Orde Charles Wingate

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Orde Charles Wingate
Orde Charles Wingate
Militaire britannique, donnée en exemple pour les Raiders par Michel Menu
26 février 1903 · 24 mars 1944

Personnalité britannique

Royaume-Uni.

Orde Charles Wingate (26 février 190324 mars 1944) est un général de l'armée britannique durant la Seconde Guerre mondiale.


Militaire ayant des idées peu conformistes, il sert en Palestine, combat en Éthiopie puis il est envoyé en Birmanie. Wingate, spécialiste de la contre guérilla, y organise notamment les Chindits, des commandos aptes au combat dans la jungle contre les japonais. Dans la veine des forces spéciales, ces troupes mènent deux grandes opérations : la première, en février 1943, nommée Longcloth, était une expédition de 3 000 hommes qui marchèrent sur 1600 km à travers la jungle ; la deuxième opération, Thursday, en mars 1944, était à une échelle plus grande avec 20 000 hommes.

Wingate meurt dans un accident d'avion.

L'expérience Chindit fut revendiquée comme modèles pour les Raiders de Michel Menu et Wingate parfois comparé au Baden Powell d'avant Mafeking. Menu exalte par cet exemple les qualités de grands professionnels durement entraînés des combattants ainsi que les qualités de courage et d'abnégation. L'univers particulièrement hostile dans lequel ces combattants évoluaient, et dans lequel ils ne renoncèrent jamais à avancer, est ainsi décrit dans différentes publications de Menu.

Voici ce qu'écrit par exemple Menu sur les hommes de Wingate :

« L'action de Wingate se déroule de 1942 à 1944 sur des terrains "que n'importe quel commandant résolu eût considérés comme infranchissables" (Gal. S. Sewell). [...]
Les Raiders avaient été recrutés parmi des hommes tout à fait ordinaires... mais "grâce à des mois d'entrainement spartiate, ils supportèrent bien des fatiques et d'incroyables privations". Voilà ce qui nous intéresse chez les Raiders.
"Allons-y, dit Wingate, nous nous fraierons un passage en arrachant l'herbe brin par prin. C'est ce que firent les Raiders. Ce fut une bataille acharnée de l'homme contre la jungle. Ils marchaient en file indienne en prenant la tête chacun leur tour. Il fallait écarter et coucher à la main les brins d'herbe qui coupaient comme des lames de rasoir. au bout de quelques minutes de ce travail, le sang jaillissait de la paume de leurs mains, de longues égratinures leur balafraient les bras et front, leur chemise était en lambeaux... Au bout de quatre heures, ils n'avaient couvert que 450 mètres"... (Ch. J. Rolo). Voilà ce qui nous intéresse chez les Hommes du Raid : envers et contre tout, ils avancent.
Une autre chose nous séduisait. À travers le Wingate des commandos birmans, nous retrouvions la silhouette du Baden-Powell et de la Police sud-africaine. [...]
Les qualités que nous retenons des Raiders de Wingate, nous les emloierons à la paix »

Néanmoins, bien que célébrées par la propagande britannique, sans préjuger du courage des troupes engagés, les opérations menées par Wingate n'ont pas été aussi décisives que ce que l'on pourrait croire et les échecs qui ont pu avoir lieu ne sont pas décrits chez le fondateur des Raiders-scouts.

Liens

Bibliographie

  • Wingate raider en Birmanie, par Willy Bourgeois aux éditions Marabout, 1957.