The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Éclaireurs des Alpes

De Scoutopedia
Révision datée du 20 juin 2016 à 21:50 par Florian (discussion | contributions) (illustration)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Éclaireurs des Alpes

Éclaireurs des Alpes


Fondation : 1911
Disparition : 1920
Fondateurs : Abbé d'Andreis
Président : {{{président}}}
Commissaire général : {{{commissaire}}}
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège :
Site web : {{{site}}}
E-mail : {{{mail}}}
Effectifs : membres.
Effectifs : {{{effectif jeunes}}} jeunes.
{{{effectif responsables}}} responsables.

mouvement catholique

Mouvement catholique.

Une initiative précoce

En 1911 l'abbé d'Andreis met sur pied les "Eclaireurs des Alpes", un mouvement de scoutisme alpin catholique et dans le cadre de son patronage avec le soutien de son évêque Mgr Chapon. Une première troupe est créée au premier trimestre 1911 avec un uniforme embryonnaire: chemisette avec cravate et béret alpin. En 1912 influencé par la vision de l'uniforme des EUF on verra apparaître le foulard (rouge uni), le bâton et un costume en kaki uni (culotte, blouse et vareuse) avec chapeau de cow boy pour la grande tenue. En 1913 les statuts seront agréés par le Gouvernement, sans doute au titre de la préparation militaire. Il y aurait eu treize unités regroupant jusqu'à six cents garçons, le siège de l'association se trouvant sur la paroisse Saint Joseph.

Les activités du groupe sont très proches de celles du scoutisme de l'époque tandis que l'orientation parait proche de celle du Sillon mais aussi patriotique. Le fondateur parait avoir considéré le scoutisme comme une activité destinée en priorité aux grands adolescents.


En 1920 les "alpins" se joignent aux Scouts de France, en 1923 la fusion est acquise.

La loi des Alpins

Les "alpins" avaient initialement une Loi scoute en douze maximes qui parait d'origine britannique :

  1. Un éclaireur est loyal.
  2. La parole d'un éclaireur est sacrée.
  3. Un éclaireur agit avec conscience et responsabilité.
  4. Un éclaireur, à l'exemple des anciens chevaliers, est tenu à faire une bonne action par jour.
  5. Un éclaireur est courtois.
  6. Un éclaireur est toujours souriant et allègre.
  7. Un éclaireur est pur en pensées, en paroles et en actes.
  8. Un éclaireur aide autrui.
  9. Un éclaireur a de l'initiative.
  10. Un éclaireur est économe.
  11. Un éclaireur n'achète pas le dimanche.
  12. Un éclaireur s'abstient de boissons fortes alcoolisées.


Voir aussi