Brevet SDF éclaireur d'Observateur topographe (1952)

De Scoutopedia
Observateur-Topographe
Observateur-Topographe
Éclaireurs (Scouts de France) Éclaireurs (Scouts de France)

En usage dans :
Scouts de France Scouts de France

Ancien brevet de la branche Éclaireur des Scouts de France apparu dans le nouveau Carnet de Brevets Scouts de France de 1952, le brevet Observateur topographe figure dans la catégorie « Brevets d'Exploration et de Woodcraft».

Texte[modifier]

OBSERVATEUR-TOPOGRAPHE
1° faire un cross-orientation de 2 kms. comportant 6 points de passage en 1 heure au maximum.
2° à la boussole, se diriger en terrain varié pendant 10 kms. dont 3 de nuit suivant un itinéraire désigné par le Chef, avec moins de 10% d’erreur. Faire un relevé topo pendant 5 kms. de jour.
3° identifier sur la carte un point du terrain et réciproquement, retrouver sur le terrain un point remarquable de la carte – (carrefour, clocher, arbre isolé, etc…).
4° exécuter le relevé d’un terrain de camp, se servir à cette occasion de l’alidade, de la boussole, de la planchette.
Exécuter un croquis panoramique en un point remarquable de ce terrain ou à proximité.
Permettre l’identification de certains points caractéristiques de ce terrain en en faisant de rapides croquis descriptifs.
5° établir avec une carte en courbes de niveau, le graphique des parties vues et cachées sous un certain angle de visée.
6° « équiper » une carte d’état-major en hachures (lignes de crêtes, de thalwegs).
7° grâce à des moyens de mesure personnels, évaluer sur le terrain 3 distances, hauteurs et angles avec moins de 10% d’erreur.
8° réaliser ou construire, au choix :
– un plan de terrain en relief.
– une alidade.
9° avoir sa trousse de topographie complète et toujours parée.