The MobileFrontend should be working again on the ScoutWikis

Du bon et du mauvais (temps spirituel)

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher

Une idée de temps spirituel.

Objectifs

  • Comprendre que le mal ne vient ni de Dieu ni de l'homme, mais de l'ennemi.
  • Faire grandir notre espérance car le mal ne peut étouffer le bien.

Chants

Le bon grain et l'ivraie U118.

Matériel à prévoir

  • La fiche en Annexe
  • Des photos de champs avec des coquelicots et de la mauvaise herbe.
  • Du papier et des crayons pour réaliser une bande dessinée.

Déroulement

L'ouverture

  • L'animateur accueille les enfants qui s'installent confortablement. Il amorce le dialogue ..

Imaginez quelque chose de beau que vous aimez réaliser ou faire. Par exemple :

  • Une peinture.
  • Un joli massif de fleurs dans un jardin.
  • Une maquette, etc.

Vous mettez tout votre cœur et toute votre énergie pour la réaliser. Et voilà que pendant votre absence, quelqu'un a tout gâché ou est venu transformer ce que vous aviez fait. Quelles pensées, quels sentiments vous habitent ?

  • Vous êtes en colère.
  • Vous êtes déçus.
  • Vous avez envie de tout détruire.
  • Vous voulez vous venger de celui ou de celle qui a fait cela.
  • Vous doutez de ce que vous aviez fait.
  • L'animateur poursuit . Ce que nous venons d'imaginer et qui peut se produire dans nos vies est arrivé à un homme qui avait planté du bon grain dans son champ. Et voilà qu'une nuit...
  • L'animateur invite les enfants à se mettre debout pour acclamer l'évangile et pour connaître la fin de cette histoire que Jésus racontait à la foule qui l'écoutait. Écoutons-la et recevons-la comme une lumière pour nos vies.

L'écoute

Alléluia ! Alléluia ! La parole est parmi nous.
Le Royaume grandit. Alléluia !
La Bonne Nouvelle de Jésus Christ d'après saint Matthieu (Mt 13 24-43)
Gloire à toi, Seigneur !
Jésus parla à la foule à l'aide de cette parabole :
" Le royaume des cieux ressemble
à un homme qui a semé du bon grain dans son champ.
Mais la nuit, quand tout le monde dormait, son ennemi est arrivé.
Quand la tige poussa et que l'épi se forma, l'ivraie apparut aussi.
Les serviteurs vinrent dire à leur maître :
"Seigneur, ce n' est pas du bon grain que tu as semé dans ton champ ?
D' où vient donc l'ivraie ?"
Il leur dit :
"C'est un ennemi qui a fait cela."
Les serviteurs disent :
"Nous pouvons aller l'arracher."
Il répond :
"Non, car en enlevant l'ivraie, vous risquez d' arracher le blé en même temps. Laissez-les pousser ensemble."
Au moment de la récolte,
je dirai aux moissonneurs
"Enlevez d' abord l'ivraie, liez-la en bottes et faites-la brûler.
Le blé, rentrez-le dans mon grenier".
[...]

La réponse

  • L'animateur invite les enfants à s'asseoir et à garder un temps de silence pour laisser résonner dans leurs oreilles et dans leur cœur ce qu'ils viennent d'entendre.
  • Puis il propose aux enfants de regarder combien il y a d'actions dans cette histoire :
  1. Un homme sème du bon grain dans son champ.
  2. Dans la nuit, un ennemi survient, pendant que les serviteurs dorment. Il sème du mauvais grain : l'ivraie.
  3. Le bon grain pousse avec l'ivraie.
  4. Les serviteurs viennent trouver le maître et s'étonnent de la présence de l'ivraie.
  5. Le maître répond que c'est un ennemi qui a semé l'ivraie.
  6. Les serviteurs veulent arracher l'ivraie tout de suite.
  7. Le maître répond qu'il faut le laisser jusqu'à la moisson.
  8. À la moisson, l'ivraie sera brûlée et le bon grain rangé dans le grenier.
  • L'animateur demande aux enfants de dessiner huit vignettes de bande dessinée pour illustrer ces huit actions. Ils peuvent mettre des bulles avec du texte.
  • On affiche la bande dessinée, On la regarde. On la commente. On explique ce que l'on a dessiné.
  • Le mal qui est présent dans le monde ne vient pas de Dieu.
  • Le mal ne vient pas non plus du cœur de l'homme.
  • Le mal vient d'un ennemi et l'homme se laisse prendre.
  • C'est la nuit que le mal fait son apparition, pas en plein jour.
  • Mais le mal ne peut pas empêcher le royaume de Dieu de grandir.
  • Le mal, aux yeux de Dieu, ressemble à de la paille que l'on fera brûler.
  • Dans chacune de nos vies, il y a du bon grain et de l'ivraie.

N.B. Il est possible de réduire le nombre de vignettes à quatre selon le nombre d'enfants présents.


Cet article peut aider à préparer certains badges.