Loi scoute (GSE)

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cette Loi scoute est reprise tel quel de la Loi du Père Sevin.

Cette Loi est aussi toujours associée à trois principes, distincts, eux, de ceux du Père Sevin :

  1. Le devoir du scout commence à la maison.
  2. Fidèle à sa patrie, le scout est pour l’Europe unie et fraternelle.
  3. Fils de la Chrétienté, le scout est fier de sa foi : il travaille à établir le règne du Christ dans toute sa vie et dans le monde qui l’entoure.


La loi

  1. Le scout met son honneur à mériter confiance.
  2. Le scout est loyal à son pays, ses parents, ses chefs et ses subordonnés.
  3. Le scout est fait pour servir et sauver son prochain.
  4. Le scout est l’ami de tous et le frère de tout autre scout.
  5. Le scout est courtois et chevaleresque.[1]
  6. Le scout voit dans la nature l’œuvre de Dieu : il aime les plantes et les animaux.
  7. Le scout obéit sans réplique et ne fait rien à moitié.
  8. Le scout est maître[2] de soi, il sourit et chante dans les difficultés.
  9. Le scout est économe et prend soin du bien d’autrui.
  10. Le scout est pur dans ses pensées, ses paroles et ses actes.

Voir aussi


Notes et références


  1. Variante pour les guides : l'article 5 devient « la guide est courtoise et généreuse»
  2. maîtresse de soi dans la loi Guide