The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

1re Chamarande

De Scoutopedia
Révision datée du 12 février 2019 à 10:42 par Florian (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Chamarande Disambig.svg


15-17 septembre 1927 - La 2ème Chamarande

La 1re Chamarande était chez les Scouts de France l'unité provisoire formée par les futurs chefs brevetés lors d'un cours au camp-école de Chamarande.


Pendant la durée du cours, les organisateurs représentaient la maîtrise de la troupe et le DCC était réputé être le chef de troupe. La maîtrise siégeait donc au Kraal.

Les stagiaires étaient répartis dans quatre patrouilles, elles-mêmes provisoires dans leur composition mais pérennes dans leur dénomination :les Coucous, Ramiers, Corbeaux et Coqs. Il y avait d'autres totems si la session était nombreuse¹ ainsi les Hiboux ou les Piverts. Ces six totems sont représentés sur divers documents utilisés lors des cours. Même Pierre-Louis Gérin suit en 1936 le 31e Cours de Chamarande dans la patrouille du Faucon. Chaque patrouille avait son coin de pat', avec sa tente, sa "popote" (coin-cuisine) etc. qui était situé dans les bois à l'écart des autres. Les stagiaires y jouaient successivement tous les rôles existants dans une patrouille.

Après le cours, les nouveaux brevetés de la badge de bois étaient considérés comme membres définitifs à l'exemple de la 1re Gilwell. Ainsi le Père Sevin signait certains courriers "J.Sevin, SJ, 1re Cham."

La 1re Chamarande avait sa bande de groupe et son chant. Elle avait aussi son étendard qui pourrait être conservé au Musée scout de Las Vegas[réf. nécessaire].


Il y avait aussi une 2e Chamarande, celle-là moins officielle, formée des Lévriers, des intendants et, éventuellement, de la patrouille des estafettes, formée de jeunes scouts parisiens. Au camps-école de louvetisme, les cheftaines formaient la 1re Meute Chamarande.

De la même façon la 1re Lourdes était à la fois provisoire puisque qu'annuelle mais pérenne. Voir Foulards Blancs.