The ScoutWiki Network server was upgraded on November 20th, 2019. The maintenance is now over. Please inform us in Slack or via email support@scoutwiki.org if you encounter any unexpected errors – it's possible the upgrade has missed something. Thanks and happy scoutwiki'ng!

Groupe EEUdF Chatelot

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Logo js.jpg    En France, ce groupe fait partie d'un des neuf mouvements pratiquant officiellement l'accueil de scoutisme.
Châtelot

Groupe de la Tour du Châtelot

Groupe de la Tour du Châtelot
Icon scout and guide.svg
Groupe mixte

Fondation : 1999
Fondateurs : Élisabeth Louys
Fermeture : {{{fermeture}}}
Chef(s) actuel(s) : Stéphane Mairot
Coordonnées
Adresse : 2 rue du Moulin
Saint-Maurice-Colombier
Téléphone :
E-mail :
[mailto: ]
Site web :
http://eeudfchatelot.over-blog.com/
Unités
  • Meute
  • Unité
  • Branche Aînée
  • Anciennes unités :
    • Troupe de Saint-Maurice

47° 26' 29", 6° 38' 49"



Le Groupe local du Châtelot est un groupe français membre des Éclaireuses et éclaireurs unionistes de France (EEUdF), situé sur le village de Saint-Maurice-Colombier, en région Franche-Comté. Bien qu'ayant existé dans les années 1940, le Châtelot a été recrée en 1999. Aujourd'hui, il compte une meute et une unité, parfois une équipe d'aînés.

Avec plus de 50 adhérents à la rentrée 2014, le groupe est le plus important de la région Franche-Comté Bourgogne Pays de Montbéliard.

Contexte local

Situé en périphérie ouest du Pays de Montbéliard, le groupe recrute depuis sa réouverture en 1999 des enfants de tout le Consistoire de Saint-Julien auquel il est rattaché. Cela comprend les paroisses de Montbéliard, du Mont-Bart, de la Vallée du Rupt et du Châtelot : autant d'anciens groupes Unionistes aujourd'hui malheureusement fermés. Si une bonne partie des éclaireuses et éclaireurs résident à Montbéliard (de un quart à un tiers), la plupart des enfants et leurs encadrants résident dans des villages alentours.

Histoire

Une Troupe d'éclaireur était déjà basée sur Saint-Maurice vers la fin des années 1940. Dirigée par André Calame, elle comptait alors deux patrouilles : celle des Lions avec Robert Metzger (CP), Roger Levain (SP), Jacques Ruch, Michel Veron et Jean Tournebize, et celle des Écureuils, avec Ernest Metzger (CP), Pierre Petrequin (SP), Claude Petrequin, René Tournebize et Gilbert Petrequin.

La Troupe du Châtelot en 1948

Pendant l'année, les éclaireurs se réunissent tous les samedis après-midi, ils ont leur local à matériel au Moulin Calame, à l'est de Saint-Maurice.

Durant l'été la Troupe du Châtelot campe durant une quinzaine de jours à divers endroits : camp régional à proximité de Grand-Charmont (60-80 personnes), camp dans les environs de Saint-Maurice ou encore en Suisse à Cernier.

Le groupe ne fonctionne que quelques années, de 1946 à 1950, date du départ du Chef de Troupe André Calame. Les éclaireurs eurent néanmoins le temps de se rendre au Jamboree de la Paix, à Moisson (Yvelines).


Un demi-siècle plus tard, une Unité est crée en 1999 au même endroit. Les couleurs du foulard actuel reprennent celles du blason de la Seigneurie médiévale du Châtelot, dont Saint-Maurice est le chef-lieu à l'époque : d'azur au château d'or muni d'un double étage de tours crénelées de même.

Fonctionnement

Le local

Le groupe utilise les locaux du presbytère de Saint-Maurice pour certaines activités d'année. La grange attenante au bâtiment sert également à stocker du matériel, dans des conditions parfois humides...

Le local des Eclaireurs du Châtelot, associé au presbytère de Saint-Maurice

La Meute

L'Unité

Le fonctionnement de l'unité repose sur des équipes/patrouilles non-mixtes mais fonctionnant toujours ensemble lors des activités. Une grosse vingtaine d'éclaireuses et d'éclaireurs sont répartis en différentes équipes : les Panthères, les Salamandres et les Tigresses chez les filles, les Aigles, les Lynx chez les garçons.

Activités de groupe

Ces dernières années, le groupe participe régulièrement à des manifestations locales en lien avec la paroisse, les communes ou les collectivités. Il est particulièrement présent sur les événements organisés par l'équipe régionale.


Camps

Meute

  • 2000 : Les Planches près d'Arbois (Jura), avec Pont-de-Roide, Lomont, Besançon et FDA
  • 2001 : Montmirey-la-Ville (Jura), avec Pont-de-Roide et FDA
  • 2002 : Viry (Jura) avec Besançon, Chalon et Dijon
  • 2003 : Tonnerre (Yonne) avec Besançon et Belfort
  • 2004 : Vauclusotte (Doubs) avec Audincourt, Valentigney, FDA et Lomont
  • 2005 : En Bourgogne avec Belfort, Pont-de-Roide et Lomont
  • 2006 : Villersexel (Haute-Saône), avec Belfort, Pont-de-Roide et Lomont
  • 2007 : Saint-Julien-les-Montbéliard (Doubs) avec Rives-du-Doubs et Belfort
  • 2008 : Les Plains les Grands Essarts (Doubs) avec Besançon, Munster et Cantonvert
  • 2009 : Cernay-l'Église (Doubs)
  • 2010 : Base de Cléron (Doubs) avec Besançon et Belfort
  • 2011 : Désandans (Doubs) avec Besançon et Rives-du-Doubs
  • 2012 : Vulvoz (Jura) avec FDA et Chalon
  • 2013 : Lure (Haute-Saône) avec Belfort
  • 2014 : Saules (Doubs) camp de 77 jeunes

Unité

  • 2001 : Saint-Cyr (Limousin) avec Seloncourt, Besançon, Mont-Bart et Hausbergen
  • 2002 : Dans les Vosges avec Belfort, Seloncourt et Lomont
  • 2003 : Ornans (Doubs) avec Lomont, Mont-Bart et Lille-Five
  • 2004 : Ban-de-Sapt (Vosges) avec Audincourt, Valentigney, Belfort, Pont-de-Roide et FDA
  • 2005 : Glère(Doubs), avec Belfort, FDA et Lyon
  • 2006 : Bourbriac (Côtes d'Armor) avec Audincourt, Valentigney, Seloncourt, Besançon, Pont-de-Roide et Saint-Étienne
  • 2007 : Vuillafans (Doubs) avec Rives-du-Doubs et Mulhouse
  • 2008 : Gonsans (Doubs) avec Rives-du-Doubs et Lomont
  • 2009 : Cernay l'Église (Doubs) avec Lomont
  • 2010 : Le Creusot (Doubs), avec Lomont et Belfort
  • 2011 : Raynans (Doubs), avec FDA et Caen
  • 2012 : La Longeville (République du Saugeais) avec Rives-du-Doubs
  • 2013 : Lantenot (Haute-Saône) avec Rives-du-Doubs, Lomont et FDA
  • 2014 : Saint-Broladre (Ille-et-Vilaine) avec Porte-de-Bretagne, Nantes et Caen

Aînés