The wikis have been updated to MediaWiki 1.36 on 4 June 2021. There are still some small problems, but they are being worked on. If you see any other problems, please let us know as soon as possible and we will try to solve them.

Comité américain pour les régions dévastées

De Scoutopedia
Aller à la navigation Aller à la recherche
Emblème du comité

Né en mars 1918, l'American Comitee for Devasted France, Comité américain pour les régions dévastées (CARD), fut dirigé par Anne Morgan, fille d'un puissant banquier et Ann Murray Dike. Le CARD disposait de moyens financiers et humains très importants, s'investit dans la reconstruction matérielle mais surtout dans l'aide aux populations. Il va jouer un rôle important dans le renouveau du scoutisme en France après la première guerre mondiale.

Installé au château de Blérancourt, le comité suscite la création de troupes d'éclaireurs dans les régions dévastées, les équipes et les réunit en camps communs comme à Corcy (Aisne). Son président d'honneur est André Tardieu qui est conquis par la méthode scoute. Le secrétaire général du CARD est Henri Guerreau qui sera ensuite au BIF. De fait le CARD avait mis en place dès avant le BIF un comité de direction des camp-écoles qui comprenait 2 représentants de chacun des 3 mouvements masculins, un membre des BSA Lorne W Barclay et trois membres du CARD. L'influence américaine y était donc importante.


En juin 1920, le Grand Palais de Paris accueille une troupe de scouts américains (BSA) qui ont été invités par le CARD à faire des démonstrations en France à la suite du Jamboree de 1920. Profitant de l'intérêt suscité dans le public et avec l'aide des BSA, le Comité crée un camp-école à Francport, près de Compiègne, où furent amenés des enfants des régions dévastées. Ce soutien direct au camp-école de La Croix St Ouen marqua le scoutisme français. Lorne W Barclay, des BSA, y joua un grand rôle. Même si on ne peut pas dire que tout le scoutisme français de la première décennie en était éloigné, ce camp fut une étape importante pour l'unité autour de la méthode de Baden-Powell.

Pour les filles le CARD s'appuyait sur les Camp fire girls, un mouvement proche du scoutisme et alors important aux Etats Unis, un camp d'"éclaireuses" fut notamment organisé à Corcy.

Le CARD organisa ou finança durant les étés 1920, 1921 et 1922 des camps scouts dans l'Aisne à Blérancourt, Francport, Corcy, Anizy-le-Chateau, Boullay-Thierry et Saint Crépin. Dans l'Oise à Compiègne, La Croix St Ouen, à Hericy en Seine et Marne, ou à Saint Pol dans le Pas de Calais dans la Somme. Sans doute aussi ailleurs sous direction directe ou indirecte du CARD.

«  [Les] camps de scouts organisés par le Comité américain fonctionnèrent à Francport, à Corcy et à La Croix St Ouen et reçurent plus de deux mille jeunes gens. Le gouvernement et les municipalités participèrent à leur organisation. Les fédérations scoutes des États-Unis, d'Angleterre et de Belgique y furent représentées.  »

André Tardieu, Président d'honneur du CARD.

En 1923, les unités d'Éclaireurs des Provinces Dévastées qu'ils ont lancé s'agrégèrent soit aux EDF, soit au EUF. La fédération unitaire prônée par le CARD échoua. Le CARD acheta et offrit alors le château de Cappy aux EDF et aux EUF qui en devinrent ainsi copropriétaires. Les camps de Chamarande avec les SDF furent lancés séparément.

Dans son rapport pour 1920, destiné au comité de New York, le CARD résume son action en matière de scoutisme pour cette année.

« BOY SCOUTS

Our Committee established a Training Camp for Boy Scout leaders at Compeigne during August and September, under the direction of Mr. Lome W. Barclay, who was on leave of absence from the National Boy Scouts of America, of which he is educational director. Mr. Barclay rendered invaluable service in our Work with boys and young men. The physical and moral training with the teaching of hygiene and preventive medical work did much to improve the health of many undernourished and underdeveloped young men.

Three hundred of these young men from the devastated regions returned to their homes after periods of two weeks’ training, prepared to organize hundreds of troops of boys in these areas, who are in great need of such healthful recreational training in their re-establishment. It is absolutely essential that they shall have the assistance of the American Committee in this work. One important outcome of the camp was the development of a new interest among the leaders of boys in France. The spirit of unity, cooperation and coordination developed was possibly the greatest service of all. The interest of the French people in the enterprise was intense and the favorable attention of the educational leaders of France was attracted.

At the suggestion of Mr. Barclay, and after consultation with M. Tardieu, we have arranged to retain the services of Mr. Henri Guerreau and Dr. Demarquette, both of whom served under Mr. Barclay on the staff of the camp. On the advice of these gentlemen the American Committee is to withdraw from its association with the “Eclaireurs de la France Devastee” and, with the services of Mr. Guerreau as Secretary-General and Dr. Demarquette as Field Secretary, to commence a campaign in Paris and in the field for the purpose of creating local committees in towns and villages to organize and maintain troops of Scouts in these towns; Such committees to be representative of Church, State and public in these communities, and the troops formed under these committees to be affiliated with the Catholic, Neutral, and Protestant Scout movements already existing. In other words, the American Committee stands outside of any existing Scout movement but will assist in the creation of Scout troops for France. In addition, a Scout Extension Committee with headquarters in Paris, is to be formed by the American Committee, to which are to be invited the various representatives of the present Scout movements, official authorities and well-known prominent citizens and who can be converted to the principle of Scouting. The Minister of the Liberated Regions has already made a gift to this Committee of all the material loaned to us by the Ministry for the Camp at Francport which can be used there next year for the camp for Scout-Masters. The Prefect of the Aisne has also advised the Committee that he has taken steps to put aside sufficient material to organize a camp for boys in Department, provided the American Committee supplies them with personnel. We are awaiting replies from the Prefects of the Somme, Pas-de-Calais, and the Nord, who have been similarly requested to equip camps for boys in their respective departments. For this purpose we shall need a new item in our budget for next year of $100,000 to cover these expenses.  »

Liens externes[modifier]