Ouvrir le menu principal

Scoutopedia β

Salut louveteaux.png

Le salut louveteau est le salut que font tous les louveteaux du monde, généralement après avoir prononcé leur promesse. Ce salut est également utilisé dans d'autres branches cadettes, notamment les jeannettes des Scouts unitaires de France.

Le salut

 
Louvettes suisses du MSdS

Le salut louveteau se fait de la main droite, en écartant l'index et le majeur en forme de « V ». L'annulaire et l'auriculaire sont repliés, et le pouce vient se positionner sur l'annulaire.

Origine

A compléter

Signification

Le pouce replié sur les autres doigts symbolise le fort protégeant le faible ou la louve protégeant ses petits.

Les deux doigts dressés symbolisent les oreilles du loup aux aguets et font référence aux deux articles de la loi de la meute :

  • Le louveteau fait toujours de son mieux
  • Le louveteau fait plaisir à quelqu'un tous les jours

Chez les louveteaux français, ils font référence aux deux lois :

  • Le louveteau ne s'écoute pas lui-même
  • Le louveteau écoute le vieux loup

Dans la plupart des associations, seuls les louveteaux ayant fait leur promesse peuvent l'utiliser. Ce salut sert alors à rappeler au louveteau qu'il a promis de faire de son mieux. Les louveteaux qui n'ont pas encore fait leur promesse peuvent faire un autre signe de la main à la place, généralement en fermant le poing (parce qu'ils n'ont pas encore promis d'être aux aguets) ou en ouvrant complètement la paume (parce qu'ils sont encore un peu comme une page blanche).

Dans d'autres mouvements, notamment Les Scouts (FSBPB), le salut louveteau est un signe d'appartenance à la meute. Il signifie : « Je suis louveteau donc je salue comme vous ». Dès lors, tous les louveteaux de la meute saluent de la même manière.

Le salut louveteau peut aussi être utilisé par l'animateur pour réclamer le silence. En faisant ce signe il réclame que les loups l'écoutent en leur rappelant qu'ils ont promis (ou vont promettre) d'écouter les vieux loups. Les loups lui répondent en levant eux aussi leurs doigts pour signifier qu'ils sont à l'écoute.

Exceptions

Depuis la rénovation pédagogique des scouts et guides de France faisant suite à la fusion entre les Scouts de France et les Guides de France en 2004, les louveteaux et jeannettes saluent avec les deux doigts serrés, de la même façon que le salut des jeannettes (GDF) des années 1990. Sa signification, basée sur le cadre symbolique en vigueur dans le mouvement, rappelle au jeune de « s'appuyer sur le Grand Arbre pour mieux grandir » ; en effet, ce dernier constitue un élément important de l'imaginaire de cette branche.

Voir aussi