Différences entre versions de « Jeanne Lalouette »

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(Page créée avec « '''Jeanne Lalouette''' fut une personnalité du louvetisme catholique. Comme cheftaine Scouts de France elle est brevetée DCC en 1933 à Gilwell Park. Toutefoi... »)
 
m (wiki)
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
{{ébauche|images|personnalité}}
  +
{{Infobox personnalité
  +
|naissance =
  +
|décès =
  +
|image =
  +
|largeur =
  +
|légende =
  +
|description =
  +
|type =
  +
|mouvement = personnalité sdf
  +
|pays = France
  +
|signature =
  +
|largeur-signature =
  +
}}
  +
 
'''Jeanne Lalouette''' fut une personnalité du louvetisme catholique.
 
'''Jeanne Lalouette''' fut une personnalité du louvetisme catholique.
   
   
Comme [[cheftaine]] Scouts de France elle est brevetée [[DCC]] en 1933 à Gilwell Park.
+
Comme [[cheftaine]] Scouts de France elle est brevetée [[DCC]] en 1933 à [[Gilwell Park]].
   
Toutefois elle parait s'orienter très vite vers les jeunes en difficulté et,assistante sociale, elle est inspectrice de l'enfance inadaptée ([[Extension]]).
+
Toutefois elle parait s'orienter très vite vers les jeunes en difficulté et, assistante sociale, elle est inspectrice de l'enfance inadaptée.
   
En 1950 elle est toujours en contact avec l'association SDF et écrit un article dans [[Le Chef]]. Elle meurt dans un accident de chemin de fer vers cette époque. Un foyer porte son nom à Nantes.
+
En 1950, elle est toujours en contact avec l'association SDF et écrit un article dans [[Le Chef]]. Elle meurt dans un accident de chemin de fer vers cette époque. Un foyer porte son nom à Nantes.
   
  +
{{portail personnalités}}
[[Catégorie:Personnalité scouts de France]]
 

Version du 8 juin 2014 à 17:59

Jeanne Lalouette
Pas d'image pour cette personne pour le moment

Personnalité scouts de France

Scouts de France.

Personnalité française

France.

Jeanne Lalouette fut une personnalité du louvetisme catholique.


Comme cheftaine Scouts de France elle est brevetée DCC en 1933 à Gilwell Park.

Toutefois elle parait s'orienter très vite vers les jeunes en difficulté et, assistante sociale, elle est inspectrice de l'enfance inadaptée.

En 1950, elle est toujours en contact avec l'association SDF et écrit un article dans Le Chef. Elle meurt dans un accident de chemin de fer vers cette époque. Un foyer porte son nom à Nantes.