Discussion:Michel Menu

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Je n'ai pas trouvé d'indication de copyright sur le livre de Louis Fontaine "Mémoire du Scoutisme", je me suis donc permis d'en tirer la biographie du fameux Michel Menu DCC.

Balthazar

D.C.C ? Qu'est-ce ? J-L Cavey 6 février 2010 à 13:49 (UTC)

Je ne voudrais pas avoir l'air rabat-joie, mais le texte d'un livre est automatiquement la propriété de son auteur ... Propriété héréditaire jusqu'à 50 ans après sa mort (ou plus ?), période après laquelle le texte du livre passe dans le domaine public.

En conséquence, ce texte doit être sous copyright ... Néanmoins, ça n'est pas une raison pour le supprimer : d'une part, il pourrait être fort intéressant de demander à monsieur Fontaine l'autorisation d'utiliser ses écrits comme base pour les articles de ce site ; et d'autre part, si cette source est mentionnée de façon visible comme ayant inspiré l'article, et que celui-ci est clairement différent du texte de monsieur Fontaine, il n'y a pas de raison que qui que ce soit puisse dire quelque chose.

--FSS, Akela NDE 4 mai 2006 à 14:02 (CEST)


OK, Je ne savais pas. Il faudrait retravailler le texte et signaler l'inspiration.

Balthazar


Effectivement, un livre est une oeuvre personnelle, donc la copier, on doit pas avoir le droit. Et il me semble que toute oeuvre tombe dans le domaine public 70 ans après la mort de son auteur. En gros, on peut copier BiPi et Jacques Sevin, mais Louis Fontaine, c'est un peu tôt ;-) Balthazar, si tu peux nous obtenir l'autorisation écrite de Louis Fontaine, ça roule :-)

Cedsib


Après réflexion, il est préférable de ramanier totalement le texte en s'inspirant des faits marquant de la vie de Michel Menu afin que scoutopedia soit réellement libre et indépendant.

Balthazar


Tu as raison: petit rappel sur l'aspect Copyright de Scoutopedia:

  1. le contenu de Scoutopedia est « libre » en vertu des conditions de la Licence ;
  2. chacun a le droit de le copier ;
  3. chacun a le droit de le modifier, ici ou ailleurs ;
  4. MAIS toute copie ou modification est obligatoirement soumise aux mêmes conditions.

Cedsib

Comparaison raiders / pleins vents & co

Un texte vient d'être rajouté sur la page: qu'en pensez vous ?

Ce fut là une vraie réussite (méconnue néanmoins), peut être la forme de "scoutisme missionnaire" la plus aboutie de toute l'histoire du scoutisme français. Les résultats (notamment quantitatifs) dépassèrent de loin ceux des camps "plein vent" des SDF ou "unités soleil" des GDF durant les années 1990 ou autres expériences FSE de ce type.

Je trouve qu'il faudrait peut-être le reformuler ou le supprimer: comparer des évènements de 1953 et de 1990 en terme de quantité relève d'un anacronisme flagrant...Cédric (BlaBla | Contr) 17 mars 2007 à 12:07 (CET)

Article médiocre

Depuis quelques semaines ou mois l'article est devenu sans unité, partiellment non biographique et compte quelques "perles" comme sur la socialisation. A reprendre en entier ou revenir a la version fin 2008. 83.199.219.232 19 janvier 2010 à 12:58 (UTC)

Serait-il possible d'être plus précis ??? J'ai comparé les versions du 7 novembre 2008 à 17:01 et du 19 janvier 2010 à 11:38, et je n'ai pas vu beaucoup d'autres modifications que l'excellent travail de AkelaAkwixs sur l'orthographe et la typographie. MangousteP 19 janvier 2010 à 20:10 (UTC)
Au moins pourait-on l'améliorer en explicitant les abréviations (D.C.C.???). Une encyclopédie supporte mal le « jargonnage ». J-L Cavey 6 février 2010 à 13:47 (UTC)
Je suis d'accord avec la remarque sur le « jargonnage ». J'essaie d'améliorer l'usage des abréviations dans cet article.
Comme mentionné au début de l'article, DCC signifie Deputy Camp Chief (je n'aime pas le franglais, mais Mestre de Camp Délégué n'est plus usité).
MangousteP 8 février 2010 à 06:19 (UTC)

Relativisme...quand tu nous tiens!

La notice de Michel Menu est plus importante que celle du Père Sevin, quant à BP c'est du petit bois à côté de MM. La conclusion: il doit y avoir ue erreur de perspective quelque part. Irdnael 7 décembre 2012 à 11:20 (EET)

C'est le propre des encyclopédies collaboratives, elles sont tributaires des motivations de leurs contributeurs. Si quelqu'un est passionné absolu de Sevin ou de Williamson, il fera le même travail que celui fait ici. Nous n'allons pas couper dans un article bien complet pour rééquilibrage quand même. Florian 7 décembre 2012 à 15:24 (EET)

Ne tuons pas Michel tout de suite...

Message qui aurait été reçu via le formulaire, et partagé par Cedsib en réponse à l'un de mes posts Facebook:

"Je découvre avec stupéfaction dans votre article consacré à Michel Menu qu’il est décédé aujourd’hui.
Certes, il est hospitalisé, mais l’ayant rencontré et lui ayant parlé aujourd’hui même en début d’après-midi,
je peux vous affirmer qu’il est encore vivant. Merci de vérifier vos sources."

En conséquence, j'annule la modification effectuée indiquant le décès de Michel Menu ce jour.

Sarigue (discussion) 14 février 2015 à 20:57 (CET)

Cette fois c'est vérifié...

Les messages qui circulent sont vérifié : Décès de Michel Menu ce soir du 2 mars. En conséquence je reprend l'info sur la page.

Sarigue (discussion) 3 mars 2015 à 00:29 (CET)

Merci de ta vigilance Sarigue, ce sera bien de trouver par contre une source de presse pour bien confirmer le tout. Olivier LPB (discussion) 3 mars 2015 à 01:22 (CET)
Une actu en première page du site SGDF devrait suffire [1]
--Bono - 6 mars 2015 à 09:26 (CET)

Modifications

J'ai modifié ce matin cette page afin d'en faire disparaitre les jugements de valeur ("mesures révolutionnaires") et les appréciations tendancieuses ("prises de position syndicales ou politiques se dissimulant de moins en moins derrière des excuses sociales"). Ce genre de commentaire relève de la littérature militante, pas d'une encyclopédie. Un relecteur partageant manifestement ces approximations a tout enlevé.

Menu ne s'est jamais situé par rapport aux débats internes dans l'Eglise ou au progressisme dans l'Eglise, terme piègé s'il en est. De même, évoquer la crise de la Route dans cet article est hors sujet. Menu n'est plus dans l'équipe nationale à cette époque (mai 1957) ... et soutient Rigal pour les mesures prises. Quant aux condamnations du père de Lubac, Congar, elles sont bien réelles mais aussi hors sujet. S'il est normal d'évoquer l'existence de deux ligne au sein des SDF, les présenter comme une lutte gauche/droite ou marxistes /anti marxistes relève du fantasme. Quant à la condamnation du RP Liégé, qui fut expert au concile de Vatican II, excusez du peu, elle relève carrèment de l'affabulation. D'où mon choix de faire disparaitre toutes ces mentions idéologiques très contestables. Et le clin d'oeil à Gustave Thibon sur le "retour au réel" n'a rien à faire dans cet article.

Et je suis quelque peu surpris que mon relecteur-censeur ait jugé nécessaire de faire disparaitre le rôle de Menu dans le Résistance (direction d'une imprimerie clandestine), la date des premières investitures Raiders, sa lettre de démission de novembre 1956 et surtout le fait que les Raiders ne furent qu'une minorité au sein des SDF. Tout ça n'est pas très sérieux.

Ventiseri Ventiseri 3 mars 2015 à 21:34‎

Bonsoir, merci de ne pas traiter le relecteur de censeur, car il n'en est pas un, et de ne pas l'associer au partage d'approximations dont il n'a cure. La contribution relevant manifestement de la suppression de contenu sans aucun apport de justification sur des choses qui me semblait normal de figurer à premier abord, j'ai donc annulé l'ensemble de la modification et donc cela a de fait supprimé l'ajout au début du texte sur l'imprimerie. Je ne suis rien contre supprimer des parties et nous pouvons en discuter au calme ici sans soucis Olivier LPB (discussion) 5 mars 2015 à 01:15 (CET)
Toutes mes excuses pour le terme de censeur lié à l'agacement ! . on va en discuter plus calmement. Je vais maintenir les modif que je proposais qui n'ont rien à voir avec le sujet.
Ventiseri


Je me permet d'intervenir dans cet échange, ayant aussi remarqué la modification de Ventiseri puis la révocation des modifications.
Il m'a également semblé que, si certaines précisions de Ventiseri étaient intéressante (rôle de Michel Menu dans l'imprimerie clandestine, chiffres de la proportion de raiders au sein des SDF, etc.), j'ai eu l'impression que la modification restait (avait pour but d'être ??) globalement moins... "défavorable"... aux SDF que l'article d'origine. Et ce n'est pas qu'une question de "neutralité"! Ainsi par exemple, "oublier" que les raiders ont fait remonter (et moderniser) le niveau technique des troupes pour préférer rappeler que "Toutefois, les Raiders ne toucheront jamais plus de 10 à 15% des troupes Eclaireurs" (une formulation qui donne une impression de quasi-échec, alors que c'est clairement un succès : cela représente 7000 à 10500 membres ou 80 à 120 groupes des SGdF d'aujourd'hui !); ou encore la suppression pure et simple du résultat des PL qui, quantitativement, ont clairement mieux réussis que les initiatives modernes (Plein Vent et autres) pour préférer un simple et plus flou "ce fut une vraie réussite" ... sont autant d'éléments qui me laissent penser que les modifications de Ventiseri tendaient surtout à être moins défavorable pour les SDF plutôt qu'à apporter des éléments ou à rendre l'article plus neutre...
Et si je maitrise moins bien la période post-Menu et les évènements ayant mené à la réforme pionniers-rangers, il me semble qu'évoquer la démission de Michel Menu n'est pas tout à fait hors sujet : novembre 1956 ou mai 1957... C'est la même période et c'est vouloir chercher la petite bête que de tenir à préciser que M. Menu n'était plus au QG à ce moment; et c'est aller un peu vite en besogne que de vouloir absolument décorréler les deux évènements. Laissons donc ces deux évènements et laissons, à défaut de preuves historiques, le lecteur faire le lien s'il le souhaite.
Enfin, il me semble que la réforme pionnier-rangers peut bel et bien être qualifié de "révolution" et que ces évènement de fin-50-début-60 s'inscrivent bel et bien dans un mouvement "progressiste" de la société et de l'Eglise (voire dans LE mouvement "progressiste" de la décennie 60's) et accessoirement, qu'il y a bel et bien (et encore aujourd'hui) des tendances plus ou moins nettes (mais plus "plus" que "moins"...) politico-religieuse au sein des associations scoutes... Les évoquer ne me semble donc pas hors-sujet.
Sarigue (discussion) 9 mars 2015 à 23:40 (CET)

Je ne pense ps que les articles doivent être favorables à telle ou telle association. Ils doivent tendre à l'objectivité et à la distanciation, ce qui n'est pas le cas de cette notice sur Menu. Dire que les raiders n'ont touché que 10 à 15 % des troupes n'est pas une volonté de limiter leur effet ou vouloir affirmer qu'ils furent un échec , c'est tout simplement une réalité trop souvent oubliée, occultée par le mythe Raiders qui doit aussi être évoqué. Il ya une réalité : une faible minorité a eu un véritable effet d'entrainement pour une partie du mouvement SDF. Mais tous (= la Route essentiellement) ne s'y retrouvent pas.

Exemple flagrant de ce manque de de neutralité et de distanciation, l'utilisation du terme de"révolution" qui est tout sauf neutre. Et que dire de celui de "progressisme" tout aussi connoté. Le progressisme au sens strict (UCP, l'union des chrétiens progressistes) a été un mouvement ultra minoritaire dans l'Eglise qui n'a jamais eu d'écho dans le scoutisme. On ne gagnera rien à utiliser des termes vagues, imprécis et sujet à interprétation. C'est d'ailleurs la même chose avec le terme "intégriste" qui renvoie à une réalité précise et est galvaudé. Et Menu ne s'est jamais positionné sur les débats internes à l'Eglise. Ces confusions viennent de la source de départ, le livre de Louis Fontaine, très informé mais tendancieux.

La réforme SDF GDF des années 60 a été une évolution à remettre en perspective dans le cadre de toute l'évolution de la société française et de l'Eglise. Sortir de cet élément est se condamner à une lecture purement idéologique.

Ventiseri


Je ne suis pas du tout sur qu'il soit pertinent de comparer les réalités d'il y a 50 ans , les Patrouilles libres et Plein vent ou d'autres initiatives du même genre (Grand large par exemple), les réalités sont bien trop différentes

Concernant les chiffres des raiders, ils sont toujours bon à prendre. C'est la formulation qui est plus problématique. Remplacer une notion de grand succès qui fait remonter à la fois le niveau des troupes et les effectifs du mouvement par une notion, même chiffrée, de demi-échec ("Toutefois, les Raiders ne toucheront jamais plus de"...). Deux exemples d'une même informations : Si je dis "Bien que ne touchant que 10% à 15% des troupes, la proposition raider, par un important effet d'entrainement, d'atteindre un niveau technique et moral jamais vu", on sent un côté très positif, de franc succès. Mais si je dis "Malgré un effet d'entrainement important ayant permis de redresser les effectifs, les raiders n'ont jamais atteint plus de 10% à 15% des troupes", ça a un petit côté "demi-échec". Il faudrait trouver une formulation plus neutre pour donner ces deux informations. Libre au lecteur de décider si 10-15%, c'est important ("grosse minorité" ;-) ) ou plutôt faible...
En ce qui concerne les PL, il faut certes comparer ce qui est comparable, mais pour ce que j'en sais, les PL ou les proposition "Plein Vent" et autres sont deux moyens d'atteindre un même objectif : emmener le scoutisme là où il n'aurait pas forcément tendance à s'implanter facilement ("banlieues", zones rurales plus ou moins désertiques, etc.). Quant au "quantitatif", il faut l'entendre en proportion, bien entendu.
Enfin concernant la réforme des années 60, il me semble que cela va un peu plus loin qu'une simple "évolution". D'une part part la façon dont le changement a été fait : brutal (et imposée) - une révolution se définissant entre autre comme un changement soudain, brutal -, d'autre part par les raisons (raisons... et conséquences... sociales voire structurelles) et enfin par les conséquences que cela a eu. Accessoirement, par "révolutionnaire", on peut aussi entendre un changement complet pour quelque chose qui, localement, ne s'était encore jamais fait à l'échelle donné (concrètement, passer du système "unitaire" au système "pionniers-rangers" - ce qui a impliqué nécessairement des modifications pédagogiques - , c'était à la limite de la table rase...)
[ah et accessoirement : on peut dire "moderniste" plutôt que "progressiste" si tu préfères. Il n'en reste pas moins que c'est une réalité dont se revendique presque -explicitement ou implicitement- un certains nombre d'assos françaises d'aujourd'hui... Le contraire n'étant pas "intégriste" mais plutôt "conservateur" voire "classique" (un peu comme la musique : "classique" ou "moderne" ;-) )]
Quant au positionnement de Menu concernant l'Eglise, je crois que la question n'est pas tant de savoir s'il s'est positionné sur cette question précise ou pas, mais simplement de dire que les "évolutions" des années 60 s'inscrivaient dans un mouvement social plus large qui a touché aussi bien l'Eglise que les mouvements scouts et la société toute entière; et que Menu faisait parti des... conservateurs (rien de péjoratif), des "classiques"... qui estimaient que certaines choses (comme le scoutisme) avaient des fondamentaux (comme "l'unicité" de la branche Eclaireur) dont il ne fallait pas sortir... (En une phrase: "La Branche « Éclaireurs » est la branche maîtresse du Scoutisme. Le Louvetisme la prépare. La Route la continue." ;-) )
Sarigue (discussion) 16 mars 2015 à 20:09 (CET)