The ScoutWiki Network server was upgraded on June 3rd, 2020. We're currently seeing some problems with long page loads on certain pages (for example Recent changes on large wikies). Sorry for the inconvenience!

Joseph Jacobs : Différence entre versions

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m
(Voir la page de discussion pour la raison de cette modification)
Ligne 16 : Ligne 16 :
  
  
C'est lui qui rapporta dans la "''Master Gazette''" des [[Baden-Powell Belgian Boy-Scouts|B.P.B.B.S.]] (pp.16 à 18) en janvier [[1920]] un souvenir personnel où B.P. lui-même lui a fait la déclaration que voici :  
+
C'est lui qui rapporta dans la "''Master Gazette''" des [[Baden-Powell Belgian Boy-Scouts|B.P.B.B.S.]] (pp.16 à 18) en janvier [[1920]] un souvenir personnel où B.P. lui-même lui aurait fait la déclaration que voici :  
 
{{citation|Le Scout est avant tout un croyant; je répudie tout scoutisme qui n'a pas la religion à sa base.}}
 
{{citation|Le Scout est avant tout un croyant; je répudie tout scoutisme qui n'a pas la religion à sa base.}}
  

Version du 26 février 2012 à 11:16

Joseph Jacobs
Pas d'image pour cette personne pour le moment

Décès : 1931

Personnalité des scouts - fédération des scouts Baden-Powell de Belgique

Les scouts.

Personnalité belge

Belgique.

Le Révérend Père Jacobs avait été, au cours de la première guerre mondiale, recteur d'un collège jésuite de réfugiés belges près d'Hastings sur les côtes anglaises. C'est parmi ces 300 enfants, de 1915 à 1919, qu'il introduisit la méthode scoute, après avoir eu l'occasion de nouer des contacts personnels avec Baden Powell.

Promu recteur du collège jésuite Sainte-Barbe à Gand en 1919, dès son retour en Belgique, le R.P. Jacobs y fonde une troupe scoute.


C'est lui qui rapporta dans la "Master Gazette" des B.P.B.B.S. (pp.16 à 18) en janvier 1920 un souvenir personnel où B.P. lui-même lui aurait fait la déclaration que voici :

« Le Scout est avant tout un croyant; je répudie tout scoutisme qui n'a pas la religion à sa base. »

Cette phrase lapidaire, souvent citée et reprise depuis[1], mais dont la formulation critiquée comme excessive par certains Éclaireurs de France.

Aumônier général des Baden-Powell Belgian Boy-Scouts de 1923 à 1931, il sera le premier ecclésiastique à devenir membre du Bureau international du scoutisme de 1929 jusqu'à sa mort en 1931.

Lorsque surgit la crise des Belgian catholic scouts en 1920 (surtout autour des troupes de Bruxelles) qui déclaraient inconcevable qu'un mouvement catholique soit rattaché à une organisation qui ne l'est pas explicitement, le Père Jacobs ne pencha pas du côté "clérical". Bien au contraire, l'Aumônier Général des B.P.B.B.S. défendait avec Jean Corbisier un scoutisme confié à des chefs laïcs, simplement aidés par des prêtres.

En 1927, il est préfet des études pour les Humanités modernes au collège Saint-Michel de Bruxelles qui s'ouvre enfin au scoutisme, avec Henry Brifaut.



Les Scouts - Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique Cet article fait partie de la série
Les Scouts - Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique
Les Scouts - Fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique
Président : Christelle Alexandre
Commission fédérale : Staff fédéral de la fédération des Scouts Baden-Powell de Belgique
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : Baladins (6-8 ans)Louveteaux (8-12 ans)Éclaireurs (12-16 ans)Pionniers (16-18 ans)
Organes : {{{organes}}}
Évènements : JAMbeScouting's sunriseTremblement de vertDéclicCap VertOdyssée
Centres : Château-ferme de CourrièreCamp scout de la FresnayeMont-GodinneLe 21Les Scouteries
Publications : Ça se discouteSachemTraces de loupPatrouille passAzimutCalendriers
Histoire : Belgian catholic scoutsBaden-Powell Belgian Boy-ScoutsFédération des scouts catholiques
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : {{{personnalités}}}
Projet éducatifUniformeGroupes d'unitésPortail de progression

Notes et références


  1. Dans la charte des Scouts d'Europe par exemple mais aussi, bien avant eux, dans des publications belges de la FSC (cf. "Citée Chrétienne" du 5 avril 1934), et dans la Charte du scoutisme catholique approuvée par le Comité Mondial du Scoutisme (à Londres, en septembre 1962) .