Welcome to the ScoutWiki Network

Groupe EEUdF Grenelle

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Logo js.jpg    En France, ce groupe fait partie d'un des neuf mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
Groupe de Grenelle

Foulard de Grenelle

Foulard de Grenelle
Icon scout and guide.svg
Groupe mixte

Fondation :
Fondateurs :
Fermeture : {{{fermeture}}}
Chef(s) actuel(s) : Paul D.
Coordonnées
Adresse : 17, rue de l'Avre
Paris XVe
Téléphone :
E-mail :
meute.grenelle@yahoo.fr
Site web :
[ ]
Unités
  • Meute de l’Avre

48° 50' 53", 2° 17' 52"




Grenelle est aujourd’hui le nom donné au groupe EEUdF appartenant à la Région EEUdF Paris, se trouve au Foyer Évangélique de la rue de l’Avre (Mission Populaire du 15ème), berceau historique du scoutisme en France (création d’une troupe en octobre 1910 par le pasteur Gallienne).

Le groupe est recréé en 2006 comme ancien groupe Bayard-Résurrection dont le foulard était bleu et vert en mi-partie. Par manque de chefs, le conseiller de groupe décide le départ de la troupe pour la Fédération des éclaireuses et éclaireurs laissant la meute aux EEUdF.

Histoire

Grenelle I : Avre

Bordered ffa500-4169e1.svg

Fondée en octobre 1910, la troupe de Grenelle est la première troupe française comme en témoigne une plaque posée au 17, rue de l’Avre (Paris 17e) :

« Ici a été créée en octobre 1910 par le pasteur Georges Gallienne la 1re troupe française d’éclaireurs que son fondateur a voulu ouverte à tous »

Issu de la mission populaire du Foyer de l’Avre, cette troupe forma les UCJG de Boulogne et Union de Paris aux techniques éclaireurs (gymnastique, brancards, attelles, …) dans l’allée de Trivaux, prémices d’une rencontre annuelle désormais centenaire. Cela dit, cette troupe ne rejoignit Boulogne et l’U-P au sein des Éclaireurs Unionistes de France que de nombreuses années plus tard (affiliée au numéro 217 en 1921). Le foulard est orange bordé de bleu (rien n’atteste que le tout premier soit ainsi, mais il le fut des années 1920 jusqu’à sa disparition).

Une meute est affiliée au numéro 75 (milieu des années 1920). En 1939 la troupe compte 35 éclaireurs répartis en 4 patrouilles : les chamois, les lions, les wapitis et les panthères, l’année suivante un équipe de routiers se forme sous le nom de « Brazza ».

Alors qu’il n’y a plus de troupe, une compagnie existe toujours dans les années 1970, elle fusionne avec la troupe du Luxembourg en 1973 avant de disparaître.

Chefs

  • 1922 : E.Henry est chef de troupe (CT)[1].
  • 1928 : Paul Serres CT, Maris Bellegnic cheftaine de meute (CM)[2].
  • 1930 : Pasteur Bertrand est Président ; Roland Assathiany est Instructeur éclaireur, faisant fonction de CT ; Marie Bellegnic CM[3].
  • 1931 : A.-M. Ulmann est CT.[4]
  • 1937 : Pasteur L. Bertrand Président ; André Bertrand Chef-Président ; Robert Maugère CT ; Lucienne Prudhomme CMA[5].
  • 1940 : Pasteur L. Bertrand Président ; André Bertrand Chef-Président ; Robert Maugère CT et faisant fonction de chef d’équipe ; Lucienne Prudhomme CM[6]
  • 1948 : Robert Maugère est Conseiller de Groupe ; Francis Bosc Aumônier ; Étienne Homburger CTA ; Michèle Gayard CM ; Roger Brimeur Conseiller de Clan[7].

Grenelle II : Bayard-Résurrection

Symmetrical 0000ff-008000.svg

La troupe de Grenelle I est crée en 1920, elle est affiliée au numéro 189 avec un foulard bleu et vert en mi-partie.
Une meute est crée en 1922, affiliée au numéro 18 en avril.

« Les dix ans de Grenelle I ont été fêtés le 1er et 2 février au milieu d’un nombreuse assistance qui tenait à entourer la jeune (?) troupe fière de ses deux enfants, les Gobelins nés en 1923 et Grenelle-Saint-Jean né en 1929.
On admira les programmes dessinés par les éclaireurs, on apprécia au buffet les gâteaux faits aussi par les éclaireurs. On applaudit beaucoup acteurs et actrices de l’« Anglais tel qu’on le parle » et « Peg de mon cœur ».
Recette dépassant tous nos pronostics. À noter numéro imprévu des plombs sautés.
Et maintenant au travail pour le concours inter-patrouilles. »

Driche, dans Le Journal des éclaireurs, 6e année, №4, 15 février 1930, p.62

Elle prend le nom de Résurrection vers 1929, le nom Bayard dans deuxième moitié des années 1930. En 1932 ou 1933, une équipe de routier est affiliée au numéro 59.

Le local est 8, rue Quinault.

Chefs

Le pasteur Jundt est Président du groupe durant les années 1930.

  • 1922 : C.Boury est chef de troupe (CT); M.Boury cheftaine de meute (CM)[1]
  • 1928 : André Büchsenschütz (CT) ; Linette Schwaar (CM)[2]
  • 1930 : André Büchsenschütz (CT) ; Marguerite Hanocq (CM)[3]
  • 1931 : André Büchsenschütz (CT) ; Jeannine Fargetton (CM)[4]
  • 1937 : George Nasimov (CT), Marcel Vernillet Instructeur Éclaireur ; Raymonde Bernard (CM) ; Jacques Büchsenschütz pour l’équipe[5].
  • 1939 : M.-C. Turillon est cheftaine de la Section Bayard d’Éclaireuses Unionistes[8].
  • 1940 : Étienne Büchsenschütz fait fonction de conseiller de groupe et d’équipe. Marcel Vernillet fait fonction de CT, Jean-Jacques Cahen est CTA. Madame Jean Fargeton est CM. Une équipe, qui prend le nom de Louis Guilbauld, se forme sous la direction de Georges Cumant[6].
  • 1948 : Jean-Jacques Cahen est conseiller de groupe ; Claude Brandon CT et Philippe Brandon conseiller d’équipe[7].

Grenelle III : Saint-Jean

Simple f0ff6e.svg

Fondée en 1929, la troupe de Grenelle II est rattaché à la paroisse luthérienne de Saint-Jean, 147 rue de Grenelle. Son foulard est jaune uni. Elle est affiliée au numéro 440.
Une meute est crée en 1931, affiliée au numéro 248.
Une équipe portant le nom d’Albert-Cadier est affiliée au numéro 72.

Le groupe disparaît avant 1940.

Chefs

  • 1930 : Pasteur Boury est Président ; Alexandre Mathy CT[3].
  • 1931 : Pasteur Boury Président ; J. Fanser est CT ; Jacqueline Jackson CM[4].
  • 1937 : Pasteur Boury Président ; Théodore Boury Chef-Président ; André Moritz CT ; Marguerite Lundgren CMA[5].

Grenelle IV : Saint-Jean/Avre

Bordered 0000ff-658255.svg

En 2006, Grenelle rouvre pour la 4ème fois, voici un extrait du site du groupe racontant son histoire :

« Né officiellement au printemps 2006 lors d'une sortie regroupant 3 louveteaux, le groupe local Grenelle démarre de manière plus conséquente à la rentrée suivante. Car c’est à ce moment-là que la dernière équipe d'aînés de Vieille-Colline (avant la fermeture du groupe situé dans le 13ème arrondissement) qui a terminé sa route pendant l’été, est arrivée sur le marché des responsables. Deux vont à la meute pour seconder le responsable en place depuis avril, les 4 autres partent s’occuper des éclaireuses et éclaireurs.

La première décision prise par la nouvelle équipe de responsables est la modification du foulard. En effet, 6 mois plus tôt, il avait été décidé de reprendre les couleurs du foulard du mythique groupe Bayard-Résurrection, l’un des tous premiers groupes de scoutisme en France et l’ancêtre géographique de Grenelle. Le foulard mi-partie bleu et vert étant jugé trop "historique", une modification est votée et les foulards bleus bordés de vert sont commandés.

Les jeunes responsables doivent faire face aux difficultés de la création d’un groupe : petits effectifs, pas de visibilité dans le quartier, enfants ne connaissant rien au scoutisme, local peu ergonomique, etc… Le problème du matériel a très vite été réglé en récupérant celui de Vieille-Colline.

Peu à peu au fil des mois puis des années, les choses se mettent en place, les enfants forment une vraie meute et une vraie unité (de tailles réduites, certes, mais c’est la qualité qui compte), les responsables développent leurs compétences d’animation pour s’adapter au petit nombre, l’effort de communication pour « recruter » de nouveaux enfants et responsables est renouvelé chaque année : annonces pendant les cultes des paroisses luthériennes de la Résurrection (15ème) et St-Jean de Grenelle (7e), des activités communes avec le Foyer Évangélique de la rue de l’Avre (Mission Populaire du 15ème).

En octobre 2009, la paroisse St-Jean de Grenelle propose une salle dans ses locaux, à usage uniquement réservé au groupe local ! Cette proposition spontanée de local étant assez inespérée, les responsables ravis sautent sur l'occasion. Novembre voit le grand déménagement vers les Invalides, il ne reste plus qu'à personnaliser la décoration ! Un vrai cadeau d'anniversaire en avance pour le groupe local qui fêtera ses cinq ans en 2010-2011 en même temps que le centenaire des EEUdF »

En mars 2015, le conseiller décide de faire quitter la troupe des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France au profit de la Fédération des éclaireuses et éclaireurs.

Chefs

Fonctions\Années 2006-2010 2010 2011 2012 2013 2014
Chef de Meute ... Marion P. Paul D.
Chef d'Unité ... Aurélie D. Kevin A. Alexandre B. Aucun chef
Conseiller de Groupe Local ... Benoit P. Démission du CGL

Camps

Meute :

  • 2008 : Jumelage avec les meutes de Faubourg Saint Antoine et Batignolles
  • 2009 : Jumelage avec les meutes de Auteuil et Oratoire des Pyramides
  • 2010 : Jumelage avec la meute d’ Auteuil
  • 2011 : Participation au camp du centenaire Touline organisé par la région IDFSE
  • 2012 : Jumelage avec la meute de Boucles de la Marne à La Force (24). Chef de camp : Darzee
  • 2013 : Jumelage avec la meute de Rouen à Chauvigny (86). Chef de camp : Darzee
  • 2014 : Jumelage avec la meute de Rambouilllet-Saint Quentin en Yvelines à Hartmannswiller (68). Chef de Camp : Darzee
  • 2015 : Jumelage avec la meute de Loire - Forez à Mazet Saint Voy (42). Chef de Camp : Héloïse

Unité :

  • 2007 : Jumelage avec l’unité de Caen à Vermenton (89). Les éclaireurs de Grenelle sont mixés dans les patrouilles de Caen. Chef de camp : Ourebi
  • 2008 : Jumelage avec les unités de Plaisance et Enghien en Normandie. Grenelle a une patrouille (les lémuriens). Chef de camp : Tamia
  • 2009 : Jumelage avec Boulogne, à Montcoy (71). Grenelle a une patrouille (les lémuriens). Chef de camp : Auroch
  • 2010 : Jumelage avec Plaisance. Chef de camp : Auroch
  • 2011 : Participation au camp du centenaire Touline organisé par la région IDFSE
  • 2012 : Jumelage avec la troupe de Vallée de la Loue et les Scouts de France « proposition patrouille » de Paris et Pays de Saclay. Les éclaireurs de Grenelle et les scouts de France forment une patrouille commune (les lémuriens). Chef de camp : Ocelot. Vainqueur du camp : patrouille des aigles de Vallée de la Loue
  • 2013 : Camp "Armaggedon 2013" à Saulieu (21) avec la troupe de Vallée de la Loue. Vainqueur du camp : Aigle de VdL
  • 2014 : Camp "Rex Francorum 2014" à St Martin du Puy (78), avec la troupe EEUdF de Passy et la troupe de Vallée de la Loue, sur le thème du Moyen Age. Vainqueur du camp : Grizzly de Grenelle

Voir aussi



Notes et références


  1. 1,0 et 1,1 L’Éclaireur Unioniste, №5, 1er mars 1922, p.65
  2. 2,0 et 2,1 Annuaire EUF 1928, p.214
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Le lien, 17e année, №1, janvier 1930, p.43
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Le lien, 18e année, №1, janvier 1931, p.XLVII
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 Le lien, 1er avril 1937, p.82-83
  6. 6,0 et 6,1 Le lien, 1939-1940, p.68
  7. 7,0 et 7,1 Le lien, numéro spécial, 1948
  8. Le Trèfle, 18e année, №5, février 1939, p.34