The ScoutWiki Network server was upgraded on June 3rd, 2020. We're currently seeing some problems with long page loads on certain pages (for example Recent changes on large wikies). Sorry for the inconvenience!

Branche Extension EDF : Différence entre versions

De Scoutopedia
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m (robot Retire: en:Branche Extension EDF)
(Ajout du groupe Extension de Lyon)
Ligne 15 : Ligne 15 :
 
|fin =  
 
|fin =  
 
}}
 
}}
 +
 
La '''branche "extension"''' était une branche des [[Éclaireurs de France]], au même titre que la branche [[louvetisme|louveteaux]] ou "Éclés".
 
La '''branche "extension"''' était une branche des [[Éclaireurs de France]], au même titre que la branche [[louvetisme|louveteaux]] ou "Éclés".
 +
  
 
== Public ==
 
== Public ==
  
 
Cette branche ne visait pas de catégorie d'âge particulière : elle était ouverte à n'importe quel groupe d'age.
 
Cette branche ne visait pas de catégorie d'âge particulière : elle était ouverte à n'importe quel groupe d'age.
Elle était ouverte aux "pulmonaires, aux osseux, aux paralysés, aux aveugles, aux sourds muets, aux cardiaques, aux déficients caractériels et mentaux, et aux enfants en danger moral". Elles permettaient ainsi l'intégration de ses jeunes par l'intermédiaire du scoutisme.
+
Elle était ouverte aux "pulmonaires, aux osseux, aux paralysés, aux aveugles, aux sourds muets, aux cardiaques, aux déficients caractériels et mentaux, et aux enfants en danger moral". Elle cherchait à permettre l'intégration de ces jeunes par l'intermédiaire du scoutisme.
 +
 
 +
Les [[Éclaireurs de France]] ont eu notamment une troupe au préventorium de Chavaniac-Lafayette (Haute-Loire) et à l’Institut des jeunes aveugles d’Illzach (Haut-Rhin).
 +
 
 +
L'extension EDF se préoccupa également des jeunes "inadaptés" ou délinquants sous l'impulsion d'[[Henri Joubrel]].
  
Les Eclaireurs de France ont eu une troupe au préventorium de Chavaniac-Lafayette (Haute-Loire) et à l’Institut des jeunes aveugles d’Illzach (Haut-Rhin), etc.
 
  
L'extension EDF se preoccupa également des jeunes inadaptés ou délinquants sous l'impulsion d'[[Henri Joubrel]].
+
== Des sections Extension ==
  
== La Branche Extension de Villeurbanne ==
+
=== La section Extension de Villeurbanne ===
  
 
La branche extension de Villeurbanne, l'une des premières de France, fur créé à l'initiative du couple Pellet au sein de l'institut de Sourds et Muets et d'Aveugles de Villeurbanne.
 
La branche extension de Villeurbanne, l'une des premières de France, fur créé à l'initiative du couple Pellet au sein de l'institut de Sourds et Muets et d'Aveugles de Villeurbanne.
 +
 +
En [[1963]], la troupe Extension du [[Groupe_EEDF_Jean-Bart,_Villeurbanne|groupe Jean-Bart]] se réunissait tous les lundis soirs de 20h à 21h au local (46 cours Docteur-Damido à Villeurbanne).
 +
 +
=== Le groupe Extension de Lyon<ref>Les éléments d'historique sont issus du n°1 du journal "Évasion" de la "Région de Lyon", juin 1963.</ref> ===
 +
 +
La meute "Fleur Rouge" est créée en [[1958]] dans une classe de perfectionnement du groupe scolaire Victor-Hugo (probablement impasse Flesselles dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon). Elle rassemble quelques filles présentant des handicaps mentaux légers. Le premier camp (3 semaines) a lieu en Lozère avec une autre meute du même type de Montpellier. En [[1959]], la meute participe à la fête de groupe de [[Groupe EEDF André Lefèvre de Lyon Croix-Rousse|Lefèvre]] auquel elle est rattachée.
 +
 +
Pour le camp d'été [[1959]], la meute part seule à Clérieux (Drôme, Rhône-Alpes), toujours pour 3 semaines.
 +
 +
Septembre [[1960]] : Certaines des filles ont grandi. La troupe "Marie-Curie" est alors créée mais pour des raisons d'encadrement, les activités restent communes.
 +
 +
Janvier [[1962]] : Suite au gonflement de l'effectif, les unités constituent un groupe indépendant. 4 nouvelles filles de plus de 14 ans du centre médico-professionnel de Gerland sont accueillies. Comme leurs horaires ne permettent pas de faire les activités de la meute/troupe (qui ont lieu le jeudi), elles se retrouvent le samedi. Le camp d'été de l'ensemble du groupe durera cette année-là 4 semaines et aura lieu de nouveau à Clérieux.
 +
 +
En [[1963]], les réunions du groupe avaient lieu tous les jeudis de 14h15 à 17h15 à la Maison des Jeunes, 14 rue des Chartreux (Lyon 4e, quartier de la Croix-Rousse).
 +
  
 
== Aujourd'hui ==
 
== Aujourd'hui ==

Version du 16 octobre 2011 à 12:33

Pour les articles homonymes, voir Extension (homonymie) Disambig.svg


Branche Extension EDF

Branche éclaireuses et éclaireurs de France

Eclaireuses et Eclaireurs de France.

Âge : - ans
Accueil :
Imaginaire : '
Site : {{{site}}}
Auteur : M. et Mme Pellet
Distinction :
Site Internet : {{{site internet}}}

La branche "extension" était une branche des Éclaireurs de France, au même titre que la branche louveteaux ou "Éclés".


Public

Cette branche ne visait pas de catégorie d'âge particulière : elle était ouverte à n'importe quel groupe d'age. Elle était ouverte aux "pulmonaires, aux osseux, aux paralysés, aux aveugles, aux sourds muets, aux cardiaques, aux déficients caractériels et mentaux, et aux enfants en danger moral". Elle cherchait à permettre l'intégration de ces jeunes par l'intermédiaire du scoutisme.

Les Éclaireurs de France ont eu notamment une troupe au préventorium de Chavaniac-Lafayette (Haute-Loire) et à l’Institut des jeunes aveugles d’Illzach (Haut-Rhin).

L'extension EDF se préoccupa également des jeunes "inadaptés" ou délinquants sous l'impulsion d'Henri Joubrel.


Des sections Extension

La section Extension de Villeurbanne

La branche extension de Villeurbanne, l'une des premières de France, fur créé à l'initiative du couple Pellet au sein de l'institut de Sourds et Muets et d'Aveugles de Villeurbanne.

En 1963, la troupe Extension du groupe Jean-Bart se réunissait tous les lundis soirs de 20h à 21h au local (46 cours Docteur-Damido à Villeurbanne).

Le groupe Extension de Lyon[1]

La meute "Fleur Rouge" est créée en 1958 dans une classe de perfectionnement du groupe scolaire Victor-Hugo (probablement impasse Flesselles dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon). Elle rassemble quelques filles présentant des handicaps mentaux légers. Le premier camp (3 semaines) a lieu en Lozère avec une autre meute du même type de Montpellier. En 1959, la meute participe à la fête de groupe de Lefèvre auquel elle est rattachée.

Pour le camp d'été 1959, la meute part seule à Clérieux (Drôme, Rhône-Alpes), toujours pour 3 semaines.

Septembre 1960 : Certaines des filles ont grandi. La troupe "Marie-Curie" est alors créée mais pour des raisons d'encadrement, les activités restent communes.

Janvier 1962 : Suite au gonflement de l'effectif, les unités constituent un groupe indépendant. 4 nouvelles filles de plus de 14 ans du centre médico-professionnel de Gerland sont accueillies. Comme leurs horaires ne permettent pas de faire les activités de la meute/troupe (qui ont lieu le jeudi), elles se retrouvent le samedi. Le camp d'été de l'ensemble du groupe durera cette année-là 4 semaines et aura lieu de nouveau à Clérieux.

En 1963, les réunions du groupe avaient lieu tous les jeudis de 14h15 à 17h15 à la Maison des Jeunes, 14 rue des Chartreux (Lyon 4e, quartier de la Croix-Rousse).


Aujourd'hui

Les EEDF ont conservé des propositions envers certains publics handicapés qui sont publiées dans le numéro 31 des Dossiers de l'Animation "Cap Handi" et notamment les unités "Défi" comme le les "Graoully" de Metz.


Éclaireuses et Éclaireurs de France Cet article fait partie de la série
Éclaireuses et Éclaireurs de France
Éclaireuses et Éclaireurs de France
Président : Isabelle Dhoyer
Délégué général : Saâd Zian
Commissaire2 : (aucun)
Tranches d'âge : LutinsLouveteauxéclaireursAînésExtension
Organes : {{{organes}}}
Évènements : Cap éclésDéfi Aînés
Centres : BécoursCappy
Publications : L'ÉquipéeRoutes Nouvelles
Histoire : Éclaireurs de FranceFédération française des éclaireusesÉclaireurs FrançaisNicolas BenoitGeorges Bertier
Associations adhérentes : {{{adhérents}}}
Personnalités : PrésidentsDélégués générauxAutres personnalités...
Projet éducatifChemisePortail de progression
  1. Les éléments d'historique sont issus du n°1 du journal "Évasion" de la "Région de Lyon", juin 1963.