The ScoutWiki Network server was upgraded on June 3rd, 2020. We're currently seeing some problems with long page loads on certain pages (for example Recent changes on large wikies). Sorry for the inconvenience!

Abel Faivre

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abel Faivre (1901-1935) fut un responsable des Scouts de France.

Fils de cheminot, il découvre le scoutisme au sein de la troupe Scouts de France 25e Paris (Troupe Montalembert). Il participe au pèlerinage scout international à Rome qui a lieu du 31 août au 11 septembre 1925. Il prononce d’ailleurs sa promesse scout au Colisée le matin du 7 septembre 1925. Il rencontre ensuite Georges Hébert et l'hébertisme puis découvre le scoutisme à Paris. Il fonde la 1re Épernay en 1926 (affiliée officiellement le 15 janvier 1927) et développe le scoutisme SDF dans la Marne.

Professeur de sciences naturelles et d’éducation physique, il fait ses études au Muséum national d’histoire naturelle, son goût pour l'exploration le conduit à proposer ses services pour une grande exploration de l'Afrique au naturaliste Louis Joubin et au directeur du Musée d’ethnographie du Trocadéro, Paul Rivet. Faivre reçoit une rapide formation de taxidermiste au sein du Laboratoire de mammologie et d’ornithologie du Muséum, puis il rejoint la mission Dakar-Djibouti en Éthiopie, en mai 1932. Il est en charge des collections naturalistes, il herborise et naturalise des spécimens zoologiques. Faivre s’occupe également des relevés topographiques dans la région de Gondar. Pendant la mission, il envoie de nombreuses lettres aux Scouts de France, dans une logique de sensibilisation aux vertus du voyage, de l’exploration et du risque. Il quitte Gondar le 27 octobre 1932 et rentre en France. Il s'inscrit dans une génération de responsables scouts explorateurs tels sur Henri Lhote ou Paul Coze.

Parallèlement, c'est un responsable national et il est présent dans l'équipe d'organisation de CEP et de Jamborees, il participe aux jamborees de 1929 à Birkenhead en Angleterre, de 1933 à Godollo en Hongrie, de 1935 à Ingaro en Suède. Il est également l'un des Vingt scouts autour du monde du livre de Guy de Larigaudie, qui se rendent en Australie où ils rencontrent Baden-Powell. Sa devise était : donner, se donner, pardonner.

Il décède d’une fièvre typhoïde le 9 octobre 1935.

Le groupe d’Épernay des Scouts et guides de France porte son nom.