The MobileFrontend should be working again on the ScoutWikis

Noëlisme

De Scoutopedia
Révision datée du 13 février 2018 à 13:49 par Irdnael (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Noëlisme

L’Étoile Noëliste du 15 décembre 1917
L’Étoile Noëliste du 15 décembre 1917

Fondateur :
Fondée en : avant 1914
Contact
Siège social :
Contact :
E-mail :

Mouvement de jeunes filles catholiques

L'Union noëliste fut une association religieuse de jeunes filles catholiques de plus de 15 ans, fondée officiellement en 1904.

Lancé autour de deux publications catholiques éditées par les assomptionnistes et destinées aux jeunes filles Le Noël pour les aînées et L’Étoile Noëliste pour les cadettes, l'Union Noëliste est un réseau de comités paroissiaux . Il est orienté par et vers les bonnes œuvres mais a aussi quelques aspects qu'on retrouvera chez les Guides de France) : progression, promesse, tenue, jeux, parfois même mais plus tard camp d'été en cantonnement.

La revue "Noël" de janvier 1914

Voici un extrait de Wikipedia concernant ces publications du Groupe Bayard :

Union Noëliste : Association Amicale sous le Patronage de sainte Jeanne d'Arc. Favorisée d'une Indulgence plénière à gagner le 25 décembre. (Bref du 28 janvier 1920.) Pour être admise, la jeune fille devait réunir un certain nombre de critères : 6 (être âgée d'au moins quinze ans ; être abonnée au Noël depuis plus d'un an ; avoir un pseudonyme accepté ; s'exercer à quelque apostolat ; écrire au Noël une ou deux fois par an ; réciter chaque jour un Souvenez-vous et l'invocation : sainte Jeanne d'Arc, priez pour nous, pour les autres membres de l'Association de l'U.N.) + une participation de cinq francs. Les adhérentes étaient invitées à se regrouper et à former des Comités. Au sein de l'Union, existait une Petite Académie à laquelle les lectrices pouvaient soumettre leurs travaux intellectuels, ou traiter ceux que l'Académie proposait.

Très tourné vers la dévotion notamment à Jeanne d'Arc et la piété religieuse, moins moderne dans sa conception de la jeune fille catholique, le noëlisme déclina bien avant ses concurrents, le guidisme catholique ou les Scoutes Semeuses, les milieux sociaux de recrutement étant un peu plus large pour les secondes. On peut aussi faire le parallèle avec les publications du mouvement Cœurs Vaillants mais qui fut lancé, lui, après le scoutisme.