Enquête policière

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Enquête policière

jeu de réflexion

jeu de réflexion.

jeu de veillée

jeu de veillée.

jeu d'extérieur

jeu d'extérieur.

jeu d'intérieur

jeu d'intérieur.

Âges : dès 12 ans
Nombre de joueurs : plus de huit
Durée : {{{durée}}}
Équipes : éventuellement
Matériel :

éventuellement :

  • pièces à conviction
  • déguisements
Type de terrain : {{{type terrain}}}
Taille du terrain : {{{taille terrain}}}
Devient ennuyeux : {{{ennui}}}

L’enquête policière est un jeu qui peut aussi bien être utilisé durant la journée que pendant une veillée, ou même constituer à lui tout seul cette veillée. Dans ce cas, il a le grand avantage d'impliquer complètement le spectateur dans la trame de la veillée, chacun devant en effet s'efforcer de résoudre l'énigme posée.

L'équipe qui anime cette veillée doit en tous les cas construire une énigme policière cohérente et complète, elle doit particulièrement veiller aux relations entre les différents personnages et à leur emploi du temps. Chaque membre de cette équipe interprète un de personnages du drame, il devra alors s'efforcer de répondre aux questions de l'assistance pour faire progresser l'enquête, il doit donc connaître son personnage à fond, avoir réfléchi au plus de questions possibles et savoir improviser quelque peu, les questions des enquêteurs pouvant couvrir un éventail très large de possibilités. On peut imaginer des personnages tiers dans l'affaire, mais il ne faut pas oublier qu'on ne peut pas alors les interroger. L'équipe d'animation veille évidemment à adapter le niveau de difficulté de l'enquête à l'âge de l'assistance.

Elle peut se dérouler sous plusieurs formes selon que l'on désire faire jouer les spectateurs en équipes ou individuellement, faire progresser l'assistance à l'aide des étapes d'une veillée classique ou bien faire une veillée complètement différente.

Le tribunal

Dans ce type d'enquête, l'assistance ne quitte pas le coin veillée, les spectateurs peuvent jouer en équipe ou individuellement. Le meneur de la veillée est le juge et organise les débats, les autres organisateurs de la veillée sont les accusés. Les policiers qui ont mené l'enquête n'étaient pas très fins et ont inculpé tout les protagonistes, c'est donc à l'assistance de trouver qui sont le ou les vrais coupables parmi tous les protagonistes (on peut éventuellement compliquer un peu l'organisation du tribunal pour rendre celui-ci plus réaliste). L'assistance peut demander au juge d'entendre chaque témoin, chacun peut poser une question en demandant la parole au juge d'un geste de la main. Les interrogatoires peuvent être ponctués de chants et surtout de jeux qui fournissent à l'assistance des éléments du dossier.

A la fin de la veillée, chaque joueur ou chaque équipe propose sa version des faits, le premier à trouver a gagné.

Les spectateurs investigateurs

Dans ce modèle, les protagonistes se trouvent sur leur lieu de travail, ils sont répartis dans les coins de patrouilles qui sont autant de lieux de la ville. Les spectateurs jouent en équipe et vont questionner chacun sur son lieu de travail. A la fin de la veillée, tous le monde se réunis au coin du feu et propose sa version des faits, donne son coupable. L'équipe qui a trouvé le coupable, le mobile, les circonstances (ou à défaut celle qui s'en approche le plus) est gagnante.

Voir aussi


Cet article peut aider à préparer certains badges.