The ScoutWiki Network server was upgraded on November 20th, 2019. The maintenance is now over. Please inform us in Slack or via email support@scoutwiki.org if you encounter any unexpected errors – it's possible the upgrade has missed something. Thanks and happy scoutwiki'ng!

Champagne-Ardenne

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Champagne-Ardenne
Armes du comté de Champagne
Armes du comté de Champagne
Nombre de groupes (approx.) :
Nombre d'habitants : 1,34 millions
Densité de population : 52 hab./km²
Taux de boisement : 28 %
Champagne-Ardenne

La Champagne-Ardenne est une région du nord-est de la France, bordée au nord par la Belgique (Wallonie). Elle se compose de quatre départements : les Ardennes (08), l'Aube (10), la Marne (51) et la Haute-Marne (52). La Champagne-Ardenne est l'une des cinq régions les moins peuplées de France et la seule à avoir perdu des habitants entre 1999 et 2006. Elle couvre la plaine de Champagne ainsi que les faibles reliefs du massif ardennais, au nord, et des coteaux de l'est, accueillant notamment le vignoble de Champagne.

Scoutisme en Champagne-Ardenne

Environ 2% des jeunes de France métropolitaine âgés de 3 à 25 ans habitent en Champagne-Ardenne (18e rang)[1]. On trouve donc assez peu de groupes scouts dans cette région dont la population présente une très faible densité (52 hab./km²).

Groupes et mouvements scouts

Pour les articles de Scoutopedia relatifs aux groupes de Champagne-Ardenne, voir la page : groupe de Champagne-Ardenne.

Pour la liste des groupes recensés par mouvement, ainsi que l’organisation des régions ou territoires scouts (subdivisions géographiques définies par les principales associations de scoutisme) :

Lieux liés au scoutisme

Chargement de la carte...

Histoire du scoutisme

section à développer
En 1911, une trentaine de garçons dirigés par le capitaine Brunet créent les « Boys-scouts Troyens » et s'affilient à la Ligue d’Éducation Nationale de Pierre de Coubertin (Éclaireurs français). La troupe rejoindra les Éclaireurs de France (EDF) en 1914[2]. A Reims, les éclaireurs apparaissent au début de l'année 1912 et on en compte près de 200 au bout de quelques mois. Ils s'affilient aux EDF à la fin de l'année[3]. Proches du front pendant la guerre, ces éclaireurs participent à l’évacuation des blessés, transportent des messages et aident à collecter des fonds pour les victimes de guerre.

Camper en Champagne-Ardenne

Plus d'informations sur l'histoire, l'administration, l'économie etc. sont disponibles sur Wikipedia.


Wikipedia-logo.png Voir l'article Wikipédia : Champagne-Ardenne

Géographie – topologie

Carte du relief de la région.

La région est bordée à l'ouest par des plateaux comme le Tardenois et la Brie formant une cuesta incurvée allant de la Seine (au sud), à l'Oise (au nord). À l'extrémité est de cette cuesta, le calcaire domine les plaines marneuses sur lesquelles est concentré l'essentiel des vignobles de Champagne.

Au sud-est, le plateau de Langres (450 m à 550 m) donne naissance à deux affluents de la Seine, la Marne et l'Aube, ainsi qu'à la Meuse. Dans la partie est, s’élèvent les hautes terrasses de calcaire jurassique de la Côte des Bars (350 m à 400 m d'altitude), le plateau barrois culminant à 405 m au mont Gilmont. Les plateaux et les collines calcaires culminants sont parsemés de nombreuses grottes et de collines, typiques d'un relief karstique.

Trois grandes rivières alluviales la traversent d’est en ouest : l'Aisne (affluent de l'Oise), la Marne et l'Aube (affluents de la Seine). La région accueille trois des quatre « Grands lacs de Seine » : le lac du Der-Chantecoq (48 km2) dans le bassin de la Marne, qui est le plus grand lac artificiel d'Europe, le lac d'Orient (23 km²) alimenté par la Seine, et le « lac-réservoir Aube » qui est composé en réalité de deux lacs reliés par un canal de jonction : le lac Amance (5 km²) et le lac du Temple (18 km²), tous deux en dérivation de l'Aube.

d'après Wikipedia

Le taux de boisement de la région est de 28 %, proche de la moyenne nationale (29 %), et varie de 40 % en Haute-Marne à 20 % dans la Marne. La forêt privée occupe près de 61 % de la surface forestière régionale (contre 75% au niveau national)[4].

Climat

Le climat tempéré champardennais fait office de transition entre le climat océanique et le climat continental. Au sein de la plaine de Champagne, à l'ouest, où se trouvent Reims et Troyes, le climat est plus doux et moins pluvieux qu'ailleurs, avec environ 10,5 °C en moyenne et 618 à 653 mm de précipitations annuelles ; les heures d'ensoleillement sont également supérieures aux autres de la région, elles sont comprises entre 1 700 et 1 800[5] [6]. Toujours en plaine, mais plus à l'est, les températures annuelles moyennes restent voisines de 10 à 11 °C, cependant la pluie est plus présente (857 mm) et l'insolation est moins importante (1 682 h/an)[7]. Sur les plateaux ardennais et langrois, le climat est plus pluvieux, 886 mm d'eau à l'année à Langres et 937 mm à Charleville-Mézières, et les températures annuelles passent en deçà des 10 °C, en partie du fait de leur altitude. Langres, souvent considérée à tort comme l'une des villes les plus froides de France[8], connait cependant un ensoleillement plus important, avec 1 737 h de de soleil par an contre seulement 1 440 h dans les Ardennes[9] [8].

d'après Wikipedia

Faune et flore

Avec un taux de boisement moyen de 25%, la région Champagne-Ardenne se situe dans la moyenne nationale. Toutefois, le département de la Haute-Marne concentre une part importante de surfaces boisées, avec notamment les massifs forestiers d'Auberive ou d'Arc-en-Barrois.

On distingue trois types de forêts dans la région : la forêt continentale, la forêt tempérée atlantique à l'Ouest, et la forêt sub-montagnarde dans les Ardennes primaires. Le chêne et le hêtre sont les essences les plus répandues. La présence de résineux est faible.

d'après l'ONF

Entre les Ardennes, terres froides propices aux gélinottes, tétras lyre ou bec-croisés et l'Aube ou la Haute-Marne, terres favorables au busard cendré ou au milan royal, beaucoup d'extrêmes se rencontrent et offrent une multitude de paysages favorables à de nombreuses espèces tant méditerranéennes que nordiques. De nombreuses espèces trouvent leurs limites de répartition dans la région[10].

D'après Wikipedia

Culture

section à développer

Liens et références

Liens internes

Liens externes

Nature

Histoire et culture

Jeunesse


Notes et références


  1. En 2010, d'après les estimations de l'INSEE, la Champagne-Ardenne compte 27% de jeunes entre 3 et 25 ans (dans la moyenne française), soit environ 360 000 jeunes.
  2. Les débuts du scoutisme à Troyes sur le site de l'Association pour l'histoire du scoutisme laïque.
  3. Un "journal scout"paraît à Reims - Les débuts en 1912 sur le site de l'Association pour l'histoire du scoutisme laïque.
  4. Inventaire forestier national, résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 pour la région Champagne-Ardenne.
  5. Météo-France, « Normales à Reims-Courcy ». Consulté le 30 mai 2010.
  6. Météo-France, « Normales à Troyes-Barberey ». Consulté le 30 mai 2010.
  7. Météo-France, « Normales à Saint-Dizier ». Consulté le 30 mai 2010.
  8. 8,0 et 8,1 Office de tourisme de Langres, « Climat de Langres ». Consulté le 30 mai 2010.
  9. Météo-France, « Normales à Charleville-Mézières ». Consulté le 30 mai 2010.
  10. Observations récentes de vertébrés terrestres de la région sur Le site Faune-Champagne-Ardennes. Consulté le 17 avril 2011.