Cadets

De Scoutopedia
Révision datée du 13 février 2021 à 23:21 par Irdnael (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Les Cadets furent une réunion de jeunes gens, parallèle à la Route des Scouts de France.

Les Cadets ont été lancé dans quelques collèges de jésuites dès 1921 en réplique au scoutisme. L'initiateur est le P. François Charmot (1881-1965). Réorganisés par le Père Doncoeur en août 1924, ils sont inspirés par les Quickborn allemands, branche catholique du Wandervögel.

Les "Routes" de Doncoeur sont de grands raids spirituels à travers la France et l'Europe, souvent au départ et à l'arrivée d'un grand centre chrétien, destinés à affermir dans sa foi la jeunesse catholique française, en la voulant généreuse et virile. La distance est de 4 à 500 kilomètres, sac au dos et sans grand confort.

Tiré du site : http://www.1914-1918.be/aumonier_doncoeur.php

« Malgré les innombrables commémorations auxquelles Paul Doncoeur participa, il était angoissé à l’idée que les jeunes générations puissent devenir indifférentes au sacrifice de leurs prédécesseurs. C’est à cet effet qu’en 1923, il rédigea un programme de « Cadets »  destiné à une jeunesse catholique s’engageant à redécouvrir un christianisme de marche, de plein air tout en gardant à l’esprit l’idéal de sacrifice et de dévouement de leurs aînés de la Grande Guerres 1914. Ce programme va marquer la vie d’une génération.... En août 1924, les premiers « Cadets » accompagnent Paul Doncoeur en pèlerinage à Verdun... En 1928, après une marche de 350 km les « Cadets » sont présentés au Maréchal Foch dans sa propriété près de Morlaix. En 1935, avec 14 « Cadets », Paul Doncoeur ouvre à tous les jeunes « la route de Chartres ». Cent ans après, ce pèlerinage est toujours aujourd’hui très suivi par les jeunes. »

Louis Liébard, futur chef SDF et artiste scout, va ainsi effectuer trois Routes :

  • Pologne en 1927
  • la Bretagne de Ste Anne d'Auray au Mont St Michel en 1928.
  • Route de Jehanne de Chinon à Reims, en 1929.

Voir également : Les Goums de Michel Menu.

Les Cadets de Doncoeur, qui les voulaient une "élite du caractère", vont transmettre beaucoup à la Route du scoutisme catholique français.