The MobileFrontend should be working again on the ScoutWikis

Paul Thisse

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Paul Thisse
Pas d'image pour cette personne pour le moment

21 juillet 1896 · 28 mars 1991

Personnalité scouts de France

Scouts de France.

Personnalité française

France.

Paul Thisse (1896-1991) est une personnalité des Scouts de France en Savoie.

Biographie générale

Né à Metz le 21 juillet 1896, Paul Thisse fait ses études primaires dans une école de filles catholiques, puis secondaires au Gymnasium (lycée) dont il sort en 1915, à 19 ans, âge obligatoire pour obtenir la bachot dans le système allemand. Pendant cette dernière année de lycée, son professeur d’histoire, proche des idées de Romain Rolland, fait l’éloge funèbre de Péguy qui deviendra un maître pour Paul Thisse tout au long de sa vie. En 1915-1916, il fait des études de mathématiques à Francfort.

A la fin de la guerre, il contracte la grippe espagnole et doit se rendre à Vence dans une maison de santé où un couple de jeunes russes l’introduisent dans la « division socialiste ». De retour à Strasbourg, il poursuit ses études et adhère à la SFIO. A partir de 1922, période d’angoisse, il sent que, pour lui, le politique n’est pas suffisant, il est à la recherche d’autre chose. Il découvre le théâtre de Jacques Copeau, entreprend la lecture de deux auteurs qui ne le quitteront plus : Nietzsche et Péguy. Copeau dira « personne ne lit mieux Péguy que moi, mais personne n’en parle aussi bien que lui ». En 1925, il fait un premier séjour chez les dominicains, entre dans la mouvance des étudiants catholiques, envisage le sacerdoce, mais finalement prépare l’agrégation de mathématiques qu’il obtient en 1926.

Il est nommé professeur au lycée Berthollet à Annecy où se déroulera toute sa carrière. A cette époque, il rencontre Simone Thesmar qui fait des études de philosophie. D’origine protestante, elle s’est convertie au catholicisme et envisage également d’être religieuse. Ils se marient à Strasbourg le 30 avril 1928. C’est aussi le temps du début de son amitié avec Copeau dont le retour vers la religion est parallèle au sien. Il le fait venir régulièrement à Annecy pour des lectures. Les années 1930 sont marquées par son engagement dans le syndicalisme chrétien et dans le scoutisme. A côté du scoutisme, il organise chez lui des réunions entre chrétiens pour entretenir « une vie intérieure ». Pendant les vingt dernières années de sa vie, Paul Thiss est devenu le « Vieux Thisse » et continue à être la « conscience historique » de l’équipe d’Annecy. Il décède à Annecy le 28 mars 1991.


Scoutisme

En janvier 1935, il devient commissaire[1] Scouts de France en Savoie et lance à Annecy les comédiens routiers. En mai 1943, pour la fête de Jeanne d'Arc, le préfet veut faire défiler les scouts à côté de la future Milice (le S.O.L). Thisse alors chef de groupe, refuse. Le soir, il fait représenter un jeu scénique devant la cathédrale sur la Vierge Marie, Libératrice du royaume, ce qui est intolérable pour les autorités.

Eugène Dary, commissaire national Sud, le fait passer à Vichy en Cour d'honneur pour "déloyauté" et "indiscipline" dans la transmission des ordres. Mais Paul Thisse a démissionné et rejoint la Résistance.



Notes et références


  1. CAD Route, District d'Annecy.