractère et développement de la personnalité) : c'est acquérir un maximum de connaissance pour son développement personnel. Par la prise de nouvelles responsabilités, le jeune apprend les idéaux de la vie en communauté. C'est aussi l'apprentissage du jugement entre le bien et le mal
  • Geist des Dienens (Esprit de service) : l'apprentissage de l'aide des autres, le jeune apprend que l'accomplissement de sa vie est dans la dévotion aux autres.
  • Offenheit für den Glauben an Gott (L'ouverture à la foi en Dieu) : découvrir les merveilles de Dieu à travers la nature pour pouvoir mieux l'adorer.

Branches pédagogiques

  • die Wichtel : pour les 4 à 8 ans. Les Wichtel présentent certaines similarités avec les castors belges.
  • die Wölflinge : Wölflingsmädchen und Wölflingsjungen (louvettes et louveteaux) pour les 8 à 11-12 ans[4]
  • die Pfadfinderinnen und die Pfadfinder (éclaireuses et éclaireurs) de 11-12 à 16-17 ans.[5]
  • Rover und Ranger (guides-aînées et routiers) au dessus de 16-17 ans.[6]



Searchtool.svg Voir l’article détaillé : Liste des branches des associations de l'union internationale des guides et scouts d'Europe



Uniforme et Baussant

Bande scout d'Europe d'uniforme

L'uniforme


Searchtool.svg Voir l’article détaillé : Uniforme (UIGSE)


Le Baussant


Searchtool.svg Voir l’article détaillé : Baussant (UIGSE)



Textes fondamentaux

Pfadfindergesetz La loi scoute[7]

  • Article 1 : Die Ehre des Pfadfinders besteht darin, Vertrauen zu verdienen. Le scout met son honneur à mériter confiance
  • Article 2 : Der Pfadfinder ist treu und setzt sich ein für sein Land, seine Eltern, seine Feldmeister und alle, die ihm anvertraut sind. Le scout est loyal a son pays, ses parents, ses chefs et les personnes qui lui sont confiées
  • Article 3 : Der Pfadfinder dient seinem Nächsten und begleitet ihn auf dem Weg zu Gott. Le scout sert et amène son voisin sur le chemin de Dieu
  • Article 4 : Der Pfadfinder ist Freund aller Menschen und Bruder aller Pfadfinder. Le scout est le frère et l'ami de tout autre scout
  • Article 5 : Der Pfadfinder ist höflich und ritterlich. Le scout est courtois et chevaleresque
  • Article 6 : Der Pfadfinder sieht in der Natur das Werk Gottes: Er liebt Pflanzen und Tiere. Le scout voit dans la nature l’œuvre de Dieu, il aime les plantes et les animaux
  • Article 7 : Der Pfadfinder gehorcht aus freiem Willen und macht nichts halb. Le scout obéit et ne fait rien à moitié
  • Article 8 : Der Pfadfinder beherrscht sich; er lacht und singt in Schwierigkeiten. Le scout est maître de soi il chante et souris dans les difficultés
  • Article 9 : Der Pfadfinder ist sparsam und einfach und behandelt fremdes Gut sorgfältig. Le scout est économe et prend soin du bien d'autrui
  • Article 10 : Der Pfadfinder ist rein in Gedanken, Worten und Werken. Le scout est pur dans ses paroles, ses pensées et ses actes

Prinzipien Principes[8]

Günther Walter à l'Eurojam 2014, cofondateur de la KPE
  • Principe 1 : Die Pflicht des Pfadfinders beginnt zu Hause. Le devoir du scout commence à la maison
  • Principe 2 : Verantwortungsbewusst gegenüber seinem Land tritt der Pfadfinder für ein freies und brüderliches Europa ein. Fidèle à son pays le scout est pour une Europe unie et fraternelle
  • Principe 3 : Als Sohn der Kirche ist der Pfadfinder stolz auf seinen Glauben. Er arbeitet daran, das Reich Christi in seinem eigenen Leben und in der Welt, die ihn umgibt, zu errichten. Fils de la chrétienté le scout est fier de sa foi et travaille à établie le royaume de Dieu dans sa vie et dans le monde qui l'entoure.

Versprechen Promesse

"Ich verspreche bei meiner Ehre, dass ich mit der Gnade Gottes mein Bestes tun will,

  • meine Pflichten gegenüber Gott, der Kirche, meinem Land und Europa zu erfüllen
  • meinen Mitmenschen jederzeit zu helfen
  • und dem Pfadfindergesetz zu gehorchen."

Je promets sur mon honneur et avec la grâce de Dieu de faire de mon mieux

  • pour être fidèle à Dieu, l'Église, ma Patrie et l'Europe
  • à aider mon prochain en toutes circonstances
  • à observer la loi scoute

Publications

L'association publie trois revues[9] :

  • Die Spur (la piste) - magazine publié trois fois par an à destination de tous les membres de l'association[10]
  • Ad Mariam - magazine pour les chefs qui parait de manière irrégulière
  • Pfadfinder Mariens - journal des amis et sympathisants de l'association publié quatre fois par an

Voir aussi


Cet article peut aider à préparer certains badges.



Katholische Pfadfinderschaft Europas Cet article fait partie de la série
Katholische Pfadfinderschaft Europas
Katholische Pfadfinderschaft Europas
Président : Marcus Morath
Commissaire Général Scout : Thomas Rieger
Commissaire Générale Guide : Judith Christoph
Tranches d'âge : section féminine : louvettes • éclaireuses • guides-aînées

section masculine : louveteaux • éclaireurs • routiers

Organes : {{{organes}}}
Évènements : Eurojam
Centres : Herbstein-Rixfeld
Publications : Internet : Scoutorama
Histoire : Andreas HönischEuropa scoutsBleimorFriedrich PerkoJean-Claude Alain
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : Présidents • Commissaires Généraux Scouts, Guides • Conseillers Religieux • Commissaires Nationaux • Autres personnalités...
UniformeUIGSE


Mouvements scouts Les mouvements de scoutisme en Allemagne Drapeau allemand
Ring deutscher Pfadfinderverbände :
Bund der Pfadfinderinnen und PfadfinderDeutsche Pfadfinderschaft Sankt GeorgVerband Christlicher Pfadfinderinnen und Pfadfinder
Membres de l'Union internationale des guides et scouts d'Europe :
Katholische Pfadfinderschaft EuropasEvangelische Pfadfinderschaft Europas

Notes et références


  1. Bundeswallfahrt zum 40-jährigen Jubiläum der KPE sur kpe.de, 11 mai 2016. Consulté le 22 mai 2016
  2. UIGSE, « L’archidiocèse de Cologne reconnaît officiellement la « KPE » » sur uigse-fse.org. Mis en ligne le 4 mars 2014, consulté le 5 mars 2014
  3. Explication des cinq buts du scoutisme sur www.kpe.de
  4. Article 2.1 du règlement fédéral
  5. Article 2.2 du règlement fédéral
  6. Article 2.3 du règlement fédéral
  7. Fondamentaux à la KPE sur kpe.de
  8. Les principes sur kpe.de
  9. Liste de publications sur www.kpe.de
  10. Ce magazine peut être comparé au magazine Scout d'Europe de l'association française.