The ScoutWiki Network server was upgraded on June 3rd, 2020. We're currently seeing some problems with long page loads on certain pages (for example Recent changes on large wikies). Sorry for the inconvenience!

Vareuse

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Historique

Juja, vareuse allemande à capuche

Baden-Powell a dessiné une chemise scoute qui s'inspire des chemises militaires britanniques portées en Inde et en Afrique. A l'origine, l'uniforme des soldats de l'armée britannique était composé d'une chemise sous-vêtement portée sous un épais survêtement. C'était un uniforme trop chaud pour le climat du sous-continent indien. Ils ont alors acheté des chemises longues traditionnelles afganes (appelées kameez) qu'ils ont raccourcies pour pouvoir les porter dans le pantalon. La production de cette chemise militaire s'est alors développée en Inde (où était cultivé le coton) pendant tout le XIXème siècle.

Il y a aussi la chemise portée dans le bush australien, qui servira de modèle aux première chemises scoutes de ce pays (vous pouvez la réaliser vous-même).

Toutes ces chemises sont fermées sur le devant et s'enfilent par le col.


Dans les pays froids et tempérés, des mouvements scouts ont adopté la vareuse, un survêtement qui se porte par dessus une chemise ou un maillot.

  • En France, elle trouve son origine dans la vareuse traditionnelle des marins.
  • En Allemagne, c'est la traditionnelle juja (juja des DPSG), une vareuse à capuche qui a été adoptée dans les années 1920 par la plupart des mouvements de jeunesse.

La vareuse des chefs scouts

Dès mai 1912, l'Espérance, revue mensuelle de l'UCJG indique que les chefs adultes portent en France un veston kaki à quatre poches et martingale. En fait c'est le décalque de la vareuse ou tunique de type militaire que revêtent souvent BP et les chefs scouts britanniques. Après la première guerre mondiale les chefs français accentuent le caractère militaire du vêtement en y fixant leurs décorations. Une cravate, et non un foulard, était portée avec ce vêtement de représentation.

En 1939 sur le catalogue de La Hutte, la vareuse de commissaire en gabardine de laine kaki entièrement doublée coute 220 francs. Celle, plus simple, en drap kaki est à 75 francs.

Pendant la guerre de 1939-1945, cette vareuse est souvent remplacée par un blouson qui conserve une allure militaire. Puis le vêtement cérémoniel de haut du corps à usage des chefs et spécialement des commissaires disparaît en France et dans les autres pays d'Europe. Par contre il subsiste dans certains pays.

La vareuse contemporaine

Vareuse EEIF

La vareuse est portée dans plusieurs mouvements :

  • chez les EEIF, la vareuse ('houltsa en hébreu) de couleur miel, est le support des visualisations du jeu scout. C'est une vareuse de marin avec deux poches de poitrine et des pattes d'épaules. Les EEIF ont fait le choix d'un survêtement d'uniforme dans les années 1970 afin de pouvoir mettre dessous un pull en hiver et un T-shirt en été, et ne plus avoir comme uniforme des chemises déboutonnées avec des boutons arrachés...
  • certains groupes des EEDF, notamment le groupe de Lambersart qui porte une vareuse bleu marine.
  • chez les Scouts et guides de France, les scouts et guides marins portent une vareuse d'uniforme bleu marine en sus de l'uniforme commun à tous les membres. Dans la Proposition Patrouilles, tous les membres peuvent porter la vareuse : bleu ciel pour les loups, responsables louvettes-louveteaux et les guides, "chamois" pour les scouts à partir de l'âge éclaireur.