The ScoutWiki Network server was upgraded on November 20th, 2019. The maintenance is now over. Please inform us in Slack or via email support@scoutwiki.org if you encounter any unexpected errors – it's possible the upgrade has missed something. Thanks and happy scoutwiki'ng!

Veillée diapo

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La veillée diapo est un type de veillée où le fil rouge est constitué d'une série de «diapositives» accompagnées d'une voix-off. La succession de ces «diapositives» sert à introduire les chants, jeux et sketches de la veillée.

Préparation

Deux choses sont à préparer pour une veillée diapo : une histoire, et des diapos.

L'histoire

La base d'une veillée diapo est une histoire, qui servira de fil rouge à la veillée. Cette histoire devra servir de lien ou de transition entre les différents moments de la veillée.

Par exemple, si l'histoire raconte que la troupe part camper, on peut introduire l’alphabet scout, qui commence par «Un jour la troupe campa …»

Il est important de commencer par mettre au point l'histoire, sur laquelle on greffera ensuite les diapositives. Cette histoire n'est pas forcément très logique, ni très sérieuse ; par contre, il faut qu'elle suive soigneusement la courbe de veillée, pour éviter de mettre des gags en fin de veillée, ou d'être trop ennuyeuse au milieu.

Les diapositives

Les diapositives sont en réalité des tableaux statiques constitués par des scouts, qui représentent un moment de l'histoire servant de fil rouge, de la même façon que si on avait pris une photo à cet instant précis de l'histoire.

Il est important que les acteurs ne bougent pas sur la diapo, leur position et les accessoires dont ils sont munis doivent suffire aux spectateurs à comprendre ce dont il s'agit.

Les acteurs se positionnent derrière un rideau (une couverture, un drap, voire une bâche, mais il ne doit pas laisser passer la lumière) ; celui-ci est abaissé lorsqu'il faut montrer la diapo, puis remonté après pour que les acteurs puissent se mettre en position pour la diapo suivante.

Les scènes représentées par les acteurs ont tout intérêt à être légèrement outrancières, et/ou à comporter un détail comique lorsqu'on est en haut de la courbe de veillée ; de même, lorsqu'on sera en fin de veillée, il faut soigner l'effet dramatique des diapos.

Déroulement

La voix-off, constituée d'un narrateur situé hors de vue des spectateurs (derrière eux, ou hors de la zone éclairée par le feu), raconte l'histoire pour introduire les différents composants de la veillée. Dès qu'une diapositive vient illustrer son propos, il se tait pour laisser les spectateurs admirer la diapo.

Il est préférable que le texte du narrateur se contente d'introduire la diapo, sans décrire précisément ce qui sera dessus ; de même, après que celle ci a été vue, il ne doit pas redire ce qu'on a déjà vu. L'astuce consiste à lui faire dire avant juste le minimum nécessaire pour que les spectateurs comprennent ce qu'ils vont voir, tandis que les diapos seront suffisamment parlantes et comporteront assez de détails pour retenir l'attention des spectateurs.

Une fois que la diapo a été vue, le rideau est remonté et le narrateur reprend son histoire. A chaque fois qu'il arrive à un point introduisant un jeu ou un chant, un meneur apparaît sur scène pour diriger le jeu ou le chant. Une fois ceux-ci effectués, le narrateur reprend l'histoire.

Voir aussi


Cet article peut aider à préparer certains badges.