A new ssl certificate is installed on the ScoutWiki's. Everyone can now connect to the ScoutWiki again securely..

André Sonrier

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
André Sonrier
Pas d'image pour cette personne pour le moment

2 août 1906 · 21 mai 1992

Fondateur

Fondateur.

Personnalité scouts de France

Scouts de France.

Personnalité française

France.

Avec son frère Jean, André Sonrier est en 1925 l'un des 5 fondateurs de la future 1re Nancy des Scouts de France qui est à l'origine du fort développement du scoutisme SDF dans la région.

Très tôt, de 1928 à 1931, soit bien avant la séparation de 1964 conduite par François Lebouteux, il expérimente la séparation en deux de la branche éclaireurs en fonction de l'âge, situant l'âge charnière à 14 ans, cet essai avait apparemment été une belle réussite.

Il ne s'agissait pas d'avoir deux unités autonomes mais de répartir les jeunes en patrouilles juniors avec un CP de 14 ans, travaillant sur la seconde classe et patrouilles seniors avec des patrouillards et un CP plus âgé visant un niveau de première classe. Les assistants se répartissaient l'animation des deux sections. Cela évitait de détruire le système des patrouilles, permettait de confier des responsabilités pédagogiques aux assistants. André Sonrier qui fut scoutmestre de troupe puis de groupe appelait cela le système Barclay car il aurait été décrit par Vera Barclay. Il mentionne l'expérience dans la revue Le Chef du 13 mai 1930, p. 234. Le Père Sevin aurait même mentionné les suggestions de Miss Barclay dans la même revue, numéro daté d'avril 1928. Miss Barclay étant une proche collaboratrice de Baden-Powell il ne semble pas que ce dernier ait soulevé des objections. La Grande Bretagne adoptera le système des Seniors Scouts au cours de la seconde guerre mondiale.

Il anima une quinzaine de CEP à Gimont près de Metz à partir de 1931.

Fonctionnaire des finances, pendant la guerre il devient directeur de L'Escoute, revue des Scouts de France. En 1944, il est commissaire national Éclaireur par intérim.

A la fin de sa vie, il est hostile aux nouvelles orientations du mouvement et meurt en 1992.

Voir aussi