Marie-Thérèse Cheroutre

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marie-Thérèse Cheroutre
Marie-Thérèse Cheroutre
Marie-Thérèse Cheroutre
Commissaire Générale des Guides de France.
1924 · 4 janvier 2020

Personnalité guides de France

Guides de France.

Personnalité française

France.

Marie-Thérèse Cheroutre, née en 1924 à Sète, et morte le 4 janvier 2020, et une professeur de philosophie française. Elle a été Commissaire Générale des Guides de France de 1953 à 1979.

Biographie

Marie-Thérèse Cheroutre découvre le guidisme à Sète, juste avant la Seconde Guerre mondiale à l’âge de seize ans[1].

Diplômée d'études supérieures de philosophie et docteur en histoire, elle enseigne brièvement puis est appelée à Paris par les Guides de France où elle accueille en 1953 Lady Baden Powell en France au nom des Guides de France dont elle sera commissaire générale de 1953 à 1979[1].

Le 21 octobre 1978, elle publie dans Le Monde un article sur Éducation et Mixité qu'on peut considérer comme une défense du guidisme dans le combat féministe. Elle manifeste aussi beaucoup de réticence envers la coéducation prônée par les SDF. Elle est également membre du premier conseil d'administration de l'OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse) et se voit attribuer de nombreux autres mandats. Ainsi, elle est déléguée par le Scoutisme français aux conférences mondiales de l'AMGE (Association Mondiale des Guides et Eclaireuses) de 1957 à 1981.

De 1959 à 1965, elle assure une mission d'expertise à la Commission française de l'UNESCO qui attribue au mouvement scout en 1981 le premier Prix UNESCO de l'éducation pour la paix. Co-Fondatrice de la CICG (Conférence Internationale Catholique du Guidisme) reconnue en 1963 par le Saint-Siège, Marie-Thérèse Cheroutre en est la première secrétaire générale. Elle sera particulièrement en lien avec les guidismes d'Afrique et d'Amérique latine. De 1966 à 1972, elle est élue vice-présidente des OIC (Organisations Internationales Catholiques).

Ainsi, en 1968, elle co-fonde le CNAJEP (Conseil National des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire).

Elle a été vice-présidente du Conseil national de la vie associative (CNVA) et de 1984 à 1993, membre du Conseil économique et social (CES) où elle préside le groupe des Associations.

En 2000, elle obtient un doctorat d'histoire à l'université Paris 1 et publie sa thèse en 2002 « Le scoutisme au féminin » aux Editions du Cerf. Ses recherches l'amènent à participer aux travaux de la FONDA (Laboratoire d'idées de la vie associative) et de l'ADDES (Association pour le Développement des Données sur l'Economie Sociale).

Marie-Thérèse Cheroutre meurt le 4 janvier 2020 à l’âge de 95 ans[2].

Publications

Distinctions

  • Officier de la Légion d'honneur[2] ;
  • Officier de l'Ordre national du Mérite[2].

Voir aussi


Précédée par Marie-Thérèse Cheroutre Suivie par
Antoinette Reille
GdF.svg

Commissaire générale des Guides de France
de 1953 à 1979.

Marie-Edith Remilly


Guides de France Cet article fait partie de la série
Guides de France
Guides de France
Président : Liste des présidentes des guides de France
Commissaire générale : Liste des commissaires générales des guides de France
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : 1923 à 1966 : JeannettesGuidesGuides ainées

1966 à 2007 : JeannettesGuidesCaravellesJeunes en marche

Organes : {{{organes}}}
Évènements : {{{évènements}}}
Centres : Mélan - les Feux Nouveaux
Publications : JeannetteLa Guide de FranceCap LevantCalendriers
Histoire : Scouts et guides de France
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : PrésidentesCommissaires GénéralesAumôniers GénérauxCommissaires nationalesAutres personnalités...
UniformeLoi guideÉtendard

Notes et références