The ScoutWiki Network server was offline since Friday 26th April because of a boot problem in the host server. All services should be back to normal since Sunday 12:00 (UTC). We apologise for any inconvenience caused by the outage.

Chef : Différence entre versions

De Scoutopedia
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
== Ce qu'en pensait BP==  
 
== Ce qu'en pensait BP==  
  
Dans [[La Route du Succès ]]  BP écrit:
+
Dans [[La route du succès ]]  BP écrit:
  
"Parmi les façons de servir que j'ai signalées aux routiers, le travail de formation des scouts ou des louveteaux peut à première vue paraitre l'une des moins importantes. Si l'on y regarde d'un peu près, c'est l'une des principales. D'abord c'est la plus facile: elle est à la portée de tout routier; et puis elle donne des résultats immenses, résultats palpables à mesure que l'on voit les enfants devenir des hommes, résultats qui sont de la plus haute impotance pour le pays."
+
"Parmi les façons de servir que j'ai signalées aux routiers, le travail de formation des scouts ou des louveteaux peut à première vue paraitre l'une des moins importantes. Si l'on y regarde d'un peu près, c'est l'une des principales. D'abord c'est la plus facile: elle est à la portée de tout routier; et puis elle donne des résultats immenses, résultats palpables à mesure que l'on voit les enfants devenir des hommes, résultats qui sont de la plus haute importance pour le pays."
 +
 
 +
Le chef scout a donc une expérience préalable du scoutisme, il participe à la formation du caractère du jeune dans une [[progression]] mesurée mais de tout ça il ne faut pas une montagne.
 +
 
 +
Bien sûr avoir le [[BAFA]] est indispensable en 2009 (ou équivalent au Canada, en Belgique etc) mais ce n'est pas l'essentiel.
  
 
   
 
   

Version du 29 décembre 2008 à 15:34


Ce qu'en pensait BP

Dans La route du succès BP écrit:

"Parmi les façons de servir que j'ai signalées aux routiers, le travail de formation des scouts ou des louveteaux peut à première vue paraitre l'une des moins importantes. Si l'on y regarde d'un peu près, c'est l'une des principales. D'abord c'est la plus facile: elle est à la portée de tout routier; et puis elle donne des résultats immenses, résultats palpables à mesure que l'on voit les enfants devenir des hommes, résultats qui sont de la plus haute importance pour le pays."

Le chef scout a donc une expérience préalable du scoutisme, il participe à la formation du caractère du jeune dans une progression mesurée mais de tout ça il ne faut pas une montagne.

Bien sûr avoir le BAFA est indispensable en 2009 (ou équivalent au Canada, en Belgique etc) mais ce n'est pas l'essentiel.


Vocabulaire

Le terme Chef est officiel dans le scoutisme classique et reste d'emploi courant dans le scoutisme moderne sauf chez chez les EEDF et EEIF. Le féminin est cheftaine, de compagnie ou de meute.

A l'exception du CP le chef, de groupe ou de troupe, est toujours un adulte. Dans le scoutisme classique le chef est d'un niveau inférieur à Commissaire.

Dans le scoutisme moderne on emploie plus volontiers les termes de responsables ou à un niveau plus élevé d'animateurs ou de délégués. Il est évident que ces distinctions de vocabulaire sont liées au degré de visibilité de la hiérarchie et à la conception de l'autorité propre à chaque mouvement.