Welcome to the ScoutWiki Network

Wandervogel : Différence entre versions

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
(Mise en forme)
m (1 domaine = 1 couleur)
Ligne 17 : Ligne 17 :
  
 
Le mouvement va recruter surtout dans les classes moyennes des grandes villes allemandes. Il se caractérise par un certain spontanéisme : pas de groupe structuré, plutôt des bandes qui se font et défont, sans maître à penser et avec le goût des [[randonnée]]s pédestres sans itinéraire préétabli selon le terme d'où dérive leur nom, ''Wanderung'' (errance), loin des adultes. Le but est souvent un château en ruines, une montagne, un paysage célèbre.
 
Le mouvement va recruter surtout dans les classes moyennes des grandes villes allemandes. Il se caractérise par un certain spontanéisme : pas de groupe structuré, plutôt des bandes qui se font et défont, sans maître à penser et avec le goût des [[randonnée]]s pédestres sans itinéraire préétabli selon le terme d'où dérive leur nom, ''Wanderung'' (errance), loin des adultes. Le but est souvent un château en ruines, une montagne, un paysage célèbre.
 
  
 
Progressivement le mouvement se subdivise, courants nationalistes, naturalistes ou socialistes et est très dynamique dans toute l'Europe centrale. Une partie des cadres rejoint le scoutisme à qui le Wandervogel avait préparé le terrain.
 
Progressivement le mouvement se subdivise, courants nationalistes, naturalistes ou socialistes et est très dynamique dans toute l'Europe centrale. Une partie des cadres rejoint le scoutisme à qui le Wandervogel avait préparé le terrain.
  
{{Portail histoire|portail univers}}
+
{{Portail univers|portail histoire}}
  
 
[[Catégorie:Mouvement proche du scoutisme]]
 
[[Catégorie:Mouvement proche du scoutisme]]

Version du 22 juin 2010 à 18:27

Wandervogel
Fondateur : Lycéens berlinois
Fondée en : 1895
Contact
Siège social :
Contact :
E-mail :

Wandervogel ou oiseaux migrateurs est un mouvement de jeunesse apparu en 1895 et qui fut lancé par des lycéens berlinois.


Le mouvement va recruter surtout dans les classes moyennes des grandes villes allemandes. Il se caractérise par un certain spontanéisme : pas de groupe structuré, plutôt des bandes qui se font et défont, sans maître à penser et avec le goût des randonnées pédestres sans itinéraire préétabli selon le terme d'où dérive leur nom, Wanderung (errance), loin des adultes. Le but est souvent un château en ruines, une montagne, un paysage célèbre.

Progressivement le mouvement se subdivise, courants nationalistes, naturalistes ou socialistes et est très dynamique dans toute l'Europe centrale. Une partie des cadres rejoint le scoutisme à qui le Wandervogel avait préparé le terrain.