A Hungarian speaking ScoutWiki has joined the ScoutWiki Network.

Nichoir pour oiseaux

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Pour compléter l'observation des oiseaux, il peut être utile de fabriquer une mangeoire ou un nichoir. Les nichoirs imitent les cavités naturelles que les oiseaux choisissent pour faire leur nid, ils ont l'avantage en plus d'être solide, imperméable et sûre, ce qui fait qu'ils sont préférés à une cavité naturelle et que nous avons la chance de voir des oiseaux y venir.

Pour l'activité de construction d'un nichoir, ou plus généralement l'observation des oiseaux, ne pas hésiter à se rapprocher d'un passionné, ils sont nombreux, ou d'une association, comme la Ligue de protection des oiseaux ou encore proposer un partenariat avec un organisme public de gestion des forêts, comme l'Office national des forêts, pour installer de multiples nichoirs.

Il existe toute sorte de nichoir, de toutes formes et de toutes dimensions. Certains sont spécifiques pour une espèce, d'autres peuvent en accueillir un grand nombre.

Nichoir boîte aux lettres

Le nichoir boîte aux lettres

Voici un modèle multi-spécifique, le plus commun, le modèle "boîte aux lettres", qui est aussi le plus facile à construire.

Il suffit pour le fabriquer de découper les 6 pièces en bois dont le patron se trouve ci-dessous et de les assembler.

Plan du nichoir, dimension en mm


Ce nichoir peut se poser, n'importe où, en forêt, sur un arbre ou sur un mur.

Mieux vaut pratiquer un trou circulaire dans un nichoir, d'une part pour des raisons esthétiques et d'autre part, car c'est ce type de trou qui se rencontre le plus facilement dans la nature. Si on ne dispose pas du matériel adéquat, on peut pratiquer une ouverture dans un coin supérieur de la face avant, ce qui est tout aussi efficace.

De la taille de l'ouverture va dépendre les espèces d'oiseaux qui peuvent nicher dans le nichoir, voici quelques chiffres sur les dimensions du trou d'un nichoir.

Oiseau Diamètre d'ouverture
Pigeon colombin 85
Chouette chevêche 70
Chouette hulotte 120
Torcol fourmilier 32 - 35
Huppe fasciée 67 - 70
Pic épeiche 45 - 50
Mésanges huppée, noire, nonnette, bleue 27 - 28
Mésange charbonnière 30 - 32
Sittelle torchepot 40 - 45
Choucas des tours 70 - 80
Moineau friquet 32 - 35

Emplacement du nichoir

  • Nombre de nichoirs

Le nombre de nichoirs à installer dépend en premier lieu de la nourriture disponible. De manière générale, on peut compter 100 m2 de jardin par nichoir, avec un espacement de 10 à 15 m entre les nichoirs.

  • Fixation. Différentes méthodes peuvent être envisagées :
    • Une façon très simple est de fixer un bloc de bois sur le tronc à l’aide de lanières (fils) métalliques ou en plastique, sur lequel on vient fixer le nichoir.
    • La technique la plus respectueuse de l’arbre consiste à suspendre le nichoir par un étrier métallique posé sur une branche et à protéger l’écorce du frottement par un matériau isolant, caoutchouc ou ruban adhésif toilé. Une boucle au milieu de l’étrier permet d'empêcher le nichoir de se décrocher en cas de tempête.
    • On peut, au besoin, fixer le nichoir directement dans le tronc de l’arbre, notamment avec un liteau de fixation. Dans ce cas, il est préférable d’utiliser des pointes zinguées ou mieux, des pointes en aluminium.

Certains tronc d'arbres, toujours humides (hêtre, etc.) sont malsains pour les couvées, il vaut mieux les éviter.

  • Hauteur de fixation

Là encore, chaque espèce a des besoins spécifiques. En règle générale, on peut poser le nichoir entre 3 et 6 m de haut. Il faut toujours suspendre le nichoir au-dessus du vide et non le poser sur une branche, afin d'éviter que les prédateurs ne dévorent les nichées.

  • Période de fixation

Il ne faut pas attendre les beaux jours pour placer les nichoirs, car les oiseaux doivent « s'habituer » à ce nouveau logis avant de s'y installer. On peut donc le mettre en place en automne ou en hiver, pour que les oiseaux puissent s'y installer dès la fin de l'hiver jusqu'au printemps.

  • Orientation

Si possible, le trou du nichoir devrait être orienté sud/sud-est. En fonction de la région, il est préférable d'essayer d'éviter les vents dominants, afin de protéger les nichées de la pluie.

  • Protection des nichoirs

La protection du nichoir contre les chats et les fouines commence dès la conception du nichoir (débordement du toit, chicane, etc.).
On peut également prévoir des dispositifs spécifiques le long du tronc pour empêcher l'accès au nichoir, comme des branches de houx ou une ceinture protectrice constituée de maille en métal qui s'attachent les unes aux autres jusqu'à faire le tour du tronc.

  • Intégration du nichoir au milieu naturel

Le nichoir sera le plus discret possible sans couleurs vives mais de préférence des couleurs naturelles (beige, brun) pour qu'il se confonde avec la végétation et son environnement naturel. L'installation d'un nichoir dans un arbre, où l'on peut le recouvrir de lierre par exemple, est préférable que sur un piquet isolé et exposé.

(d'après Wikipedia)

Liens


Cet article peut aider à préparer certains badges.