Différences entre versions de « Indianisme »

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
Initialement la faveur des "peaux rouges" était supporté par de nombreux journaux illustrés destinés à la jeunesse, des romans, la tournée en Europe de Buffalo Bill. Le scoutisme adopta très vite l'indianisme y puisant des idées de grand jeu, des particularités de [[langage]] et surtout la [[totémisation]].
 
Initialement la faveur des "peaux rouges" était supporté par de nombreux journaux illustrés destinés à la jeunesse, des romans, la tournée en Europe de Buffalo Bill. Le scoutisme adopta très vite l'indianisme y puisant des idées de grand jeu, des particularités de [[langage]] et surtout la [[totémisation]].
  
Les premiers mouvements masculins: EDF ([[ Jean Loiseau]]) et EUF, plus tard les SDF ([[ Paul Coze]]) puisèrent abondamment dans cet imaginaire mais très vite les critiques furent vives notamment de la part du clergé catholique qui craignait une contagion de l'animisme mais aussi des éducateurs laics. La chevalerie fut ainsi utilisée comme contrefeu,la revue EDF présenta en couverture un chevalier et un guerrier indien, tous deux à cheval. A partir de 1925 donc le peau rougisme décline mais subsiste et au Jamboree de Moisson Paul Coze et les sachems sont présents et admirés.  
+
Les premiers mouvements masculins: EDF ([[ Jean Loiseau]]) et EUF, plus tard les SDF ([[ Paul Coze]]) puisèrent abondamment dans cet imaginaire mais très vite les critiques furent vives notamment de la part du clergé catholique qui craignait une contagion de l'animisme mais aussi des éducateurs laics. La chevalerie fut ainsi utilisée comme contrefeu,la revue EDF présenta en couverture un chevalier et un guerrier indien, tous deux à cheval. A partir de 1925 donc le peau rougisme décline mais subsiste.
  
 
L'indianisme a presque entièrement disparu sauf les formes adoucies mais bien vivaces de totemisation.
 
L'indianisme a presque entièrement disparu sauf les formes adoucies mais bien vivaces de totemisation.

Version du 16 avril 2008 à 11:36

L'indianisme pour les scouts français est un thème très important de la naissance du mouvement aux années 50.

Initialement la faveur des "peaux rouges" était supporté par de nombreux journaux illustrés destinés à la jeunesse, des romans, la tournée en Europe de Buffalo Bill. Le scoutisme adopta très vite l'indianisme y puisant des idées de grand jeu, des particularités de langage et surtout la totémisation.

Les premiers mouvements masculins: EDF (Jean Loiseau) et EUF, plus tard les SDF (Paul Coze) puisèrent abondamment dans cet imaginaire mais très vite les critiques furent vives notamment de la part du clergé catholique qui craignait une contagion de l'animisme mais aussi des éducateurs laics. La chevalerie fut ainsi utilisée comme contrefeu,la revue EDF présenta en couverture un chevalier et un guerrier indien, tous deux à cheval. A partir de 1925 donc le peau rougisme décline mais subsiste.

L'indianisme a presque entièrement disparu sauf les formes adoucies mais bien vivaces de totemisation.