Quart-bois

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Le quart-bois ou quart de bois est une méthode de réalisation d'une rainure horizontale sur un rondin ou une perche de bois, permettant d'y dégager une partie plane pour y poser des planches ou des baliveaux.

Utilisation

Le quart-bois est utilisé pour réaliser des plateformes plus esthétiques et plus solides (plateau de table notamment).

Avantage esthétique : vu de côté, une plateforme réalisée avec un quart-bois ne présente que la partie non travaillée de la perche qui supporte la plateforme, et est donc plus esthétique qu'une claie.

Avantage technique : le quart-bois assure le maintien vertical et latéral des éléments de la plateforme (planches ou baliveaux), sans ficelles. Outre l'absence de ficelles, son avantage par rapport à la claie est d'assurer le maintien latéral : le bord vertical du quart-bois empêche les éléments de la plateforme de glisser sur le côté, ce qui peut arriver avec une claie, notamment si elle est mal serrée (ce qui arrive fréquemment).

Par ailleurs, il s'agit d'une technique de travail du bois moins fréquente que les mi-bois ou tenons-mortaises. Sa facilité de réalisation, comparée à sa relative rareté, en fait un bon moyen d'obtenir facilement des points dans les concours d'installations.

Réalisation

Outils nécessaires

Le quart-bois est une méthode facile à mettre en œuvre à n'importe quel moment de la construction des installations, puisqu'elle ne demande que peu d'outils :

  • un ciseau à bois
  • un maillet (en bois de préférence : il faut éviter les marteaux métalliques pour taper sur les manches en bois ou en fibre des ciseaux, car ils les font éclater).

Grâce à ce faible besoin en outils, il est tout à fait possible de faire réaliser les quarts-bois par un scout pendant que le reste de la patrouille emploie scies et tarières à d'autres travaux.

Bois à privilégier

La rainure du quart-bois tend naturellement à suivre la fibre du bois : mieux vaut donc choisir des bois droits pour en réaliser. L'idéal est le châtaignier, mais les résineux ou le bouleau peuvent y convenir, s'ils ne sont pas vrillés. Mieux vaut également privilégier des bois tendres, plus faciles à travailler au ciseau.

Il n'est pas impossible de réaliser un quart-bois sur un bois vrillé ou noueux, ni dans sur un bois dur, mais il faudra faire plus attention pour que la rainure reste bien horizontale, et ne suive pas la fibre du bois lorsqu'elle tourne. Si on ne fait pas attention, on peut facilement se retrouver avec un quart-bois qui tourne de 45 °, voir 90 °! Dans ces cas-là, forcément, son intérêt est nettement plus limité … Face-wink.svg Toutefois, il est possible de rattraper le coup si on ne s'en aperçoit pas trop tard.

Pour ces raisons, il est cependant recommandé d'utiliser un bois droit et tendre pour commencer les quarts-bois, et de ne se lancer sur les bois plus difficiles qu'après avoir acquis une certaine expérience.

Méthode

Avertissement Attention !
Comme pour tout travail, il est important de s'assurer que la pièce que l'on taille est bien maintenue. Travailler au ciseau sur une pièce non ou mal maintenue peut conduire à faire tourner le quart-bois, ou à faire déraper le ciseau lors de la taille, ce qui peut entraîner des blessures.
Ces informations sont données à titre documentaire. Scoutopedia ne saurait être tenu responsable d'incidents survenus au cours de l'utilisation de ces techniques.

Première étape : découpe verticale

Répéter l'opération sur toute la longueur souhaitée.
  • En tenant le ciseau verticalement, le côté biseauté vers la partie à éliminer, la largeur parallèle au sens de la rainure (et au sens de la fibre), à l'emplacement souhaité pour la bordure verticale , soit à peu près au milieu de la largeur de la pièce, l'enfoncer d'une profondeur égale à la hauteur souhaitée pour le quart-bois.
  • Retirer le ciseau. S'il ne sort pas tout seul, ce qui est normal, l'incliner d'un côté puis de l'autre pour écarter les fibres et pouvoir le retirer plus facilement.
  • Recommencer l'opération juste à côté, et ainsi de suite, de façon à obtenir une ligne courant sur toute la longueur souhaitée pour le quart-bois.

Remarque : Selon le besoin, la longueur du quart-bois peut s'étendre sur une partie de la perche seulement, ou sur son ensemble (le quart-bois sera alors ouvert aux deux bouts). Dans ce cas, passez directement au dégagement.

Deuxième étape : marquage des extrémités

Marquage d'une extrémité.
  • En tenant le ciseau verticalement, le côté biseauté vers la partie à éliminer, la largeur perpendiculaire au sens de la rainure (et de la fibre), au niveau souhaité pour une extrémité du quart-bois, l'enfoncer d'une profondeur égale à la hauteur souhaitée.
  • Retirer le ciseau, en l'inclinant vers l'extérieur.
  • Réaliser la même opération pour la deuxième extrémité le cas échéant.


Troisième étape : dégagement

Répétez l'opération sur toute la longueur, en reculant le ciseau à chaque fois.

Commencer le dégagement à 1 ou 2 cm d'une extrémité de le pièce, et reculer progressivement vers l'autre bout.

  • Tenir le ciseau légèrement incliné, le côté biseauté vers l'arrière. Attention à éviter qu'il ne dérape vers l'extérieur.
  • En tenant fermement le ciseau, et en s'assurant du bon maintien de la pièce, enfoncer le ciseau jusqu'à la profondeur souhaitée. Le ciseau doit suivre naturellement une trajectoire arrondie, commençant à couper quasiment verticalement et finissant horizontalement.
  • Une fois l'extrémité atteinte, recommencez l'opération 1 ou 2 cm en arrière, jusqu'à atteindre l'autre extrémité.
  • Selon la dureté du bois, l'affûtage du ciseau et votre aisance, vous pouvez placer les intervalles à des distances plus ou moins grandes ; si vous choisissez de grands intervalles, attention à bien maintenir la profondeur (le ciseau a naturellement tendance à remonter).


Cet article peut aider à préparer certains badges.