Brevet SF éclaireur de topographe

De Scoutopedia
Révision datée du 21 janvier 2009 à 23:36 par MangousteP (discussion | contributions) (manque une illustration)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ancien brevet de la branche Éclaireur commun aux Scouts de France, aux Éclaireurs de France, aux Éclaireurs israélites de France et aux Éclaireurs unionistes, créé en 1943 par la Commission Éclaireur du Scoutisme Français. Dans la 6ème édition du Carnet de brevets (octobre 1947), ce brevet figure dans la catégorie « Nature - observation ».

Texte

Les exercices se feront de préférence sur la nouvelle carte d'État-major en couleurs à courbes de niveau. Les indications d'angles seront données le plus possible en grades.

1° - Définir pratiquement les termes de méridien, parallèle, latitude, longitude, altitude d'un lieu ; Nord géographique, Nord magnétique, déclinaison magnétique, Nord Lambert.

2° - Lire couramment la carte d'État-major à courbes de niveau ou à hachures, et la carte routière. La plier pour faciliter son emploi sur le terrain.

- Situer sur la carte l’endroit où l’on se trouve sur le terrain (faire le point)

- Déterminer avec précision un point quelconque : par ses coordonnées métriques dans le carroyage Lambert, par son azimut magnétique (angle avec le Nord magnétique) ou son gisement (angle avec le Nord Lambert), et par sa distance par rapport à un point donné.

- Déterminer l’altitude d'un point quelconque d'après la carte d'État-major à courbes ou à hachures.

3° - Guider sa patrouille jusqu'à un point fixé sur la carte uniquement par ses coordonnées Lambert ou dans une direction définie par un angle de marche.

4° - D'un point d'observation judicieusement choisi, déterminer un secteur de 100 grades environ. Dans la zone ainsi définie :

  • identifier les points principaux du panorama d’après la carte,
  • hachurer sur la carte les parties cachées par les mouvements du terrain (zones défilées),
  • faire le croquis panoramique du secteur observé (l’usage de la grille est recommandé). L'orienter et indiquer les noms des points principaux – (temps : 1 heure).

5° - Évaluer sur le terrain avec moins de 25% d'erreur :

  • la distance et la hauteur d'un point inaccessible,
  • la distance séparant deux points inaccessibles.

- Connaitre la valeur de son double pas.

6° - Faire un croquis topographique à une échelle que l'éclaireur fixera lui-même, d'un terrain ou d'un lieu déterminés.


Liens internes