Rapport d'exploration

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

L'exploration est une activité essentielle du camp où la patrouille découvre à pied une micro-région pendant quelques jours. Son origine remonte à la "période militaire" des débuts du scoutisme, mais le déroulement de l'explo ont été renouvelé par les travaux de géographes proches du scoutisme comme Pierre Deffontaines. Ce compte-rendu peut être accompagné d'une veillée compte-rendu d'exploration.


Rapport

C'est un compte-rendu écrit, au format et à la présentation libre dont le rédacteur peut être un patrouillard préparant un brevet à partir d'un "journal de marche" (prévoir un carnet), en cours d'exploration et qui mentionne de façon sommaire les lieux traversés, les heures, les incidents, les rencontres etc. Ce peut être aussi un œuvre collective, tous sont en effet concernés.

Rédigé à tête reposée après discussion avec chaque membre de la patrouille le rapport :

  • donne l'itinéraire, les azimuts suivis, les lieux de passage et d'arrêt.
  • détaille les rencontres intéressantes faites,(hommes, techniques, art) ou les paysages marquants.
  • développe le thème spécifique de l'exploration. Exemples : rôle d'une association de balisage, exploitation de la forêt, pollution d'une rivière, culture agricole, artisanat ou industrie etc.
  • explicite l'ambiance et l'application des consignes.

Le rapport permet aux scouts de garder un souvenir et d'exprimer ce qui les a le plus intéressé durant cette période et les incite à mettre en valeur les différentes techniques apprises durant l'année et mises en application. Comme l'exploration est le moment pour les plus jeunes d'apprendre des plus vieux les techniques en question (moulage d'empreintes, croquis, herbiers, ...) cet aspect est aussi à développer.

Bien entendu, le rapport peut être présenté sous forme audiovisuelle mais celle-ci sera durable.

Appréciation

Le rapport d'exploration permet aux chefs d'avoir un retour sur l'exploration et entre donc pleinement dans la notation du camp. Seront appréciés et parfois notés :

  • la participation de tous
  • la richesse des croquis, qualité, pertinence.
  • la richesse du rapport détaillé (la partie récit), orthographe, soin et présentation.
  • la qualité de l'exploration : nombre de kilomètres raisonnable, budget respecté si budget, rencontres et interactions (les scouts ont ils cherché à rencontrer, discuter, témoigner ?)
  • l'originalité (présentation, activités durant l'exploration, lieu de bivouac, croquis difficiles comme un croquis Gilwell)
  • tout autre aspect ou objet insolite
  • les connaissances acquises et la réflexion sur le thème spécifique.

Adaptation

Suivant les mouvements, la durée de l'exploration, le niveau des équipiers, la présence ou l'absence de thème spécifique etc, le rapport peut prendre des formes très différentes. En fait on va du modèle préétabli à suivre fidèlement jusqu'au simple rapport-discussion présenté lors d'une veillée. Ce peut être aussi un reportage audiovisuel.

Les critères d'appréciation seront adaptés mais il est nécessaire de donner priorité au fond (le compte rendu) plutôt qu'à la forme (le support).