A new ssl certificate is installed on the ScoutWiki's. Everyone can now connect to the ScoutWiki again securely..

Tente en hiver ou sous la pluie

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Montage de tente tempête

Tente tempête.JPG

Lorsqu'une tente prend l'eau, c'est souvent parce que la toile de tente et le double-toit se touche, pour éviter ça, il vaut mieux alors tendre la toile du double-toit à fond et ne pas hésiter à détendre un peu la toile de tente. Pour éviter le contact entre le double toit et la tente, il peut être nécessaire de disposer des cordages en X sous le double toit en les attachant d'une part en haut des mâts de la tente et de l'autre solidement dans le sol à l'aide de pieux. Ceux-ci soutiendront le double toit en cas de charge forte : grand vent ou neige. En cas de bourrasques de vent, il est possible de renforcer l’ensemble en effectuant le même montage au dessus du double toit. Le double-toit ainsi prisonnier ne pourra pas s'envoler.

Eviter la pluie

Tranchée.JPG

Une tente bien montée ne craint pas les infiltrations d'eau par le haut, mais il faut aussi se prémunir de l'eau de ruisselement :

  • choisir correctement l'emplacement de la tente, éviter les creux ou les bas de pente, qui seront rapidement inondés.
  • il est souvent indispensable de creuser une tranchée tout autour de la tente. Elle doit avoir entre 10 et 20 cm de profondeur pour 20 à 30 cm de large, elle se déverse dans un puits ou dans la pente.

La neige

Tente dans la neige posée sur une bâche

Si il a peu neigé, on peut balayer la neige. En revanche, si la couche est importante , il ne faut surtout pas la déblayer avant de planter la tente mais au contraire la tasser en une couche la plus épaisse possible pour s'isoler du sol qui est nettement plus froid : en effet, la neige est un très bon isolant. On peut étaler sur le dessus un mélange de feuilles mortes et de neige, même lorsqu'il n'a pas beaucoup neigé, on peut réunir la neige pour se faire ce tapis isolant. On peut aussi entourer la tente d'un petit mur de neige pour l'isoler du vent.

La nuit sous la tente

Dans un espace suffisamment restreint, la chaleur humaine peut amener la température jusqu'à un niveau acceptable. Plus on est serré et plus la tente est petite, et plus la température est haute.

Si la tente est bien cloisonnée, la plus grande perte de chaleur se fait par le sol, aussi faut-il s'arranger pour être le mieux isolé possible. On peut pour cela utiliser des tapis de sol individuels en mousse (ou carré mat) qui sont très efficaces et/ou du papier et carton en épaisseur supplémentaire.

L'humidité est l'ennemie de la chaleur, aussi avant de se coucher il est recommandé de se changer complètement pour ne pas avoir de vêtement mouillé par la sueur. Il est aussi conseillé d'activer un peu ses muscles pour réchauffer plus vite l'air qui se trouve dans le sac de couchage. Inutile de se couvrir trop quand on se couche, mais mieux vaut prévoir d'avoir une couche supplémentaire à portée de main pour le classique coup de froid vers 5 h du matin (qui est l'heure la plus froide de la nuit). Se couvrir la tête est une garantie pour avoir chaud, en effet la majeure partie des pertes de chaleur se fait par la tête, il vaut donc mieux serrer la capuche du sac de couchage pour couvrir le haut du crâne, et si on en n'a pas, mettre un bonnet.

Si l'on craint de remettre des vêtements glacés le lendemain matin, on peut mettre son T-shirt de dessous à l'intérieur de son sac de couchage, pour qu'il soit chauffé par le corps. A éviter avec l'uniforme, qui serait froissé.


Cet article peut aider à préparer certains badges.