The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Liste des associations françaises de scoutisme non reconnues : Différence entre versions

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
m (Révocation des modifications par Oiseau vache (Discussion) vers la dernière version de Cedsib)
Ligne 75 : Ligne 75 :
 
Le mouvement '''Europe-Jeunesse''' a été fondé par [[wp-fr:Pierre Vial (homme politique)|Pierre Vial]]<ref>Confirmé par ''Résistances'' n°5, hiver 1998 ([http://www.resistances.be/vial.html article]) ]</ref> en [[1973]]. C'est un mouvement laïc et païen<ref>Récit de sa participation à une cérémonie paganisante : [[Image:PDF.png|10px]][http://racines.traditions.free.fr/127chmaa/127chmaa.pdf]</ref>, qui entend développer chez les jeunes le goût de l'effort, la vie en plein air et la curiosité pour l'histoire, les mythes et les légendes d'Europe, à travers des raids sportifs et des camps.  
 
Le mouvement '''Europe-Jeunesse''' a été fondé par [[wp-fr:Pierre Vial (homme politique)|Pierre Vial]]<ref>Confirmé par ''Résistances'' n°5, hiver 1998 ([http://www.resistances.be/vial.html article]) ]</ref> en [[1973]]. C'est un mouvement laïc et païen<ref>Récit de sa participation à une cérémonie paganisante : [[Image:PDF.png|10px]][http://racines.traditions.free.fr/127chmaa/127chmaa.pdf]</ref>, qui entend développer chez les jeunes le goût de l'effort, la vie en plein air et la curiosité pour l'histoire, les mythes et les légendes d'Europe, à travers des raids sportifs et des camps.  
  
Regroupés en bans régionaux, le mouvement est ouvert aux enfants dès l'age de huit ans.
+
Regroupés en bans régionaux, le mouvement est ouvert aux enfants dès l'age de huit ans. Proche idéologiquement de l'organisation du [[wp-fr:Groupement de recherche et d'études sur la culture européenne|GRECE]], ''Europe Jeunesse'' publie un bulletin du nom de ''Flamme''.<ref>D'après [http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Europe_Jeunesse&oldid=10528174 Wikipédia]</ref>
 +
 
 +
Il s'agit d'un mouvement très discret, dont les membres semblent avoir l'interdiction de parler sur internet<ref>les contributions en traitant sur Wikipédia ont fait l'objet d'un «nettoyage» systématique : [http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Europe_Jeunesse&action=history]</ref>. Il semblait toujours en activité en septembre 2007<ref>Discussion sur un forum nationaliste annoncant l'ouverture d'un groupe : [http://jeunessespatriotiques.xooit.com/t119-salut-a-tous.htm]</ref>.
 +
 
 +
A ce mouvement est rattachée la troupe scoute "[[An Avel Mor]]". Cette troupe comprendrait 32 scouts en 2009 avec une implantation régionale en Bretagne<ref>Article de la presse régionale - Sud-Ouest.com 20 novembre 2009 : [http://www.sudouest.com/charente-maritime/actualite/rochefort/article/777743/mil/5382659.html]</ref>.
  
 
{{mouvements français}}
 
{{mouvements français}}

Version du 2 septembre 2011 à 11:09

Page semi-protégée
Logo js barre.jpg Aucun de ces mouvements n'est reconnu par l'Etat Français comme mouvement de scoutisme.

Associations catholiques

Suite à la réforme des Scouts de France en 1964, de nombreuses associations scoutes catholiques sont nées. Cependant, l'évènement qui provoquera le départ de nombreux chefs allant fonder leur propre association scoute, sera le second concile du Vatican et la réforme liturgique qui lui suivra.

En effet, très rapidement, les principales associations scoutes traditionnelles françaises (FSE, SUF) affirment leur hostilité au conservatisme religieux. Les scouts désireux de conserver une liturgie traditionnelle ne le pouvaient donc pas dans le cadre de leurs activités scoutes, de même, les aumôniers et chefs attachés à cette liturgie étaient mis à l'écart. Nombre d'entre eux partirent alors fonder leur propre association. Les choses se compliquèrent encore en 1988, suite au sacre controversé d'évêques par Monseigneur Lefebvre : depuis ce temps, certains mouvements refusent les scouts attachés à la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X, tandis que d'autres ne s'adressent qu'à eux.

D'autres mouvements scouts catholiques indépendants tirent cependant leur spécificité d'autres raisons, notamment des raisons géographiques.

Tous ces mouvements pratiquent un scoutisme classique, selon la pédagogie unitaire (une seule branche pour les jeunes de 12 à 17 ans).

Scouts de Fatima

Mouvement issu des Scouts unitaires de France.

Scouts Don Bosco

Mouvement fondé dans les années 80 par le pére Pierre Gacq, lié à la Fraternité saint-Thomas Becket, dont les prêtres et séminaristes en soutane verte sont les chefs et parfois les CP. Il comporte deux groupes, à Chaumont-sur-Loire et à Domrémy. Les troupes sont composées de "raiders", cependant cette qualification est accordée facilement dans ce mouvement.

Associations protestantes

Le scoutisme protestant français est riche de nombreux petits mouvements. Cependant, au contraire des mouvements catholiques souvent rivaux, ceux-ci se signalent par la bonne entente qui règne entre eux et par les liens qu'ils entretiennent depuis 2007 avec le principal mouvement scout protestant français, les EEUdF.

Scouts Évangéliques

Scoutisme de l'Église adventiste

Mouvement destiné aux jeunes fidèles de l'Église adventiste.

Royal Rangers

Mouvement international créé par un pasteur américain des Assemblées de Dieu au début des années 1970, lié à plusieurs églises protestantes pentecôtistes. S'ils sont assez peu nombreux en France, les Royal Rangers sont beaucoup plus répandus en Allemagne. Leur projet éducatif repose avant tout sur l'évangélisation.

Le mouvement est arrivé en France au début des années 1990 à Dieppe, puis s'est étendu avec des unités en Normandie, dans le Nord, en Île-de-France, puis en 2005 à Saint-Étienne.

Explorateurs

Mouvement scout adventiste.

Association scoute des explorateurs et aventuriers

AP Scouts

Association de scouts mormons.

Scout et éclaireuses Sanito

Mouvement scout sanito, en Polynésie Française.

Association des scouts Liahona-SDJ

Association de Polynésie Française réunissant plus de 750 jeunes mormons. Elle est nommée en référence au liahona, sorte de boussole divine décrite dans le Livre de Mormon.

Scouts Te ahi nui

Autre association polynésienne.

Autres petites associations

Europe-Jeunesse

Le mouvement Europe-Jeunesse a été fondé par Pierre Vial[1] en 1973. C'est un mouvement laïc et païen[2], qui entend développer chez les jeunes le goût de l'effort, la vie en plein air et la curiosité pour l'histoire, les mythes et les légendes d'Europe, à travers des raids sportifs et des camps.

Regroupés en bans régionaux, le mouvement est ouvert aux enfants dès l'age de huit ans. Proche idéologiquement de l'organisation du GRECE, Europe Jeunesse publie un bulletin du nom de Flamme.[3]

Il s'agit d'un mouvement très discret, dont les membres semblent avoir l'interdiction de parler sur internet[4]. Il semblait toujours en activité en septembre 2007[5].

A ce mouvement est rattachée la troupe scoute "An Avel Mor". Cette troupe comprendrait 32 scouts en 2009 avec une implantation régionale en Bretagne[6].


Mouvements scouts Les mouvements de scoutisme en France Drapeau français
Mouvements agréés par l'État :
Le scoutisme français :
Éclaireuses et éclaireurs de FranceÉclaireuses et éclaireurs unionistes de FranceScouts et guides de FranceÉclaireuses et éclaireurs israélites de FranceScouts musulmans de FranceÉclaireurs de la nature

Conférence française de scoutisme :
Éclaireurs neutres de France (Adhérents : Riaumont · Europa · St Louis) • Fédération des éclaireuses et éclaireursAssociation des guides et scouts d'Europe

Indépendant : Scouts unitaires de France

Mouvements non agréés par l'État :
Catholiques : Scouts de DoranScouts Godefroy de BouillonFédération ordre scoutScouts de ClusesScouts Saint BenoîtÉcuyers de St MichelScoutisme pour tous

Protestants : Éclaireurs évangéliques de FrancePorteurs de FlambeauxFlambeaux et Claires FlammesJeunesse AdventisteRoyal rangers

Autres : Éclaireurs neutres européensRandscouts

Autres petits mouvementsgroupes indépendants

Notes et références


  1. Confirmé par Résistances n°5, hiver 1998 (article) ]
  2. Récit de sa participation à une cérémonie paganisante : PDF.png[1]
  3. D'après Wikipédia
  4. les contributions en traitant sur Wikipédia ont fait l'objet d'un «nettoyage» systématique : [2]
  5. Discussion sur un forum nationaliste annoncant l'ouverture d'un groupe : [3]
  6. Article de la presse régionale - Sud-Ouest.com 20 novembre 2009 : [4]