The MobileFrontend should be working again on the ScoutWikis

Guides et scouts de Monaco

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Guides et Scouts de Monaco

Guides et Scouts de Monaco


Fondation : 1918
Disparition : {{{disparition}}}
Fondateurs : Sergent Jean Bus
Président : Jean Keraudren
Commissaire général : {{{commissaire}}}
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège : Immeuble de l'église du Sacré Cœur, 14 Chemin de la Turbie, MC 98000 Monaco
Site web : http://www.guides-scouts-monaco.com
E-mail : info@guides-scouts-monaco.com
Effectifs : {{{effectif total}}} membres.
Effectifs : jeunes.
{{{effectif responsables}}} responsables.

mouvement catholique

Mouvement catholique.
Organisation mondiale du mouvement scout Organisation mondiale du mouvement scout
Association mondiale des guides et des éclaireuses Association mondiale des guides et des éclaireuses


L'Association des Guides et Scouts de Monaco (AGSM) est le mouvement de scoutisme de la Principauté de Monaco. Il est placé sous la présidence d’honneur de S.A.R. la Princesse Caroline de Hanovre.

Les unités

  • Les Louveteaux et les Jeannettes de 8 à 11 ans
  • Les Guides et Scouts de 11 à 14 ans
  • Les Pionniers et Caravelles de 14 à 17 ans
  • Les Compagnons de 17 à 20 ans

La pédagogie en vigueur est la même que celle appliquée chez les Scouts et Guides de France (SGDF).

Historique

Le scoutisme se répandant en Europe, un groupe de jeunes gens sollicitèrent la compagnie des Sapeurs Pompiers de Monaco, afin de mettre sur pied une section du mouvement scout en Principauté. Le démarrage fut difficile : étant données les difficultés administrative rencontrées par le sergent Jean Bus de la compagnie des Sapeurs Pompiers, la décision fut prise d'affilier la future troupe scoute à un mouvement déjà existant au patronage Saint Charles de Monte-Carlo.

À ses débuts, la Troupe Saint Louis se composa de 14 membres et suivit les règlements des Éclaireurs de France. En 1920, La troupe Saint Louis fut affiliée aux Scouts de France qui venait d'être fondés à Paris et elle suivit les méthodes du Scoutisme catholique, selon les règlements de cette association.

Des problème de choix sur le programme technique à suivre amena après des changements à la tête du mouvement à la fermeture de la troupe ! Cet état de chose assez pénible pour les garçons et leurs amis dura heureusement peu de temps et la reprise des activités scoutes en Principauté fut cette fois désirée par l'autorité souveraine en 1922. Le prince Louis offre des tentes et du matériel au camp de Chamarande.

En 1926, Les Scouts de Monaco, troupe indépendante suit le règlement et porte l'insigne des Scouts de France. Le Chef-Scout est SAS le Prince Pierre de Monaco. l'Aumônier général est M. le Chanoine Cornette.

Toujours affilié à la France, la troupe resta en liaison avec les autres troupes de la Côte d'Azur et de Provence. La visite de Baden-Powell, de passage en Principauté en 1929 renforça le mérite de la troupe. Il fut reçut par le colonel Lobez (1869-1930), commandant supérieur de la principauté et président des scouts de Monaco. Les guides naissent peu de temps après.

La fin de la seconde guerre mondiale vit la formation des Scouts de Monaco à partir de la troupe Saint Louis.

Les scouts de Monaco participèrent au Jamboree de la Paix presque au grand complet, soit une quarantaine de garçons. Il y eut également des Guides dont la Princesse Grace de Monaco fût présidente.

Les liens avec les autres associations du scoutisme mondial demeurèrent très étroits au cours de cette période.

Les années 1960 seront des années importantes pour le scoutisme monégasque. En effet, les visites des hautes autorités du scoutisme mondial n'ont pas été seulement des visites de simples courtoisie, mais plutôt de véritables "inspections" (au sens scout du terme !), au cours desquelles ont été examinés les règlements des Scouts à Monaco, le déroulement de leurs activités, l'authenticité de la méthode.

En effet, par l'approbation de leurs statuts, les Guides et Scouts de Monaco sont constitués en association autonome, qui peut entrer à part entière dans le concert des nations qui composent le scoutisme mondial. Officiellement donc, le Mouvement Scout monégasque est membre de l'OMMS et de l'AMGE.

Après avoir été reconnue en 1990, par l'OMMS, comme une association scoute nationale accréditée, l'association devient membre à part entière de l'OMMS le 16 février 2014.[1]

Chefs

Troupe


Meute

  • Jean Bus : louvetier en 1926
  • Gaby Rainat nommé ACM en mars 1940 - CM le 23 juillet 1941
  • Lucette Grisard ACM le 23 juillet 1941
  • Charlotte Stagnetto : nommée ACM en novembre 1942


Chefs de Groupe (Scoutmetres de Groupe)

  • Lucien Bertrand nommé SMG en janvier 1939
  • Félix Ricci nommé SMG en décembre 1940

A propos de la pédagogie

Les Guides et Scouts de Monaco sont indépendants de la France, mais appliquent la nouvelle pédagogie mise en place par les Scouts et Guides de France. En effet, les revues et manuels pour les jeunes sont fournis par les SGDF, ainsi que les insignes et les tenues. De plus, les chefs et cheftaines suivent leur cursus de formation au sein des stages organisés par les SGDF.

A Monaco, il n'y a qu'un seul groupe. Il y a une peuplade de louveteaux-jeannettes, une tribu de scouts-guides, et une caravane de pionniers-caravelles. Il n'y a pas de compagnons pour le moment.

Les Guides et Scouts de Monaco ont participé au centenaire du scoutisme, au jamboree mondial en Angleterre. Ils étaient 16 pionniers-pionnières. Deux scouts de Monaco ont représenté leur pays sur l'île de Brownsea pour le lever de soleil du centenaire.



Notes et références