The ScoutWiki Network server was upgraded on June 3rd, 2020. We're currently seeing some problems with long page loads on certain pages (for example Recent changes on large wikies). Sorry for the inconvenience!

Réunion de Jambville

De Scoutopedia
Révision datée du 9 juin 2017 à 23:04 par Pinson (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

A l'initiative des autorités mondiales du scoutisme et à celle du Scoutisme Français le 16 et 17 février 2008 a eu lieu la Réunion de Jambville : 41 organisations nationales scoutes se réunissent dans la propriété SGDF de Jambville afin de faire face à la Crise mondiale du scoutisme. Les 41 sont en grande majorité des organisations nationales scoutes d'Europe et d'Afrique qui veulent obtenir des réponses et fixer une position commune.


Participe à la réunion Herman Hui, alors président du Comité mondial. Sont également présents des représentants des BSA et des donateurs ainsi que les Suédois. Ce groupe refuse, dans une ambiance électrique, de retirer leur proposition, même après avoir constaté le licenciement d'Eduardo Missoni lors de la réunion du Caire.

Herman Hui, avocat de Hong Kong, parait surpris de l'atmosphère survoltée de la réunion de Jambville mais il refuse de démissionner comme certaines organisations nationales le demandent. De leur coté, les opposants aux BSA ne sont pas assez nombreux pour obtenir la convocation d'une assemblée générale extraordinaire car il fallait être 53.

Enfin, beaucoup d'opposants sont déconcertés par la démission surprise d'Herman Hui qui intervient dès le 1er mars 2008, remplacé comme président intérimaire par un français, Philippe Da Costa.

Après Jambville une nouvelle réunion se tient à Francfort du 4 au 6 avril 2008.