The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Secourisme

De Scoutopedia
Révision datée du 21 octobre 2016 à 01:35 par Bot egel (discussion | contributions) (robot Ajoute : scout-o-wiki:Erste Hilfe)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Que faire en cas d'accident ?

  • Transport d’un blessé d’urgence : appeler les pompiers (tél. 18) ou le SAMU (15), éviter de transporter le blessé dans votre propre véhicule (problème de responsabilité) sauf cas de force majeure. Tenir le blessé allongé sur le côté et couvert en attendant les pompiers, pratiquer les premiers soins de secourisme si nécessaire.
  • Rappels secourisme : Appeler les secours, mettre le blessé en position latérale de sécurité, rester auprès de lui. En cas d’arrêt cardiaque, pratiquer immédiatement le massage cardiaque et continuer jusqu’à l’arrivée des pompiers si nécessaire. En cas d’étouffement par obstruction des voies respiratoires, donner des petits coups secs au niveau de la 7° vertèbre cervicale (en haut du dos) et si insuffisant pratiquer le mouvement réflexe au niveau du plexus qu’on apprend dans les stages de secourisme. En cas de brûlure grave et étendue jeter immédiatement de l’eau froide. En cas d’hémorragie appuyer sur les points de compression. Attention aux allergies graves et asthme, avoir sur soi le médicament d’urgence et l’administrer dès les premiers symptômes. Attention aux tiques, la retirer avec une pince à tiques en dévissant, désinfecter, faire une analyse de sang au retour du camp si rougeur, fatigue ou fièvre (risque de maladie de Lyme). En cas de maladies : faire voir l’enfant à un médecin. Seuls les petits « bobos » bénins peuvent être traités par l’assistant sanitaire : désinfection de petites plaies, ampoules aux pieds, piqûres d’insecte sans réaction allergique, Doliprane… ainsi que la prise des médicaments sur ordonnance.
  • Tout chef scout devrait se former au secourisme et préparer le PSC1 (prévention et secours civique niveau 1) qu’organisent les pompiers, la Croix rouge ou certaines mairies.
  • Accompagner le blessé à l’hôpital ou chez le médecin avec sa fiche sanitaire sur laquelle figure l’autorisation signée des parents de faire pratiquer tous soins nécessaires en cas d’urgence. Ajouter le numéro de sécurité sociale des parents.
  • Si besoin d’assistance particulière, dépannage, rapatriement, engagement de frais exceptionnels comme taxi de nuit, faire venir d’urgence un parent qui n’a pas de moyen de transport etc. et si l’assurance de votre association inclut l’assurance IMA (à vérifier) : tél. IMA, 0 800 75 75 75 en donnant le N°d’assurance de votre association et son nom. Suivre leurs consignes, ils prennent tout en charge.
  • Prévenir les parents sans les affoler inutilement. Prévoir de leur demander le remboursement des frais en leur adressant la feuille de sécurité sociale s’il y a lieu.
  • Remplir la déclaration d’assurance, préciser le nom du blessé et les circonstances de l’accident. Conserver un double.
  • Si accident sérieux mais sans risque de décès ou d’invalidité, prévenir en outre par courrier la Direction départementale Jeunesse et Sports du lieu de camp ; inutile si accident bénin.
  • Si accident grave avec décès, risque de décès ou d’invalidité ou hospitalisation de plusieurs jours, prévenir d’urgence par téléphone la gendarmerie et la direction départementale Jeunesse et sports du lieu de camp, remplir l’imprimé Jeunesse et sports « déclaration d’accident grave » (cerfa 10007*01 à demander à la DDJS du siège de l’association avant le camp) et l’adresser à la DDJS du lieu de camp, prévenir le responsable de votre association, et bien sûr prévenir les parents si la victime est un scout.
  • Si accident bénin, mais risque d’éventuelles complications ultérieures, on peut remplir et envoyer par précaution la déclaration à l’assurance avec la mention « pour ordre ». Si accident bénin sans complications envisageables, inutile de remplir les déclarations.
  • Les accidents et maladies sont prévenus par une bonne hygiène de vie, un repos suffisant, une ambiance détendue, des précautions dans le repérage des lieux de randonnée et de jeux, les consignes de sécurité données aux scouts.
  • Attention à la conservation des aliments, jeter tous les restes périssables après les repas.

Voir aussi l'article : Protéger-Alerter-Secourir

Cet article peut aider à préparer certains badges.