Projet éducatif des guides catholiques de Belgique

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Guides Catholiques de Belgique.svg

L’association des Guides Catholiques de Belgique est fondamentalement un Mouvement éducatif s’adressant aux enfants et aux jeunes. Son objectif est de former ses membres à devenir des CRACS (des citoyens responsables actifs critiques et solidaires), des adultes épanouis et intégrés dans la société qui, par leur action et leur vie dans la société, rendent "le monde un peu meilleur qu’ils ne l’ont trouvé" (Baden-Powell).

Faire du guidisme, c’est choisir personnellement dans quel monde on souhaite vivre. Les GCB souhaitent aider les enfants et les jeunes à rêver, agir et construire une vie qui a du sens. En cela, nous leur proposons :

1. Un projet pour la société, par l’apprentissage de la vie en groupe : leur permettre de créer leur équipe, de la bâtir et d’y entreprendre ce qu’ils désirent.


2. Un projet pour l’individu, par la réalisation de soi : leur permettre de se construire eux-mêmes, de prendre en main leur propre éducation, en référence à leurs goûts et à leurs rêves et en référence à un certain nombre de valeurs proposées par le Mouvement et librement acceptées.

Notre animation repose sur les principes suivants :

Le guidisme permet la progression dans et par le groupe

Le groupe permet à chacun de trouver sa place, de développer ses talents, de vivre avec les autres. Il est aussi un lieu de construction personnelle car la personne ne se construit pas sans le rapport à l’autre.

Par l’évaluation, la prise de conscience de ce qui a été vécu permet la progression de chacun et du groupe. Tenir conseil est également un moyen proposé par le Mouvement pour apprendre à vivre ensemble.

Le guidisme repose sur l’action bénévole

Toute action des GCB est menée pour les jeunes et par les jeunes. L’engagement chez les GCB se fait sur base du volontariat. Il repose fondamentalement sur l’action bénévole sans laquelle une telle offre d’animation ne pourrait être proposée. Le caractère bénévole de l’engagement permet de poser d’emblée la limite de l’utilitarisme et des relations marchandes.

Le guidisme est un mouvement d’éducation par l’action

C’est par l’action que les enfants et les jeunes se confrontent à la réalité et qu’ils vivent des expériences au coeur des grandes questions du monde. Notre méthode éducative part toujours de l’intérêt des enfants et des jeunes. Progressivement, chacun prend sa part de responsabilité et acquiert les compétences nécessaires pour la réussite du projet commun.

Le jeu et l’utilisation de la symbolique sont des moyens d’éducation par l’action.

Le guidisme propose des valeurs

Celles-ci sont énoncées dans la Loi guide reprise dans la Charte des GCB : l’écoute, le partage, la simplicité, la solidarité, l’amitié, la fidélité à ses engagements, l’égalité, l’honnêteté, la sincérité, le service, la générosité, le respect de l’autre, de soi et de la vie, l’ouverture aux autres et aux autres réalités. Les GCB veulent également donner la possibilité de vivre des valeurs telles que : la gratuité, la liberté responsable, la justice, la dignité humaine, l’épanouissement de chacun. Les enfants et les jeunes sont invités à en prendre conscience, en faire l’expérience et par là, les approfondir. Ils trouvent alors des repères pour avancer sur leur propre chemin.

La Loi, la Promesse et sa préparation et les autres activités de recherche de sens sont des moyens proposés pour atteindre notre objectif d’éducation aux valeurs.

Le guidisme a confiance a priori dans l’enfant et dans le jeune

Avoir un préjugé favorable sur l’enfant, le jeune, c’est le croire capable de prendre en main son propre développement. Cela lui permet de construire son identité et de développer sa personnalité.

La confiance a priori faite à l’enfant et au jeune est un moyen d’éducation au sens des responsabilités.

Le guidisme propose une éducation au sens des responsabilités

Ceci suppose que l’action proposée corresponde à la réalité (âge, sexe, personnalité) des enfants ou des jeunes qui la mènent.

Nous voulons :

  • leur permettre de prendre des initiatives, des responsabilités personnelles et de groupe en vue du bien commun,
  • leur permettre d’accéder à des responsabilités sans être enfermés dans des rôles sociaux ou des modèles traditionnellement masculins ou féminins,
  • que la vie en groupe soit vécue comme apprentissage de la vie sociale, de la cogestion, du partage, du dialogue et de la critique constructive.

La vie en sizaine, en patrouille et les différentes responsabilités qui y existent sont des moyens proposés par notre Mouvement.

Le guidisme prône la priorité au "plus être" plutôt qu’au "plus avoir"

Ce choix permet aux enfants et aux jeunes de vivre pleinement, au-delà des envies générées par la course à la consommation et promeut le développement durable. Cette priorité a de nombreuses conséquences pédagogiques :

  • nous utilisons des moyens simples : les guides ne négligent pas les techniques modernes à condition que l’enfant et le jeune puissent exercer des responsabilités réelles et ne pas agir en simples consommateurs,
  • nous suscitons l’expression et la créativité,
  • nous développons, depuis la Chaumière jusqu’à l’équipe de cadres, toutes les possibilités de relations, de participation, d’apprentissage de la concertation,
  • nous développons la simplicité et le respect dans nos rapports humains et sociaux.

La vie dans la nature est un moyen pour apprendre aux enfants et aux jeunes à discerner l’essentiel du superflu. Ils y apprennent qu’on peut vivre heureux sans confort et qu’il est important de la respecter.

Le guidisme se veut ouvert à tous

Ceci implique que notre guidisme doit être ouvert à tous les jeunes qu’il attire et qu’il soit compréhensible par eux. Nous devons être attentifs à adapter toutes les activités aux réalités de chaque groupe. Dans nos groupes, nous prônons l’intégration de moins valides (handicapés physiques, mentaux ou sensoriels) et le mélange des cultures, des nationalités, des croyances, des différences sociales et économiques et des différences de niveau d’éducation et d’instruction. Ces différences ne doivent pas être gommées mais transformées en atouts.

Nous voulons ainsi permettre à tous, enfants et jeunes, d’être eux-mêmes et d’être reconnus dans ce qu’ils sont pour que chacun puisse développer sa personnalité et vivre sa propre identité.

Le guidisme est actif dans la société

Le guidisme n’est pas une idéologie. Nous voulons, à travers nos méthodes d’animation, aider les enfants et les jeunes à développer le sens du concret et l’esprit pratique. Par son invitation à s’ouvrir aux grandes questions de société et par les actions de solidarité auxquelles il participe, le Mouvement permet de prendre conscience de son rôle de citoyen.

Le guidisme propose une recherche de sens et de foi

Le guidisme est un espace pour réfléchir au sens de la vie et à la solidarité à laquelle chacun est appelé. Nous proposons de vivre cette quête en lien avec l’Evangile et la tradition chrétienne qui ont façonné notre association. Sachant que "catholique" vient de cathos qui signifie universel, nous choisissons une identité chrétienne ouverte, accueillante envers ceux qui ont d’autres convictions, religieuses ou non. Cet accueil requiert un profond respect du parcours de chacun en même temps qu’un soutien de chacun dans son cheminement personnel. Le guidisme souhaite être une occasion pour chacun de découvrir la présence de Dieu dans sa vie, en lui et dans les autres. La découverte de Dieu est offerte à chacun, dans le respect de sa liberté et de son cheminement. La dimension spirituelle se vit et se partage dans la vie quotidienne comme dans des moments spécifiques.

Même si chaque membre des GCB ne reconnaît pas Dieu présent au coeur de sa vie, sa quête de sens et son engagement contribuent à l’élaboration d’un monde plus juste et plus humain.

Dans l’animation concrète :

Dans l’animation concrète du Mouvement, les animatrices et animateurs de groupe jouent un rôle primordial et irremplaçable. Pour remplir leur fonction, ils sont soutenus par des animateurs d’Unité. Le rôle des cadres du Mouvement est l’aide et le soutien aux Unités.

Afin de répondre au mieux aux attentes des membres du Mouvement et pour aider les staffs et les équipes de cadres à accomplir leur mission le mieux possible, les GCB développent une politique de formation permanente qui aide chacun à :

  • se connaître,
  • développer ses aptitudes à l’animation,
  • analyser son action éducative,
  • développer son imagination et sa créativité,
  • développer son enthousiasme,
  • développer sa formation citoyenne.

Mars 2008.

Source


Guides catholiques de Belgique Cet article fait partie de la série
Guides catholiques de Belgique
Guides catholiques de Belgique
Président : Sophie Stevens
Commissaire : (aucun)
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : Nutons (5 à 7 ans) • Lutins (7 à 11 ans) • Guides Aventures (11 à 15 ans) • Guides Horizon (15 à 17 ans) • Route (plus de 17 ans)
Organes : {{{organes}}}
Évènements : JAMbe
Centres : {{{centres}}}
Publications : Le grand livre des nutonsTempo
Histoire : Histoire du scoutisme en Belgique
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : Présidente fédéraleResponsables fédéraux
LoiProjet éducatifUniformePortail de progression