The ScoutWiki Network server was upgraded on November 20th, 2019. The maintenance is now over. Please inform us in Slack or via email support@scoutwiki.org if you encounter any unexpected errors – it's possible the upgrade has missed something. Thanks and happy scoutwiki'ng!

Fédération du scoutisme français : Différence entre versions

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m (correction syntaxe)
m (robot Modifie: en:Scoutisme Français)
Ligne 75 : Ligne 75 :
 
[[Catégorie:Mouvement français]]
 
[[Catégorie:Mouvement français]]
  
[[en:Scoutisme Français]]
+
[[en:Scoutisme Français]]

Version du 2 octobre 2007 à 06:21

Fédération du Scoutisme Français

Fédération du Scoutisme Français


Fondation : 1941
Disparition : {{{disparition}}}
Fondateurs : FFE, GdF, EdF, EIF, EU, SdF.
Président : {{{président}}}
Commissaire général : {{{commissaire}}}
Commissaire Général Scout: {{{commissairescout}}}
Commissaire Générale Guide: {{{commissaireguide}}}
Siège : 65, rue de la Glacière, 75013 Paris
Site web : http://www.scoutisme.fr
E-mail : {{{mail}}}
Effectifs : {{{effectif total}}} membres.
Effectifs : {{{effectif jeunes}}} jeunes.
{{{effectif responsables}}} responsables.

Organisation mondiale du mouvement scout Organisation mondiale du mouvement scout
Association mondiale des guides et des éclaireuses Association mondiale des guides et des éclaireuses

La création de la fédération Le Scoutisme Français (SF)

De 1911 à 1927, six associations se fondent en France : les Éclaireurs de France, les Éclaireurs Israélites de France, les Éclaireurs Unionistes, la Fédération Française des Éclaireuses, les Guides de France et les Scouts de France.

Elles établissent en 1923 un organisme de concertation : le Bureau Inter-Fédéral (BIF) pour le scoutisme masculin, le Comité de liaison pour le scoutisme féminin, décisif dans le cadre de la multiplication des contacts internationaux.

Le congrès scout mondial tenu à Paris en 1922 proclame Baden-Powell Chef-scout du monde et installe le mouvement dans la philosophie de la Société des Nations. Les Français participent activement aux jamborees, grands rendez-vous de cette internationale pacifique et joyeuse de la jeunesse.

A la défaite militaire du printemps 1940, le BIF réunit à Vichy les directions des associations pour un rapprochement des associations scoutes sur la base de l’équivalence des formations de cadres et des pratiques pédagogiques. Chaque association conserve sa ligne spirituelle. Un camp de chefs se déroule au château de l’Oradou près de Clermont-Ferrand en septembre 1940. Une "Charte de l’Oradou" définit les rapports entre associations. La Fédération "Le Scoutisme Français" est créée l’année suivante en 1941.

L’État Français entend faire du Scoutisme un pilier de sa politique de jeunesse. Cette intégration accorde au Scoutisme une audience et des moyens inédits. Une part est employée par les scouts au soutien aux Éclaireurs Israélites.

Fondée sur l’ambivalence du retour à une société d’autorité, elle n’empêche pas un décrochage progressif vis-à-vis du régime, entamé dans la seconde moitié de 1942. Les contacts se nouent avec le Gouvernement provisoire installé à Alger qui possède sa politique éducative.

A la Libération, le Scoutisme Français est installé comme partenaire du jeune ministère de la Jeunesse et des Sports.

Le Scoutisme Français fédère aujourd'hui cinq associations de Scoutisme et de Guidisme :


(1) STATUTS DU SCOUTISME FRANCAIS - approuvés par l'Assemblée générale extraordinaire du 18 novembre 2004

LE SCOUTISME FRANÇAIS - Fédération des associations de Scoutisme et de Guidisme - 65, rue de la Glacière – 75013 PARIS

ASSOCIATION RECONNUE D'UTILITÉ PUBLIQUE - Décret du Ministère de l'Intérieur n° 8959 du 7 octobre 1948 - J.O. du 8 octobre 1948

(2) STATUTS - BUT ET COMPOSITION DE LA FÉDÉRATION

  • Article I

Le Scoutisme Français fédère les différentes associations françaises qui se réclament des buts, principes et méthodes du Scoutisme tels que définis par les constitutions de l’Association Mondiale des Guides et des Éclaireuses (AMGE) et de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS).

Les associations appartiennent par son intermédiaire aux instances mondiales de Guidisme et de Scoutisme : Association Mondiale des Guides et des Éclaireuses (AMGE) et Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS).

Indépendant de tout parti politique, dans la compréhension et le respect des inspirations diverses des associations constituantes, le Scoutisme Français affirme l'unité éducative du Scoutisme au service de la jeunesse en France.

Il se propose de régler toutes les questions d'intérêt commun au Scoutisme et de présenter aux membres des diverses associations, comme à l'opinion publique, la réalité d'un Scoutisme Français uni dans sa diversité.


Le Scoutisme Français rassemble plus de 100 000 jeunes et responsables autour d’une proposition éducative porteuse de valeurs citoyennes, solidaires et spirituelles. En tant qu’associations de jeunesse et d’éducation populaire, ces mouvements sont agréés par le ministère de la jeunesse et des sports, et reconnues d’utilité publique.

Insigne du SF pour le Centenaire du Scoutisme

Ces cinq associations se veulent réellement représentatives de la société nationale, tant par leurs origines que par les valeurs qu’elles transmettent. Elles s'enracinent notamment dans leur histoire commune, notamment une solidarité forgée dans la lutte contre l'occupant nazi lors de la seconde guerre mondiale (à l'exception des SMF, fondés plus tard).

Le Scoutisme Français est membre fondateur des deux organisations mondiales scoutes et guides : l'OMMS et l'AMGE.

Liens externes


Mouvements scouts Les mouvements de scoutisme en France Drapeau français
Mouvements agréés par l'État :
Le scoutisme français :
Éclaireuses et éclaireurs de FranceÉclaireuses et éclaireurs unionistes de FranceScouts et guides de FranceÉclaireuses et éclaireurs israélites de FranceScouts musulmans de FranceÉclaireurs de la nature

Conférence française de scoutisme :
Éclaireurs neutres de France (Adhérents : Riaumont · Europa · St Louis) • Fédération des éclaireuses et éclaireursAssociation des guides et scouts d'Europe

Indépendant : Scouts unitaires de France

Mouvements non agréés par l'État :
Catholiques : Scouts de DoranScouts Godefroy de BouillonFédération ordre scoutScouts de ClusesScouts Saint BenoîtÉcuyers de St MichelScoutisme pour tous

Protestants : Éclaireurs évangéliques de FrancePorteurs de FlambeauxFlambeaux et Claires FlammesJeunesse AdventisteRoyal rangers

Autres : Éclaireurs neutres européensRandscouts

Autres petits mouvementsgroupes indépendants