Arnaud Baubérot

De Scoutopedia
Aller à : Navigation, rechercher

Né le 7 novembre 1969, Arnaud Baubérot est agrégé d'histoire (1995) et docteur en histoire contemporaine (2002). Il est maître de conférences à l'Université Paris-Est Créteil. [4]

Il est l'auteur de plusieurs publications et travaux universitaires sur l’histoire des mouvements de jeunesse et du scoutisme. Il s'est intéressé, notamment, à l'histoire des Éclaireurs unionistes, ainsi qu'à la question de la place de la nature et au rapport au corps dans le scoutisme et les mouvements de jeunesse français, au début du XXe siècle. Il a, par ailleurs, consacré sa thèse et de nombreuses publications à l'histoire du naturisme en France.

Il est membre fondateur de l'association 1907, réseau universitaire interdisciplinaire de recherches sur le scoutisme et les mouvements de jeunesse, actuellement en sommeil.

Il est également membre du Comité scientifique du PAJEP (Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d'éducation populaire).


Parcours scout

Arnaud Baubérot est totémisé Loup ferme et sociable.

Publications en rapport avec l'histoire du scoutisme et des mouvements de jeunesse

Ouvrages et directions d'ouvrages

Articles

  • « De la vie sainte à la vie saine : Hygiène et sport dans les mouvements de jeunesse protestants (1890-1914) », Études théologiques et religieuses, tome 87, 2012/3, p. 279-291 [1].
  • « De l’éducation populaire à l’éducation nouvelle : les protestants français et la naissance du scoutisme (1910-1914) », Revue du Nord, hors-série n°28 : Éducation populaire : initiatives laïques et religieuses au XXe siècle, 2012, p. 197-209 [2].
  • « Charles et Henri Bonnamaux, des "chrétiens musclés" », in F. Bourillon, R. Fabre, M. Rapoport (dir.), Affirmations de foi. Études d’histoire religieuse offertes à André Encrevé, Pompignac, éditions Bière, 2012, p. 161-171.
  • « Le scoutisme, une vision optimiste de l’adolescence », Réforme, édition spéciale du centenaire des EEUdF, février 2012, p. 4-5 [3].
  • « La jeunesse protestante, entre Églises et mouvements », in S. Fath et J.-P. Willaim (dir.), La nouvelle France protestante. Essor et recomposition au XXIe siècle, Genève, Labor et Fides, 2011, (ISBN 978-2-8309-1429-0), p. 179-191.
  • « On ne naît pas viril, on le devient », in A. Corbin, G. Vigarello, J.-J. Courtine (dir.), Histoire de la virilité, tome 3 : La virilité en crise ? XXe-XXIe siècle, Paris, Seuil, 2011, (ISBN 978-2-02-098069-2), p. 159-184.
  • « L’enfance en rouge et noir. Colonies de vacances communiste et catholique à Ivry-sur-Seine dans l’entre-deux-guerres », in L. Bantigny et A. Baubérot (dir.), Hériter en politique. Filiations, générations et transmissions politiques (Allemagne, France et Italie (XIXe – XXe siècles), Paris, Presses universitaires de France, 2011, (ISBN 978-2-1305-8491-9), p. 111-122.
  • « Jeune Europe, jeunes d’Europe. Engagements militants et organisations de jeunesse face à la construction européenne », Histoire@Politique. Politique, culture, société, n°10, janvier-avril 2010 [5]
  • « Jeunesse » (avec Ludivine Bantigny) et « Nature », in Ch. Delporte, J.-Y. Mollier, J.-F. Sirinelli (dir.), Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine, Paris, Presses universitaires de France, 2010, (ISBN 978-2-1305-6108-8), p. 450-454 et p. 571-574.
  • « Le Protestantisme est-il soluble dans le scoutisme ? », Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français, tome 154/II, avril-mai-juin 2008, p. 289-295 (conférence prononcée à l'Assemblée du désert en 2007, disponible en ligne [6])
  • « Cent ans de scoutisme », Bulletin de la Société d’histoire du protestantisme de Nîmes et du Gard, n°7, 2008, p. 56-77.
  • « Los movimientos juveniles en la Francia de entreguerras », Hispania. Revista Española de Historia, vol. LVII, n° 225, enero-abril 2007, p. 21-42.
  • « Scoutisme », in B. Andrieu (dir.), Dictionnaire du corps en Sciences humaines et sociales, Paris, CNRS éditions, 2006, p. 460-462.
  • « Baden-Powell », in P. Gisel et L. Kaennel (dir.), Encyclopédie du protestantisme, Paris, Genève, Presses universitaires de France, Labor et Fides, coll. Quadrige, 2006, (ISBN 978-2-271-06360-1), p. 89.
  • « Aux sources des scoutismes français. Les protestants et la méthode de Baden-Powell », in G. Cholvy (dir.), Le Scoutisme, un mouvement d’éducation au XXe siècle. Dimensions internationales, Montpellier, Publications de l’université Paul Valéry, 2003, p. 27-42.
  • « La Nature éducatrice. La pédagogie du camp dans les mouvements de jeunesse protestants », Ethnologie française, tome XXXI, n°4, octobre-décembre 2001, p. 621-629.
  • « Le Protestantisme malade de sa jeunesse », Études théologiques et religieuses, tome 76, 2001/2, p. 247-264.
  • « L'Invention d'un scoutisme d'inspiration protestante, les Éclaireurs Unionistes et les Unions Chrétiennes de Jeunes Gens », Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français, tome 143/III, juillet – août – septembre 1997, p. 371-435.
  • « Quelques jalons pour une histoire des Éclaireurs Unionistes entre les deux guerres mondiales », extraits commentés des souvenirs de Jean Pellegrin sur « le Mouvement É.U. de 1911 à 1940 », Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français, tome 143/III, juillet – août – septembre 1997, p. 525 à 534.
  • « Les Archives des Éclaireurs Unionistes de France », Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français, tome 143/III, juillet – août – septembre 1997, p. 535 à 539.


Voir aussi


Notes et références

  1. Résumé de l'article [1].
  2. Présentation du numéro [2].
  3. L'édition spéciale de Réforme pour le centenaire des EEUdF est accessible gratuitement en ligne [3].