The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Debrouillum Tibi

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir DT Disambig.svg


Debrouillum Tibi
DT118.jpg

couverture de DT n°118

Revue.png
Revue scoute
Périodicité Trimestriel
Association Association des anciennes de la fédération française des éclaireuses
Date de création 1981

Debrouillum Tibi (ou aussi DT) est le nom de deux publications liées à la Fédération française des éclaireuses.


Debrouillum Tibi fait allusion à une expression favorite de la commissaire nationale FFE, « chef » Walther.

Cette réponse qui, en latin de cuisine, signifierait « débrouille-toi » était pédagogique : elle ne cherchait pas à renvoyer l’éclaireuse dans ses buts, mais plutôt à l’inciter à chercher par et en elle-même les moyens d’action, et les réponses à ses propres questionnements. Du genre : « mais si, tu peux, et tu sais le faire ». Et une bonne partie du fonctionnement FFE est là.








Période actuelle

Couverture DT XXIV Noël 1986

Marise Arnaud, Pouliche, crée en 1981 un bulletin trimestriel destiné aux anciennes de la FFE. Une association éponyme s’est alors montée autour de cette publication destinée à maintenir la liaison entre les anciennes de la FFE.


En 2009, l’association fusionne avec l’Association pour l’histoire de la FFE (AHFFE) qui avait pour but la collecte et la conservation des archives de la FFE. De cette fusion naît l’Association des anciennes de la fédération française des éclaireuses (AAFFE) dont DT est l'organe de liaison.

Première période

D.T. « debrouillum tibi », était la revue mensuelle des cheftaines de la région de la Seine, qui bénéficiait d’un solide secrétariat. Huit, parfois douze pages ronéotées, agrafées en coin, parfois avec des pages couleurs. C'est l’ancêtre du DT actuel. La collection répertoriée va de 1938 à 1961 mais une vingtaine de numéros sont connus. En novembre 1953, on trouve en couverture La Nef parisienne, reproduite dans le DT 100 page 3. Et un numéro de 1961 a tous ses titres et en-têtes calligraphiés à la main.

Couvertures