Groupe SGDF XIe Nancy - Notre Dame de Lourdes

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
LOGO MINIS ENJ.svg    En France, ce groupe fait partie d'un des neuf mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
XIe Nancy - Notre Dame de Lourdes
Groupe SGDF XIe Nancy - Notre Dame de Lourdes
Icon scout and guide.svg
Groupe mixte
Fondation :
Fondateurs :
Fermeture : {{{fermeture}}}
Chef(s) actuel(s) :
Coordonnées
Adresse : Paroisse Notre Dame de Lourdes

Avenue du Général Leclerc
Nancy

Téléphone :
E-mail :
[mailto: ]
Site web :
[ ]
Unités

8-11 ans

  • Ronde 23e
  • Meute e

11-14 ans

  • Compagnie e
  • Troupe 11e

14-17ans

  • Caravelle 6e
  • Poste 11e

17-21ans

  • Relais compas-JEMS 11/6e

48° 40' 24.00" N, 6° 10' 31.00" E




La XIe Nancy - Notre Dame de Lourdes des Scouts et guides de France est issu de la fusion de la VIe des Guides de France, et de la 11e des Scouts de France Notre Dame de Lourdes. Ce groupe est composé de près de 100 jeunes et jeunes adultes. Il est caractérisé par la séparation choisie des garçons et des filles.

Histoire

Scouts de France : 11e Nancy - Notre Dame de France

  • 1930 : l’abbé Simonin - vicaire - et le chanoine Loevenbruck - curé bâtisseur - réfléchissent à créer une troupe de scouts.
  • 1931 : le mois d'avril voit naitre la troupe 11e Nancy.
  • 1932 : le chef de troupe est François Clauss et l'aumônier est l’abbé Rousselot, aumônier militaire.
  • 1935 : en juin, la troupe est affiliée aux Scouts de France.
  • Son étendard porte le nom de troupe « Notre Dame de France » et son foulard est bleu marial à bord blanc (puis bleu foncé à bord blanc).
  • 1935 - 1939 : le développement de la troupe se fait sans heurts.
  • 1939 : le camp d'été se passe en Savoie.
  • 1939 - 1945 : pendant l’occupation, la troupe poursuit clandestinement ses activités sous le nom de « compagnons de Notre-Dame ».
    • 1941 - 1942 : le chef de troupe est alors Roland Petitjean, assisté par Roger Hans. L’aumônier est le Père André Byrr. On compte une quinzaine de scouts répartis en deux patrouilles. Le camp a lieu à Illoud en Haute-Marne.
    • 1942 - 1943 : requis au STO [1] Roland Petitjean et Roger Hans quittent Nancy et passent en Afrique du Nord.
    • 1943 - 1944 : à l’automne, Michel Petitjean, frère de Roland, lui succède comme Chef de Troupe. Son assistant est Jacques Nevin et l’aumônier, le Père Michel Bordet, ancien de la 2e Nancy. L’effectif est de 20 scouts, répartis en 3 Patrouilles. Le grand camp a de nouveau lieu à Illoud en Haute-Marne.
    • Le 14 septembre 1944, l’abbé Bordet et quelques scouts vont déployer le drapeau français sur la plus haute flèche de Nancy, celle qui couronne le clocher de Notre Dame de Lourdes. C’est la libération !
    • 1944 - 1945 : la maîtrise et les effectifs restent inchangés. Le camp se déroule à Is-sur-Thil.
  • 1945 - 1946 : une 4e patrouille voit le jour, l'effectif étant passé à 28 scouts. On retrouve donc les Chamois, les Aigles, les Chevreuils et les Cigognes. Le grand camp a lieu à Morez, dans le Jura.
  • 1946 - 1947 : à la rentrée, Jean Schmitt succède à Michel Petitjean au poste de Chef de troupe. Ses assistants sont Claude Danglot, Jacques Laroppe et Maurice Page. L’aumônier est maintenant le Père Jacques Mansion. L’effectif est d’une trentaine de scouts, répartis en 4 Patrouilles : les Chamois, les Aigles, les Chevreuils et les Cigognes. Le grand camp se déroule à Ecot la Combe en Haute-Marne. Une des patrouilles de la 11e Nancy est sélectionnée pour participer au Jamboree de Moisson.
  • 1947 - 1948 : André Tisserand rejoins la troupe en tant que ACT. Les 28 scouts sont répartis en 3 Patrouilles : Chamois, Aigles et Chevreuil. Le grand camp a lieu aux « Plants » en Suisse.
  • 1948 - 1949 : Claude Danglot et Maurice Page sont remplacés par Gérard d’Hallouin. Le Père André Chatton est le nouvel aumônier. La troupe compte 25 scouts répartis en 3 Patrouilles : Chamois, Aigle, Chevreuil. Le grand camp se déroule à Guyans–Vennes dans le Doubs.
  • 1959 - 1960 : Jean-François Thomas est le nouveau chef de troupe, après le départ de Bernard Dogur parti pour l’Algérie. Il est assisté par Christian Gerber, François Koscher [2] et Gérard Sainpy [2]. L’aumônier est le Père Etienne Moinier qui avait été scout à la 4e Nancy. La troupe compte environ 35 scouts, répartis en 4 patrouilles : Cigogne (CP : Serge Rollin), Lynx (CP : Bernard Haillant), Chamois (CP : Bernard Haouy) et Aigle (CP : Régis Rollin). Le groupe compte deux meutes de louveteaux.
    • Printemps 1960 : une 5e patrouille est crée et confiée à François Drot, ancien SP du chamois.
    • Pâques 1960 : la haute-patrouille participe au camp de district à Tonnoy (Meurthe et Moselle).
    • Eté 1960 : le grand camp se déroule à Samoens en Haute Savoie.
  • 1960 - 1961 : Robert Antoine, ancien chef de troupe de la 3e Jarville, reprend la troupe secondé par Christian Gerber et Gérard Sainpy. L’aumônier est toujours le Père Etienne Moinier. Les 5 CP sont progressivement renouvelés en cours d’année : Cigogne (CP Xavier Lambert, puis Georges Koscher), Lynx (CP Bernard Haillant, puis Daniel Maire), Chamois (CP Bernard Haouy, puis François Chaste), Aigle (CP Régis Rollin puis Yves Adrian) et Panthère (CP François Drot, puis Jacques Tiercelin). La troupe compte une quarantaine de scouts et deux meutes de louveteaux.
    • Pâques : le camp a lieu en patrouilles.
    • Eté : le grand camp à lieu à Linthal dans le Haut-Rhin avec une sixième patrouille (patrouille libre de Dieulouard).
  • 1961 - 1962 : Robert Antoine entame sa seconde année de Chef de Troupe. Ses assistants sont Gérard Sainpy, François Charton et Jacques Perard, l’aumônier étant toujours le Père Etienne Moinier. Les 40 scouts sont répartis en 5 patrouilles : Cigogne (CP Georges Koscher, puis Jean-Marie Neu). La patrouille de la Cigogne change de nom et devient la patrouille du « Loup ». Lynx (CP Jean-Marie Frey), Chamois (CP François Chaste), Aigle (CP Yves Adrian) et Panthère (CP Jacques Tiercelin) et deux meutes de louveteaux. Robert Antoine engage la troupe vers les « raiders ».
    • Décembre 1961 : la haute–patrouille effectue un camp de skis à Noël à Riedisheim dans le Haut-Rhin.
    • Mars 1962 : le CT, Robert Antoine décède subitement. Gérard Sainpy reprend la troupe. La candidature raider est ajournée.
    • Pâques 1962 : un camp en troupe a lieu à Tonnoy (Meurthe et Moselle)
    • Eté 1962 : le camp se déroule à à Abreschwiller (Moselle) avec une sixième patrouille (patrouille libre de Dieulouard).
  • 1962 - 1963 : le Chef de Troupe est Gérard Sainpy, ses assistants Jacques Perard et Jacques Phulpin, rejoints en cours d’année par Jacques Tiercelin. le nouvel aumônier est le Père Mey. La troupe (36 scouts) démarre l’année avec 5 patrouilles : Loup (CP François Charles), Lynx (CP Gérard Serre), Chamois (CP François Jabot), Aigle (CP Daniel Charlier) et Panthère (CP Denis Pierrat). Ainsi que deux meutes de louveteaux. La Troupe est de nouveau candidate raider.
    • Décembre 1962 : un camp de Haute patrouille a lieu au ballon d’Alsace (Territoire de Belfort)
    • Pâques 1963 : un camp en troupe au Tendon (Vosges). A l’issue de ce camp, la patrouille du Chamois est dissoute.
    • 30 juin 1963 : la troupe est investie « raider » sous le numéro « 396e » : 5 raiders, Gérard Sainpy, Denis Pierrat, Daniel Charlier, François Charles et Gérard Serre. C'est l'une des dernières troupes investies raiders. Le groupe comporte toujours deux meutes de louveteaux.
    • Eté 1963 : le grand camp a lieu à Feissons aux Salins en Haute Savoie.
  • 1963 - 1964 : à la rentrée, Gérard Sainpyest toujours Chef de Troupe, assisté de Jacques Perard et de Jacques Phulpin. L’aumônier est maintenant le Père Jean-Marie Pierron. La troupe (30 scouts) est composée de 4 patrouilles.
    • Automne 1963 : la Troupe adopte la réforme pionniers-rangers accueillie comme la continuité de ses efforts.
  • 1964 : le groupe compte 3 meutes.
  • 1965 : on compte deux troupes de rangers et un poste pionniers.
  • 1970 - 1973 : Philippe Schmitt est chef du poste pionnier.
  • 1980 - 1981 : Daniel Mariez est chef de Poste, assisté de Jean-Marc Petitpain, Eric Danglot, Françcois Viol. Les chefs d'équipe sont Olivier Rit (Aigle), Vincent Rit (Panthère), Philippe Mariez (Pumas) et Christophe Poupon (Guépard). Camp en Bretagne: Canoé , descente de l'Ouste


  • 1981 - 1982 : Jean-Marc Petitpain est le chef de poste, assisté de Jean Yves Mariez, L'aumônier est L'abbé Jodin directeur de la Malgrange (dit : Le "Jo"). Camp d'été en Catalogne : rénovation de l'abbaye de la Portella .Les chefs d'Équipe sont Jean-Louis Sebriet (Puma), Jean-Yves Collin (Guépard), Alain Halluite (Panthère)
  • 1982 - 1983 : Jean-Yves Mariez est chef de poste, assisté de Philippe Mariez, Jean Marc Suty, Olivier Rit, Jean Yves Colin. L'aumônier est L'abbé Jodin. Camp d'été Spéléo dans les Causses près de Millau. les chefs d'équipe sont Hubert Gaucher (Guépard), Patrick Galarme (Panthère), Hugues Michels (Pumas) et Pascal Mayer (Aigle)
  • 1983 - 1984 : Jean-Yves Mariez est chef de poste, assisté de Philippe Mariez, Jean Marc Suty, Olivier Rit, Jean Yves Colin. L'aumônier est L'abbé Jodin. Camp d'été, Spectacle itinérant en Bretagne.
  • 1984 - 1985 : Jean-Marc Suty est chef de Poste assisté par Olivier Rit, Hugues Michels et Pascal Mayer. Le camp se déroule à Sanit-André de Vezine sur la Causses, près de Millau. Entreprise : chantier : réalisation d'une salle de traite pour le lait de brebis.
  • 1985 - 1986 : Jean-Marc Suty est Chef de Poste assisté par Olivier Rit, Hugues Michels. Camp voile en Bretagne.
  • 1986 - 1987 : Alain Halluite (dit "Pépère") est le chef du poste pionnier. La maitrise est composée Grégoire Vuillemin, Jean Luc Vigouroux, Stéphane Cuny, Laurent Michel, Gilles Grégoire et l'aumônier Patrick Ragot. Nous partons avec 4 équipes sur la route Napoleon à Clelles en Trieves. Camp varappe.
  • 1987 - 1988 : Grégoire Vuillemin est le chef du poste pionnier. La maitrise est composée Jean Luc Vigouroux, Stéphane Cuny, Laurent Michel, Alexandre Guitard, Gilles Grégoire et l'aumônier Patrick Ragot. Nous partons avec 5 équipes (36 pionniers) au Canada pour notre camp d'été.
  • 1988 - 1989 : Jean Luc Vigouroux est le chef de poste, assisté de Stéphane Cuny, Philippe Pacotte, Hervé Marchal, Alexandre Guitard, Didier Baur et Gilles Grégoire. L'aumônier est Patrick Ragot. Camp d'été dans Poitou, descente de la Gartempe en canoé.
  • 1989 - 1990 : Stéphane Cuny est le chef de poste, assisté de Philippe Pacotte, Hervé Marchal, Alexandre Guitard, Didier Baur et Gilles Grégoire. L'aumônier est Patrick Ragot.
  • 2000 - 2003 : Luc Guillaume est responsable de groupe
  • 2003 - 2006 : Michel et Catherine Robaux sont responsables de groupe, bien que la fusion des Guides de France et des Scouts de France ait eu lieu, le groupe a gardé ses unités homogènes. Le groupe compte alors : une meute louveteaux, une ronde jeannette, une troupe scoute, une compagnie guide, un poste pionnier, une caravelle et plusieurs relais compagnons
  • 2006 - 2007 : Noël Ricci-Mingani est responsable de groupe
  • 2007 - 2010 : Jean-Michel Latargez est responsable de groupe, le nombre de chefs est le plus important de Lorraine du fait du nombre d' unités a encadrer. Il y eut 23 chefs en 2009.
  • 2010 - 2013 : Stéphane Fontanay remplace Jean-Michel Latargez, le nombre de chefs à largement baissé, on en compte plus que 11 mais il y a environs 4 - 5 membres associés.
  • 2013 - 2014 : Stéphane Fontanay quitte le groupe, et n'est pas remplacé. L'équipe de groupe est alors composée de deux secrétaires (Anne et Valérie) et d'un trésorier (Guillaume) qui se partagent la fonction de responsable de groupe.
  • 2014 - 2015 : une des deux secrétaires (Valérie) quitte le navire pour un repos bien mérité. L'équipe de groupe est rejoint par un chef pionnier (Maxime) qui prend alors le rôle de responsable de groupe adjoint.
  • 2015 - ? : Maxime quitte sa fonction de chef pionnier et également celle de chef de groupe adjoint pour devenir chargé de mission. Une nouvelle secrétaire (Audrey) rejoint l'équipe de groupe. Le groupe compte une quarantaine d'adhérents.

A suivre ....

Guides de France : VIe Nancy

Créé en 1952, composé d'une ronde, compagnie et d'une caravelle

Voir aussi


Notes et références


  1. STO : Service du Travail Obligatoire
  2. 2,0 et 2,1 Était ACT à la 2/16e Nancy avant qu'elle ne soit dissoute.