Charrette

De Scoutopedia
Révision datée du 29 mars 2014 à 11:51 par Olivier LPB (discussion | contributions) (→‎La rosalie : o)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Troupe unioniste de Colmar, dans les années 1920. ©EEUdF

Une charrette, communément appelée charrette à bras, charrette de patrouille ou de troupe, parfois surnommée rosalie, est un engin à 2 roues tiré par des scouts, servant à transporter du matériel trop lourd pour être porté sur de longues distances.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Le catalogue des magasins Clairières (concessionnaires Hutte d'Île-de-France), pour 1948, propose le modèle suivant :

« Charrette en bois pour matériel de troupe, modèle scout, dimension 120 x 70 x 45 cm., roues bois, ferrées, diamètre 80 cm., force 300 kg., largeur extérieurs : 106 cm., poids total : 66 kg. »

La rosalie[modifier | modifier le wikicode]

La rosalie est typiquement une charrette à bras, à deux roues, très solide, souvent fabriquée à partir d'éléments récupérés (roues de bicyclette, notamment) et utilisée pour transporter le matériel de patrouille. Elle est tractée par un vélo ou par deux scouts. En terrain pentu et au moyen d'une corde et de traverses en bois toute la patrouille peut y être attelée.

Relativement courante autrefois, il est désormais rare d'en croiser une en France. Mais en Suisse, la rosalie rend toujours des services.

Par extension, le terme "rosalie" est repris actuellement pour désigner un "engin roulant" utilisé pour le déplacement sur route d'un petit groupe de jeunes : quatre sur une rosalie par exemple. L'intérêt repose évidemment dans la qualité du travail fourni par les scouts lors de la construction de l'engin. Bien entendu la distance, le paysage que ces derniers parcourent à bord de la rosalie, lors d'un camp volant, par exemple est aussi important.

Liens[modifier | modifier le wikicode]